Evénements/Festivals

JOURNAL DE BORD CANNES 2017, Saison 4 Épisode Final et Palmarès de la rédaction

Festival2017_22X30_DEF

Festival de Cannes, Saison 4 épisode 12

Dernier jour et dernier film découvert, grâce à la fameuse « reprise » de la compétition.

120 bpm cliff affiche

Au programme : 120 Battements par Minute, un bon film mais qui ne m’a pas transcendé comme je l’espérais. Une œuvre poignante et nécessaire évidemment, mais dont le message m’a paru plus important que le film lui-même. Impossible de nier ses indénombrables qualités d’écriture (lier le collectif à l’intime, le personnel à l’universel) et de jeu (ensemble cast parfait), mais 120 Battements par Minute ne se situe pas à hauteur des attentes que j’avais placé en lui en terme de mise en scène, que j’ai trouvé assez bateau en dépit de quelques idées notables (l’introduction avec alternance des points de vue et le sublime plan final).

Et voilà, c’est ainsi que s’achève mon festival. L’heure est désormais au bilan.

En attendant, impatiemment, le verdict du jury présidé par Pedro Almodovar, je vous livre mon palmarès personnel en vous rappelant, au préalable, les règles officielles :

« Le Palmarès ne peut comporter qu’un seul prix ex-aequo et cette disposition ne peut s’appliquer à la Palme d’Or. Un même film ne peut recevoir qu’un seul des prix du Palmarès. Cependant, le Prix du Scénario et le Prix du Jury peuvent être, sur dérogation du Président du Festival, associés à un Prix d’Interprétation. » 

Palme d’Or :

Okja  de Bong Joon-Ho

(Ma Critique)

Grand Prix :

Wonderstruck (Le Musée des Merveilles) de Todd Haynes

(Ma Critique)

Prix du Jury :

Mise à mort du cerf sacré de Yorgos Lanthimos

(Ma Critique)

Prix d’Interprétation Masculine (Ex Aequo) :

Louis Garrel dans Le Redoutable de Michel Hazanivicius

(Ma Critique)

Robert Pattinson dans Good Time de Ben et Joshua Safdie

(La Critique de Fabrice Sayag)

Prix d’Interprétation Féminine :

Nicole Kidman pour Les Proies de Sofia Coppola

Prix de la mise en scène :

Kornel Mundruczo pour La Lune de Jupiter

(Ma Critique)

Prix du Scénario :

120 Battements par Minute de Robin Campillo

(La Critique de Fabrice Sayag)

 

________________________________________________________________________________________________

LE PALMARÈS COMPLET DU 70ème Festival de Cannes

Palme d’or : The Square de Ruben Östlund.

Prix du 70 eme anniversaire: Nicole Kidman

Grand prix du Jury: 120 battements par minute de Robin Campillo

Prix de la mise en scène : Sofia Coppola pour Les proies

Prix du jury : Nelyubov de Andrey Zvyagintsev

Prix d’interprétation masculine : Joaquin Phoenix pour You were never really here

Prix d’interprétation féminine : Diane Kruger pour In the Fade

Prix du scénario: ex-aequo: Mise à mort du cerf sacré de Yorgos Lanthimos et We were never really here de Lynne Ramsay

Caméra d’or : Jeune Femme de Léonor Serraille

Mention spéciale du Jury Court-métrage Le plafond de Teppo Airaksinen

Palme d’or du court-métrage : Une nuit douce de Qiu Yang

PRIX UN CERTAIN REGARD: LERD (UN HOMME INTÈGRE – A MAN OF INTEGRITY) de Mohammad Rasoulof

PRIX D’INTERPRÉTATION FÉMININE : JASMINE TRINCA pour FORTUNATA de Sergio Castellitto

PRIX DE LA POÉSIE DU CINÉMA : BARBARA de Mathieu Amalric

PRIX DE LA MISE EN SCÈNE Taylor Sheridan pour WIND RIVER

PRIX DU JURY : LAS HIJAS DE ABRIL (APRIL’S DAUGHTER) de Michel Franco

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s