Critiques

GAME OF THRONES SAISON 7, récap episode 6 : Wow

ATTENTION SPOILERS INSIDE

A lire ici : GAME OF THRONES SAISON 7, Recap Épisodes 3 & 4 :D’une Reine à l’autre

L’épisode le plus impressionnant à ce jour, Au-delà du Mur nous fait passer aux choses sérieuses : c’est le passage le plus guerrier et le plus concret de la chanson de la glace et du feu qui commence. Et qui nous en met plein les yeux.

Résumé de l’épisode 6 : Au-delà du Mur

Les 7 mercenaires partis au-delà du Mur capturer un mort (oui oui, c’est leur stratégie) font ami-ami. Béric, Thoros et Sandor Clegane sympathisent avec Gendry, qui pour sa première sortie à la neige est gâté. Tormund loue la beauté de celle qu’il désire auprès du Limier, ravi de savoir que le Sauvageon est amoureux de celle qui l’a laissé pour mort. Jon et Jorah parlent de leurs pères respectifs : Jon, toujours le premier pour les idées brillantes, rend l’épée que Jeor Mormont lui avait légué, la lame d’Acier Valyrien Longclaw, à Jorah, le légitime héritier de l’épée ancestrale. Mais celui-ci refuse, arguant qu’il avait déshonoré sa famille, et que Jon est digne de porter l’arme. Émotion virile.

C’est ensuite Béric qui vient philosopher avec le Roi du Nord, sur le sens de la vie et surtout de la mort. Les deux sont revenus de l’au-delà grâce au Lord of Light , ça créé forcément des liens. Ils s’accordent pour dire que la raison de leur retour, et l’objectif de leur combat, c’est la vie elle-même. Émotion spirituelle.

2 Tyrion Daenerys.jpg

A Dragonstone, Tyrion et Daenerys parlent politique. Le nain fait remarquer à la Reine que Jon Snow ne semble pas insensible aux charmes de celle qui, au fond, est sa tante. Daenerys roucoule, mais discrètement, étiquette oblige. La Main de la Reine confirme qu’une fois l’expédition de retour, avec la preuve de l’existence de l’armée des Morts, il faudra rencontrer Cersei, et négocier. Sans perdre son sang froid. Daenerys, bien logiquement s’énerve, arguant qu’elle ne s’énerve pas, elle brûle juste les derniers héritiers d’une lignée plusieurs fois centenaire (les Tarly en l’occurrence), parce qu’ils n’ont pas voulu se soumettre. La mère des Dragons s’emporte encore plus quand son Lannister préféré lui explique qu’il faut qu’elle songe à sa succession, elle qui ne peut plus avoir d’enfants. Sa succession sera un sujet abordé une fois qu’elle sera sur le trône, clôt la Targaryen.

A Winterfell, Arya est en colère contre Sansa, qu’elle accuse d’avoir trahi sa famille, lui lisant le parchemin qu’elle a découvert dans les quartiers de Littlefinger, le fourbe. Forcément, la benjamine des Stark lui dit qu’elle aurait fait mieux qu’elle. Sansa, toujours présente pour s’entourer des bonnes personnes, demande conseil à Littlefinger, qui évidemment fait tout pour attiser le feu entre les deux sœurs. Baelish lui conseille de s’en remettre à Brienne, qui a juré de protéger les deux Stark. Bonne élève, Sansa convoque la grande guerrière, pour l’envoyer à Port-Réal, afin d’assister aux négociations entre Daenerys et Cersei. Choquée, Brienne s’exécute néanmoins. Plus tard, Sansa découvre les visages que sa sœur garde dans ses bagages. Arya la surprend, et lui tint à peu près ce langage : je suis une Sans Visage, si je voulais je pourrais te tuer, prendre ton identité, et vivre comme Lady de Winterfell à ta place. Le tout un couteau à la main. Puis elle s’en va, laissant interdite Sansa, qui se dit probablement que sa sœur est un peu bizarre.

