Actus

Alors, on regarde quoi ce soir ? (Sélection Sorties Vidéo Septembre 2019)

Il fait beau, il fait (encore) chaud, mais les vacances sont finies, et si parfois vous retrouvez quelques grains de sables dans un tee-shirt porté cet été, ne rêvez pas, car derrière la porte, c’est bien le vent froid de l’hiver qui patiente et qui bientôt, va faire une entrée fracassante dans votre vie… bref, voici 5 films pour bien attaquer la rentrée ! Bon visionnage.

selection videos br sept 2019

Christine (1983)
Réalisé par John Carpenter
Avec: Keith Gordon, Alexandra Paul, John Stockwell, Harry Dean Stanton
Durée : 1h50
Date de sortie : Le 18 septembre 2019 chez Carlotta Films

Synopsis : Arny est un adolescent timide et complexée. Un jour, il fait la rencontre de Christine, une Plymouth fury de 1958 en piteux état, et décide de l’acheter. Lorsque la voiture retrouve une seconde jeunesse, le comportement d’Arny se met à changer. Désormais sûr de lui, en couple avec la plus belle fille du lycée, il reste néanmoins obsédé par Christine. Quiconque osera se mettre en travers de leur chemin devra en payer le prix fort…

Rock’roll et intemporel, cet instantané de pop culture au cœur de la banlieue américaine des années 80 n’est peut-être pas l’œuvre la plus marquante de John Carpenter, mais c’est définitivement un classique du cinéma fantastique, au même titre que Carrie. Ici la vedette est une voiture, une Plymouth Fury de 1958 dont les vrombissements du moteur auront fait frémir toute une génération. Malin, divertissant et porté par des effets spéciaux efficaces, Christine continue d’impressionner aujourd’hui encore. Le film nous est proposé dans une édition Ultra Collector (limité à 3000 exemplaires) par Carlotta avec une nouvelle restauration 4k, un livre écrit par l’historien Lee Gambin et une multitude de bonus… De quoi ravir les fans de Carpenter !

Le saviez-vous ? Kevin Bacon fut un temps envisagé pour le rôle principal du film, mais il déclina la proposition pour causes d’emploi du temps. Effectivement à l’époque il tournait Footloose qui lança sa carrière. Aucun regret donc pour le jeune acteur qui fut remplacé par Keith Gordon qui lui, malheureusement, ne connut pas la même carrière malgré le succès de Christine.

selection videos br sept 2019

Avengers : Endgame
Réalisé par Joe et Anthony Russo
Avec : Robert Downey JR, Brie Larson, Chris Hemsworth, Chris Evans, Mark Ruffalo, Scarlett Johansson, Jeremy Renner…
Durée : 3h01
Date de sortie : Le 30 août 2019 chez Marvel

Synopsis : Thanos, le super-vilain, après avoir réuni les six pierres d’Infinité, a imposé sa volonté à toute l’humanité et exterminé au hasard la moitié de la population mondiale, dont de nombreux super-héros. Au lendemain de la défaite, les Avengers restants sont confrontés à la plus grande de toutes leurs épreuves : trouver en eux-mêmes la force de se relever et découvrir le moyen de vaincre Thanos une fois pour toutes.

Que dire qui n’a pas été dit sur Avengers : Endgame, ceux qui détestent Marvel ont détesté, ceux qui adorent ont adoré… Ils furent des millions à se précipiter dans les salles, mais en fait que vaut vraiment le film ? Et bien c’est plutôt une réussite. Certes, on espérait une seconde partie du niveau de la première partie, qui nous avait surpris par son ton particulièrement sombre, mais malheureusement les frères Russo se prennent un peu les pieds dans le tapis du scénario… quelques facilités et grosses ficelles, ceci dit quel spectacle ! Si ce n’est pas la fin parfaite espérée pour cette énorme page Marvel et sa multitude de films, ce bouquet final généreux nous offre de nombreuses surprises, de l’humour et une conclusion émouvante. Bref après plus d’une vingtaine de films, la fin d’une saga en mode « best of » souvent audacieuse qui ravira tous ceux qui depuis 10 ans suivent les multiples aventures de la famille Avengers.

Retrouvez la critique de Fred Teper ici

Le saviez-vous ? Il s’agit du premier des 22 films depuis Iron Man qui n’a pas de scènes post-génériques. Le réalisateur Joe Russo a déclaré : « Ça n’a jamais été prévu. Le film s’appelle Endgame pour une raison. Et la voilà. C’est la fin. Ce chapitre de l’univers cinématographique Marvel est clos et il y en a un tout nouveau à écrire »

selection videos br sept 2019

Le Distrait (1970)
Réalisé par Pierre Richard
Avec : Pierre Richard, Bernard Blier, Marie-Christine Barrault, Maria Pacôme
Durée : 1h23
Date de sortie : Le 11 septembre 2019 chez Gaumont

Synopsis : Pierre Malaquet est distrait, doté d’une imagination fertile mais teintée d’humour décalé. Grâce à sa mère, il est engagé dans une agence de publicité où il multiplie les gaffes qui sont autant de coups médiatiques.

