Tip/Top

TIP / TOP (Classement) Top 10 des meilleures suites

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Forcément subjectifs et ne reflétant qu’une vision parcellaire et personnelle, l’exercice du classement est souvent l’occasion de confrontations enflammées entre cinéphiles. Entre les pour et les contre, les absences inexcusables, les oublis ou le choix de certains titres qui feront hurler les puristes, chacun a son avis, souvent bien tranché… Voici le notre…

« Hollywood ne fait plus que des suites et des remakes »: on entend souvent cet argument. Évidemment Hollywood en tant qu’industrie cherche toujours le profit et sera donc prompt à chercher à reproduire ce qui fonctionne mais soyons honnêtes le spectateur lui-même est toujours avide de retrouver des personnages et des concepts qu’il a aimé. Donc voici la liste de nos « numéro deux » favoris.

1- ALIENS  – James Cameron (1986)

aliens-le-retour-affiche-cliff-and-co

Dés sa sortie un classique instantané, la perspective de voir le réalisateur de Terminator succéder à l’élégant Ridley Scott glaça d’effroi le cinéphile. Et pourtant…quittant la voie du film d’horreur pour celle du film de guerre y greffant la métaphore du traumatisme post-Vietnam (il y recyclera des concepts de son scénario de Rambo II)  et une relation mère fille issue d’un script inachevé Mother James Cameron  réalise peut être le film d’action le plus efficace de l’histoire et  la meilleure suite.

2 – L’EMPIRE CONTRE ATTAQUE – Irvin Kershner (1980)

l'empire contre attaque affiche

Accouché dans la douleur, la première scénariste Leigh Brackett décéda après avoir écrit son premier draft, George Lucas aidé par un  jeune Lawrence Kasdan en choisissant  d’étendre son univers et d’y ajouter la dimension psychanalytique des contes de fées et des grands mythes fit entrer sa saga dans la légende.

3 – THE DARK KNIGHT – Christopher Nolan (2008)

the dark knight affiche

Conforté par le succès de Batman Begins Christopher Nolan s’approprie définitivement le personnage et peut enfin réaliser le film noir épique à la Michael Mann qu’il ambitionne. Le coup de génie est d’avoir fusionné en un seul film les intrigues prévues initialement pour le 2 et le 3 (soit celles du joker et de Two face) donnant au film une densité narrative unique.

4 – MAD MAX II : LE DÉFI – George Miller (1981)

MAD MAX 2 AFFICHE

Étendre l’univers de leur premier film est le vrai secret d’une suite réussie. George Miller lui va plus loin :  il invente un genre cinématographique pour faire suite à son revenge movie et redéfinit au passage les règles de l’action au cinéma.

5 – LE PARRAIN 2e PARTIE – Francis Ford Coppola (1974)

leparrain2-cliff-and-co

Coppola adosse sa saga familiale à l’histoire de l’Amérique et délaisse le folklore pour donner à la descente vers les ténèbres de Michael Corleone le ton d’une tragédie antique.

6 – ZOMBIE – George A. Romero (1978)

zombie-cliff-and-co.jpg

Même pour les morts-vivants bigger is better tout en poursuivant sa critique radicale de la société américaine George Romero offre un vrai action movie zombiesque, repoussant grâce aux maquillages de Tom Savini les limites du gore à l’écran. C’est le montage européen de Dario Argento avec l’ anxiogène bande originale de Goblin que nous préférons

7 – LA FIANCÉE DE FRANKENSTEIN – James Whale (1935)

La_Fiancee_de_Frankenstein-cliff-and-co.jpg

La fiancée de Frankenstein par sa qualité visuelle, son symbolisme maîtrisé et la maîtrise par James Whale des outils cinématographiques, constitue le joyau ultime des films de monstres de la Universal.

8 – STAR TREK II : LA COLÈRE DE KHAN- Nicholas Meyer (1982)

star-trek--la-colere-de-khan-cliff-and-co.jpg

Avec un budget réduit suite à l’échec du trop ambitieux Star Trek de Robert Wise, Nicolas Meyer troque la métaphysique de bazar pour l’énergie du serial, augmente le niveau de drame et d’action, (ré-) introduit un méchant charismatique et signe une des morts de cinéma les plus émouvantes.

9 – BLADE RUNNER 2049 – Dennis Villeneuve (2017)

BR2049-cliff-and-co

Blade Runner 2049 véritable « film cathédrale » est une grande suite qui honore et prolonge l’original tout en étant marqué par l’esthétique et les thématiques de son auteur.

10 – RETOUR VERS LE FUTUR 2 – Robert Zemeckis (1989)

bttf2-cliff-and-co.jpg

Tous les spectateurs sortant de la salle du premier opus  voulaient découvrir le futur d’où déboulait Doc Brown à la fin du film. Ils furent exaucés au delà de leurs attentes avec cette suite à la construction éminemment complexe, un des scénarios les plus aboutis de l’ère Amblin, qui mêle le futur de 2015 (!!!), un présent alternatif cauchemardesque et le passé où Marty McFly doit s’éviter lui-même!

 

Publicités

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s