3- Sansa Brienne.jpg

Derrière le Mur, le temps faiblit. C’est même carrément la tempête de neige sur les 12 courageux partis appliquer les stratégies de ce bon Jon Snow, jamais le dernier à mouiller la chemise. La visibilité est si réduite que sous-fifre n°=1, l’éclaireur de la bande, ne voit pas venir l’ours polaire géant (et accessoirement, mort) qui le croque en un quart de seconde. La bestiole, coriace, a le temps de blesser Thoros à la poitrine, sous les yeux apeurés du Limier, effrayé des flammes dont Béric a couvert l’ours. Heureusement, le prêtre est solide, et une fois l’animal mort re-tué, une petite cautérisation au feu d’épée magique, et c’est reparti comme en 40.

A lire ici : 10 théories et autres choses à savoir avant de regarder la saison 7 de Game of Thrones (Partie 1)

Après quelques heures de marche égayées par l’évocation de joyeux souvenirs du passé, la petite bande de kamikazes arrive en vue d’un détachement de l’armée du Roi de la Nuit.  Après une subtile tactique de guet-apens, le combat s’engage entre une dizaine de morts et nos héros. Lorsque Jon pulvérise le White Walker qui mène la petite troupe, ses hommes tombent tous d’un coup. Sauf un, que le groupe décide de capturer. Mais la terre tremble, la tempête de neige approche, le ciel gronde : l’armée des Morts leur fonce droit dessus. Jon charge alors Gendry, le plus rapide de tous, de courir jusqu’à Eastwatch, pour envoyer un corbeau à Daenerys, lui dire ce qu’il se passe. Le forgeron part en cavalant, laissant son marteau derrière lui.

4- Béric.jpg

Jon, Jorah, Thoros, Béric, Tormund et Sandor courent en direction d’un petit rocher surélevé au milieu d’une clairière gelée. Avec eux, trois sous-fifres et le mort, format sac à patate. Soudainement, ils s’arrêtent : ils ne sont pas dans une clairière gelée, mais sur un lac de glace, le rocher est au centre d’une grande banquise qui commence déjà à craqueler sous le poids des guerriers. Finalement, quand l’armée des Morts arrive pour de vrai à leurs trousses, leur sang ne fait qu’un tour, et ils courent vers le rocher. La glace ne se brisera que lorsque les Morts, plus nombreux, tomberont en grand nombre à travers la banquise. Résultat : notre poignée de zigotos est certes en vie, mais coincé sur un rocher, entouré d’eau recouverte d’une fragile couche de glace, bordée par plusieurs milliers de morts-vivants, immobiles. Tous les signes d’une bonne nuit de sommeil sont réunis.

Le lendemain matin, les morts sont toujours là, impassibles, à quelques dizaines de mètre de nos champions. Il y a un mort de plus : Thoros de Myr, prête de R’llhor, celui qui a ramené à la vie 6 fois déjà Béric Dondarrion, n’est plus. Sa blessure et le froid auront eu raison de lui. Ses camarades l’honorent, puis le brulent. Les survivants ne savent pas quoi faire, mais Béric a une idée : puisque les Morts semblent disparaître lorsque l’on tue le White Walker qui les a transformés, il faut tuer le premier d’entre eux, le Night King. Justement, celui-ci est là, bien en vue, avec ses généraux. Pendant ce temps, visiblement de mauvais poil, Sandor Clegane passe sa colère en lançant des cailloux sur les morts. Content de lui, il lance un rocher, qui atterri sur la glace, glisse, et termine sa course aux pieds de l’armée ennemie. Les Morts, s’ils ne sont pas des lumières, savent pourtant additionner 1+1 : la glace s’est reformée, ils peuvent avancer en petit nombre vers le rocher. Jon, Jorah, Béric, Tormund et Le Limier se mettent en ordre de défense : la bataille du Lac Gelé commence.
C’est un combat perdu d’avance pour les vivants : les Morts sont de plus en plus nombreux autour d’eux, et ils doivent reculer. Un par un, les sous-fifres tombent, dans d’atroce souffrance, comme c’est souvent le cas pour des personnages à qui on n’a même pas jugé bon de donner un nom. Tormund passe à deux doigts de se faire tuer lui aussi. C’est Le Limier qui, au dernier instant, lui sauve la mise. Cela ne suffit pas pourtant : reculant de plus en plus, les 5 survivants se retrouvent dos à dos sur la plus haute marche du rocher. Jon, qui en a pourtant vu d’autres, sait la fin proche. Il se prépare à un dernier assaut sans issu..

