Critiques Cinéma

BIENVENUE A SUBURBICON (Critique)

SYNOPSIS:  Suburbicon est une paisible petite ville résidentielle aux maisons abordables et aux pelouses impeccablement entretenues, l’endroit parfait pour une vie de famille. Durant l’été 1959, tous les résidents semblent vivre leur rêve américain dans cette parcelle de paradis. Pourtant, sous cette apparente tranquillité, entre les murs de ces pavillons, se cache une réalité tout autre faite de mensonge, de trahison, de duperie et de violence… Bienvenue à Suburbicon.

Bienvenue à Suburbicon le nouveau long métrage de George Clooney écrit par les Frères Coen était propice au débat de par sa tonalité sombre et satirique. Si George Clooney a une filmographie atypique, abordant tous les genres et toutes les humeurs (Good night and Good luck, Les Marches du pouvoir, Monuments Men…), son sixième film est réellement surprenant de par son ton décalé totalement assumé, ruant dans les brancards avec un enthousiasme réjouissant. Avec un humour acide et une noirceur détonante, Bienvenue à Suburbicon est très très loin de la comédie sixties que l’on s’attendait à découvrir. Débarrassé de toute aseptisation, le film impose très rapidement une couleur iconoclaste et donne une image abrasive de la cellule familiale qui sera loin de plaire à tout le monde, tant, sous le vernis d’apparat, se profile une réalité profondément différente. Jeu de massacre jouissif, Bienvenue à Suburbicon déploie une puissance dévastatrice à laquelle on assiste bouche bée. Avec sa vision du rêve américain qui fonce à toute vitesse droit dans le mur, Bienvenue à Suburbicon sous son apparente banalité, transcende son récit par un traitement réellement inattendu.


Co-écrit avec Joel et Ethan Coen, Bienvenue à Suburbicon porte incontestablement leur marque de fabrique dont cette façon de distordre la réalité pour montrer les choses sous un autre prisme que ce que l’on s’attend à découvrir. Entre les situations absurdes, la noirceur intrinsèque des personnages et l’humour totalement décalé, on se prend à ressentir une sorte de malaise devant les agissements de ces personnages dénués de scrupules et qui nous font plonger dans les tréfonds de la noirceur de l’âme humaine. Parvenant à mêler différentes influences le script avance parfaitement sur son chemin, parsemé ça et là de séquences retorses et diaboliques entre trash et un humour noir totalement décomplexé, nous comblant par des scènes assez dingues et réjouissantes où le cynisme est loi. Inutile de dire que ceux qui sont rétifs à ce genre d’humour peuvent d’ores et déjà tourner les talons mais si on apprécie les artistes qui appuient là où ça fait mal sans peur des conséquences, on se régalera de ce jeu de massacre.

Pour réussir à maintenir ce singulier équilibre, Clooney bénéficie de la complicité de formidables comédiens dont les performances sont assez folles: Matt Damon et Julianne Moore. Ils délivrent tous les deux des prestations réellement formidables. Matt Damon, dans un véritable contre-emploi, est impressionnant de duplicité et de densité, alternant les nuances et allant encore plus loin au fil du métrage et démontrant que la veulerie n’est pas un vain mot. Il use d’une palette vraiment très large. Julianne Moore également qui dans un double rôle, étonne encore par sa capacité à distiller des sentiments contradictoires d’un personnage à l’autre. Elle impose  une prestance d’héroïne de film noir avec un abattage impressionnant. N’oublions pas non plus l’incroyable Oscar Isaac qui se joint à eux dans un film qui surprend et bouscule avec férocité et humour, trouvant sa singularité et sa propre respiration qui le distinguent d’autres films du même acabit. George Clooney qui imprime à cette comédie noire corrosive un rythme tonitruant et qui ne se contente pas d’illustrer le récit poursuit une oeuvre extrêmement cohérente, mix entre Assurance sur la Mort et Mississipi Burning qui passe au vitriol la banlieue et la middle class américaine.‬

Titre Original: SUBURBICON

Réalisé par: George Clooney

Casting: Matt Damon, Julianne Moore, Noah Jupe…

Genre: Policier, Comédie

Sortie le : 06 décembre 2017

Distribué par: Metropolitan FilmExport

EXCELLENT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s