Actus

Alors, on regarde quoi ce soir ? (Sélection Sorties Vidéo Avril 2018)

Le printemps est arrivé, sors de ta maison… enfin pas trop non plus, car en ce joli mois d’avril voici quelques films à déguster entre deux balades au soleil… Le dernier Pixar, très réussi, le nouveau Chabat, très réussi, Man on the Moon, un Forman très réussi qui nous arrive enfin en blu-ray, le dernier Star Wars très réussi, et Paddington 2… très réussi, en même temps on ne va pas vous proposer des films pourris… on est sur les Chroniques de Cliffhanger & Co quand même ! Bon visionnage.

Coco
Réalisé par Lee Unkrich et Adrian Molina
Avec :Gael Garcia Bernal, Benjamin Bratt, Alanna Ubach, Renée Victor
Durée : 1h45
Date de sortie : Le 6 avril 2018 chez Disney-Pixar

SYNOPSIS : Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz. Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel….

Il aura fallu 6 ans au talentueux dessinateur de Toy Story 3 avant de revenir sur nos écrans avec l’émouvant et coloré Coco. Voyage initiatique bourré d’humour et de tendresse, féérie de couleurs, de lumières, d’émotion et d’enthousiasme, Coco est une très belle réussite. Un film qui nous parle de la mort, de l’oubli mais surtout de la force de la famille et de l’importance de la mémoire avec beaucoup de justesse, au son des guitares mexicaines, au cœur de la traditionnelle fête des morts, entre humour, musique et mélancolie, une œuvre pétillante, visuellement splendide et profondément émouvante, un Pixar qui est loin d’être pixelisé (pardon). En plus, comme toujours chez Disney, le blu-ray est de toute beauté…

Le saviez-vous ? La chanson du film, Remember me a été écrite par Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez, le couple a qui l’on doit également la chanson Let it Go (Libérée, délivrée…) de La Reine des neiges

La critique complète de Fred Teper ici

Santa & Cie
Réalisé par Alain Chabat
Avec : Alain Chabat, Pio Marmai, Golshifteh Farahani, Audrey Tautou
Durée : 1h40
Date de sortie : Le 6 avril 2018 chez Gaumont

SYNOPSIS : Rien ne va plus à l’approche du réveillon : les 92 000 lutins chargés de fabriquer les cadeaux des enfants tombent tous malades en même temps ! C’est un coup dur pour Santa (Claus), plus connu sous le nom de Père Noël… il n’a pas le choix : il doit se rendre d’urgence sur Terre avec ses rennes pour chercher un remède. À son arrivée, il devra trouver des alliés pour l’aider à sauver la magie de Noël.

Cinq ans après son sympathique Sur la piste du Marsupilami, Alain Chabat revient à la réalisation et nous surprend avec un exercice typiquement américain, le film de Noël, comédie familiale qui réchauffe le cœur et qui fait rire avec des larmes dans les yeux, et c’est franchement réussi. Fantaisie loufoque et malicieuse bourrée de tendresse, d’humour et saupoudrée d’une pointe d’esprit Chabat, soit un subtil mélange de jeux de mots absurdes et de situations décalées, Santa & Cie se déguste avec le sourire. C’est un film mignon et drôle, un joli conte de Noël un peu espiègle avec son Père Noël irritant qui ne connaît pas vraiment les enfants et une famille surmenée et touchante… Une ribambelle d’excellents acteurs et quelques guests, un bon scénario, des effets spéciaux réussis, l’esprit de Noël qui vous fait de l’œil à chaque coin de scène, quelques larmes et beaucoup d’éclats de rire et c’est définitivement le film familial par excellence.

Le saviez-vous ? Alain Chabat a tenu à ce que les nombreux effets spéciaux qui ont coûté 5 millions d’euros soient conçus en France. Ce sont les sociétés Mikros, Digital District et la Compagnie générale des effets visuels qui ont travaillées sur le film, chacune selon sa spécialité.

La critique complète de Mathieu Lemoine ici

Man on the moon
Réalisé par Milos Forman
Avec : Jim Carrey, Danny DeVito, Courtney Love
Durée : 1h57
Date de sortie : Le 24 avril 2018 chez ESC Distribution

SYNOPSIS : La carrière du comique américain Andy Kaufman, mort en 1984 d’un cancer du poumon. Né à New York en 1949, il débute dans de nombreux cabarets avant de se faire remarquer à la télévision dans la célèbre émission « Saturday Night Live ». Il est une des vedettes de la série « Taxi » puis provoque les réactions les plus diverses en montant des spectacles originaux, notamment au Carnegie Hall de New York.