5.png

Quand une lumière l’ébloui. Daenerys Targaryen et ses 3 enfants, Viserion, Rhaegal et Drogon, entrent dans la danse. Les Dragons pulvérisent de leurs flammes l’armée des Morts, qui ne peut rien faire face à l’enfer qui s’abat sur eux. Jorah, Tormund, Béric et Clegane, portant leur preuve, courent vers les flancs de Drogon, que Daenerys a posé sur le rocher. Jon lui, est pris d’une folie furieuse, et part faire l’hélicoptère avec Longclaw, abattant les Morts qui lui sautent dessus un par un. C’est ce moment que saisi le Roi de la Nuit pour montrer de quel bois il se chauffe. S’emparant d’une immense lance de glace, il ajuste, et lâche un missile sol-air directement dans le flanc de ce pauvre Viserion. Le dragon meurt en quelques secondes, s’écrasant sur la banquise après s’être vidé de son sang. Il sombre dans les eaux gelées du lac, sous les yeux de sa mère, figée de stupeur. Jon reprend sa route vers le Roi de la Nuit, maintenant à quelques dizaines de mètres seulement, mais celui-ci se saisi d’une deuxième lance. Le Roi du Nord hurle alors à Daenerys de partir, tandis que lui se fait plaquer au sol par deux morts, et traverse la banquise. La Targaryen parvient à faire décoller Drogon, qui évite la lance du Roi de la Nuit, et s’éloigne du Lac Gelé, abandonnant Jon au fond des eaux glacées.

6.png

Mais Jon parvient par miracle à rejoindre la surface. C’est bien, mais il se retrouve tout de même seul face à une horde de morts, qui ne tarde pas à le charger. Heureusement que la famille n’est pas un vain mot chez les Stark : un guerrier arrive au triple galop, écrasant au passage quelques zombies. C’est l’oncle de Jon, Benjen, qui vient sauver son neveu, après avoir déjà secouru Bran quelques temps auparavant. Le frère de Ned jette Jon sur le cheval, et l’oblige à foncer vers le Mur, laissant à peine le temps à Jon d’échanger quelques mots avec lui. Et alors que le cheval emporte le Roi du Nord vers un destin soudainement plus joyeux, Benjen Stark scelle le sien, seul face aux Morts qui, rapidement, l’exécutent.

A Eastwatch, Le Limier prend la mer pour Port-Réal, emportant avec lui la preuve irréfutable de l’existence des Morts-Vivants. Ses adieux à Tormund et Béric font pleurer dans les chaumières. Jorah, lui, est aux côtés de Daenerys. Du haut du Mur, la Reine observe, la mine sombre, l’un de ses dragons pleurer son frère disparu. Elle-même semble attendre le retour de Jon, scrutant l’orée de la forêt. Soudain, un cavalier apparaît. Jon se réveille dans le bateau qui l’emmène à Dragonstone (ou Port-Réal, on ne sait trop). Daenerys est à son chevet : Jon ne le sait pas encore, mais elle a vu ses blessures, celle qui l’ont tuée, et a donc compris qu’il avait été ressuscité.. A peine les yeux ouverts, le Roi du Nord se confond en excuses auprès de la Mère des Dragons. S’il le pouvait, il changerait les choses en n’allant pas au-delà du Mur. Mais Daenerys lui dit qu’elle avait besoin de voir les Morts pour savoir : maintenant, elle sait. Jon, désormais conquis par le courage de Daenerys, rejoint la #TeamDany, et lui prête allégeance. La Reine est bien plus troublée qu’elle ne le devrait..