C’est Yves Robert, qui, après avoir fait tourner Pierre Richard dans Alexandre le bienheureux, le pousse à se créer lui-même sa place dans le cinéma français, une place qui d’après le cinéaste n’est pas encore écrite. Pierre Richard se lance alors dans l’écriture puis la réalisation de son premier long-métrage, Le Distrait en 1970, suivi par Les Malheurs d’Alfred en 1972 et Je sais rien, mais je dirai tout en 1973. C’est donc avec Le distrait que nait le personnage lunaire et burlesque qui fera le succès de l’acteur tout au long de sa carrière. Le distrait, comme ses deux films suivants, nous offre une fable gentiment contestataire, qui s’attaque à la publicité comme il s’attaquera ensuite à la télévision. Sans avoir le génie d’un Francis Veber ou d’un Gérard Oury, Pierre Richard, malgré quelques maladresses, réussi sans doute l’un des films qui lui ressemble le plus, avant de devenir dans les années 80 l’un des grands clowns du cinéma français, tellement drôle mais avec un personnage un peu moins engagé. C’est donc un vrai plaisir de retrouver Pierre Richard dans une œuvre fondatrice. À ne pas rater également la très sympathique interview qui accompagne le film.

Le saviez-vous ? Yves Robert, qui produit le film et qui fera tourner Pierre Richard dans Le Grand blond et Le Jumeau fait une petite apparition dans le film, il joue le voisin de Pierre Richard.

selection videos br sept 2019

Nous finirons ensemble
Réalisé par Guillaume Canet
Avec : François Cluzet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche, Laurent Lafitte
Durée : 2h15
Date de sortie : Le 18 septembre 2019 chez Pathé

Synopsis : Préoccupé, Max est parti dans sa maison au bord de la mer pour se ressourcer. Sa bande de potes, qu’il n’a pas vue depuis plus de 3 ans débarque par surprise pour lui fêter son anniversaire ! La surprise est entière mais l’accueil l’est beaucoup moins… Max s’enfonce alors dans une comédie du bonheur qui sonne faux, et qui mettra le groupe dans des situations pour le moins inattendues.

Deux ans après son drôlissime Rock’n roll et 8 ans après Les petits mouchoirs et ses 5 millions de spectateurs, Guillaume Canet retrouve sa bande de potes, François Cluzet en tête, pour une suite plus amère mais toujours aussi généreuse. C’est léger, drôle sympathique, parfois confus, il y a beaucoup de tendresse, c’est presque mieux rythmé que le premier film, le charme en moins, souvent un peu plus caricatural, mais il y a toujours chez Guillaume Canet une petite larme ou un éclat de rire au coin d’une scène… Plus noire, moins larmoyant mais ayant également moins de choses à raconter que Les petits mouchoirs, Nous finirons ensemble offre quelques très bons moments, et de jolis numéros d’acteurs. Marion Cotillard, Laurent Lafitte ou François Cluzet sont formidables. Une jolie réussite.

Retrouvez la critique de Fred Teper ici

Le saviez-vous ? C’est Yvan Attal, qui jouait dans le précédent film de Guillaume Canet, qui devait interpréter le rôle d’Alain, le concurrent de Max. Mais pour des raisons de planning il a dû décliner et fut remplacé par José Garcia.

selection videos br sept 2019

Spetters (1980)
Réalisé par paul Verhoeven
Avec : Hans Van Tongeren, Renée Soutendijk, Toon Agerberg
Durée : 2h02
Date de sortie : Le 9 septembre 2019 chez BQHL

Synopsis : Périphérie de Rotterdam, Pays-Bas, 1980. Rien, Eef et Hans sont trois jeunes hommes issus de la classe ouvrière qui rêvent de gloire et de fortune, unis par leur passion du motocross et leur admiration pour la star nationale de ce sport, Gerrit Witkamp. Quand la belle vendeuse de frites Fientje s’installe dans leur ville, elle aussi rêvant de fortune, elle jette son dévolu sur celui des trois amis semblant promis au plus bel avenir…

Spetters est une photocopie d’une jeunesse ouvrière du début des années 80, qui se cherche, se construit, un portrait sociologique d’un groupe de jeunes qui rêve de gloire, s’amuse, s’ennuie… C’est drôle, souvent féroce, parfois cruel et inconfortable, avec quelques scènes à la frontière de la pornographie, totalement incompris par la critique néerlandaise de l’époque qui prit le film au premier degré et qui traita l’œuvre d’homophobe et de misogyne… Problème récurrent chez Verhoeven qui, lorsqu’il tend un miroir à la société de l’époque avec Spetters, traîne le rêve hollywoodiens dans la poussière avec Showgirls ou dénonce le totalitarisme avec Starship Troopers, se fait systématiquement crucifier. Il n’est jamais facile de s’accepter dans un miroir. Heureusement le temps a donné à chacun de ses films la place qu’il mérite. Et la sortie en blu-ray de Spetters est l’occasion de découvrir une œuvre méconnue du réalisateur. Certes la qualité du master restaurée en hd au Pays-Bas est inégale, on passe de scènes de jours proches de la perfection à des scènes de nuit qui nous renvoient à l’époque de la vhs. Mais ne boudons pas notre plaisir car cette copie non censurée est nettement meilleure que les dvd précédents.

Le saviez-vous ? Pour les scènes de moto-cross, Paul Verhoeven avoue s’être beaucoup inspiré de la Course de Ben-Hur. Admirateur du travail de William Wyler, il s’est servi de cette séquence pour organiser ses idées et trouver sa mise en scène.

Pour info : BQHL Diffusion sort également ce mois-ci pour la première fois en blu-ray Silent Movie de Mel Brooks. La critique c’est ici

selection videos br sept 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s