La sortie en blu-ray chez ESC Distribution de Man on the Moon est l’occasion de redécouvrir ce petit bijou (un parmi tant d’autres) de Milos Forman, grand réalisateur malheureusement décédé ce mois-ci. Réflexion sur le métier de comédien porté par un génial et troublant Jim Carrey totalement habité par le personnage (à voir absolument le passionnant documentaire Jim et Andy qui retrace le tournage du film, disponible sur Netflix). Le scénario habile, intelligent et toujours sur le fil brouille les pistes et offre au spectateur une expérience étrange et perturbante en forme de poil à gratter face au mystère Andy Kaufman champion de la mise en abyme et génial rebelle. Milos Forman nous offre un film brillant sur un personnage fascinant…

Le saviez-vous ? Interviewé par Jean-Yves Katelan dans le Première de mars 2000, Milos Forman disait n’avoir « jamais rencontré Jim Carrey sur le plateau ! Je n’ai jamais vécu ça avec un autre acteur. Il était vraiment le personnage du lever au coucher. Soit dans la peau d’Andy Kaufman, soit dans Tony Clifton, soit Latka, soit Elvis… Vous ne voyez pas une performance, vous voyez Andy Kaufman ! »

Star Wars – Les Derniers Jedi
Réalisé par Rian Johnson
Avec : Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Mark Hamil, Carrie Fisher et Adam Driver
Durée : 2h32
Date de sortie : Le 20 avril 2018 chez Lucasfilm

SYNOPSIS: Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé…

Quel grand moment de cinéma que ce Star Wars : The Last Jedi. Malgré quelques longueurs, c’est un vrai film de metteur en scène, et il y a dans le long-métrage de Rian Johnson certains des plus beaux plans de la saga. Si Georges Lucas est un grand créateur, il n’a jamais été un immense metteur en scène, et jusqu’à ce jour Irvin Kershner détenait la palme du meilleur réalisateur de la saga pour L’Empire contre-attaque… Il faut avouer que Rian Johnson la mérite également… Certes, L’Empire contre-attaque reste le mètre étalon de l’univers Star Wars, mais après le très efficace épisode 7, réussi mais un peu trop respectueux et parfois aux limites de l’hommage/remake par J.J.Abrams, Rian Johnson ouvre enfin de nouvelles portes et renouvelle le mythe, en offrant aux personnages les destinées qu’ils méritent et aux spectateurs un Space opéra audacieux, humaniste et généreux qui divisera sans doute les fans par ses choix assumés, mais on ne fait pas de grand film sans casser des œufs….

Le saviez-vous ? Nombreux les caméos sont… puisque dans l’une des scènes du film, derrière les masques des Stormtroopers se cachent les princes William et Harry ou encore l’acteur Tom Hardy, mais on peut également apercevoir le réalisateur Edgar Wright en membre de l’Alliance rebelle ou Gareth Edwards réalisateur de Rogue One au détour d’une scène…

La critique complète de Patrice Steibel ici

Paddington 2
Réalisé par Paul King
Avec : Hugh Bonneville, Sally Hawkins, Hugh Grant, Brendan Gleeson, Peter Capaldi
Durée : 1h43
Date de sortie : Le 6 avril 2018 chez Studiocanal

SYNOPSIS : Dans la suite tant attendue du film familial au succès mondial, on retrouve un Paddington heureux, bien installé dans sa nouvelle famille à Londres, où il est devenu un membre populaire de la communauté locale, répandant la joie comme de la marmelade partout là où il va. À la recherche du cadeau parfait pour le 100e anniversaire de sa chère Tante Lucy, Paddington tombe sur un livre animé exceptionnel dans la boutique d’antiquités de Monsieur Gruber, et se met à multiplier les petits boulots dans le but de pouvoir l’acheter. Mais quand le livre est soudain volé, Paddington et les Brown vont tout faire pour démasquer le voleur…

Il y a parfois des petits miracles, comme cette suite en tout point supérieure au pourtant très bon premier Paddington. On pense à Wes Anderson, à Jean-Pierre Jeunet ou même à Charlie Chaplin devant ce Paddington burlesque et émouvant, fantaisie virtuose qui enchaîne les trouvailles visuelles et magiques comme cette visite de Londres dans les pages d’un pop-up… Bourré de clins d’œil le film fourmille d’idées plus géniales les unes que les autres, bref, vous l’avez compris, cette épopée féerique est un classique immédiat dans le monde du divertissement familial. Un régal porté par le casting épatant du premier opus, Hugh Bonneville, so british, Sally Hawkins encore auréolée du succès de La forme de l’eau ou Brendan Gleeson, en ronchon touchant… mais également et surtout Hugh Grant, génial méchant qui cabotine et s’amuse pour notre plus grand plaisir en acteur has-been… Délicieusement british, fantasque, savoureux et excentrique, Paddington 2 est le feel good movie le plus craquant du moment.

Le saviez-vous ? Avant d’être un film, Paddington est un livre, ou plutôt des livres… né en 1958 sous la plume de Michael Bond, Paddington c’est une vingtaine de romans vendus à plus de 35 millions d’exemplaire dont le dernier paraîtra fin mai, presqu’un an après la mort de son auteur afin de marquer la disparition de Michael Bond mais également le 60e anniversaire du premier livre.

La critique complète de Mathieu Lemoine ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s