Derrière le Mur, le Roi de la Nuit ordonne à ses troupes de ramener à la surface le dragon mort. Il le touche. Les yeux de Viserion s’ouvrent. Bleus. La suite au prochain, et dernier épisode.

§ bis.png

Analyse :

La bataille du Lac Gelé

L’analyse sera courte, mais efficace : WOW. Au-delà du Mur est l’épisode le plus fou des 7 saisons de Game of Thrones. Anticipons les critiques, l’épisode a un énorme défaut, qui marque d’ailleurs toute la saison 7 : la gestion de l’espace-temps. Car si nous sommes nombreux à avoir appris la patience grâce à la série, nous n’avions jamais subit un rythme aussi effréné. Les personnages franchissent des distances immenses en peu de temps (Gendry a probablement battu le record du monde de marathon, les corbeaux d’Eastwatch à Dragonstone carburaient probablement à la nitro), si bien qu’Alan Taylor, le réalisateur de cet épisode, a avoué lui-même avoir mal géré cet aspect.

A lire aussi : 10 théories et autres choses à savoir avant de regarder la saison 7 de Game of Thrones (Partie 2)

Mais ça n’est rien face à la tension que le spectateur ressent lors de la dernière demi-heure. La bataille, titanesque, voit enfin le feu détruire la glace. Et inversement. Quelle perte pour les Vivants qu’un dragon gigantesque ! Ce retournement de l’équilibre des forces apporte une réponse cinglante à une question depuis toujours posée : puisque, selon la légende, le dragon a toujours trois tête, qui sera le dernier personnage à chevaucher un dragon ? Si Daenerys et Jon semblent être tout choisi pour monter Drogon et Rhaegal (l’autre dragon, nommé ainsi en hommage à Rhaegar, frère de Daenerys, et père de Jon), Viserion a toujours été une monture sans cavalier. Ce sera donc, à priori, le Roi de la Nuit lui-même..

Une redistribution des cartes

L’épisode est également indispensable pour ses enjeux politiques. Si la confrontation entre Sansa et Arya est, avouons-le, peu compréhensible et ennuyeuse, il en va tout autrement chez Daenerys. De un, elle a perdu l’un de ses enfants, traumatisme psychologique, mais surtout déroute militaire. La Reine n’est pas au courant que Viserion a rejoint l’armée des Morts, mais même sans cela, perdre un dragon signifie que les créatures sont mortelles. Une information que ne manquera pas de mettre à profit Cersei, quels que soient les plans machiavéliques qu’elle prépare.

cersei-jaime-hbo.png

Lumière d’espoir cependant : l’allégeance de Jon. La mère des Dragons s’assure donc un allié solide au Nord. Mais l’armée des Stark regarde vers le Mur, se préparant pour une guerre sans merci. De plus, la loyauté des Maisons fidèles aux Stark est en question : Les Glover et les Manderly ne viennent-ils pas de proposer leurs services à Sansa, plutôt qu’à Jon, dont ils réprouvent le rapprochement avec les Targaryen ? Comment ces grands seigneurs réagiront ils lorsqu’ils apprendront qu’en leur nom, Jon a juré fidélité à Daenerys ? Le reste des soutiens Stark est entre les mains de Littlefinger, lui qui a toute emprise sur Robyn Arryn, le frêle Lord des armées du Val. Et personne n’est en mesure de deviner les plans de Petyr Baelish.

Niveau force en présence, Daenerys a encore avec elle deux dragons, ce qui est loin d’être négligeable. Pour appuyer les airs, une horde de Dothraki au sol, qui ont prouvé leur efficacité sur les terrains de Westeros. Enfin, les Immaculés représentent un atout de poids, à la condition qu’ils parviennent à quitter Castelry Rock sans difficultés.

7 Army targaryen.jpg

La troisième et dernière information importante, c’est bien évidemment le fait que Daenerys prenne pleinement conscience du danger que représentent les White Walker. En un seul combat, elle a perdu un dragon, l’un de ses enfants. Sa détermination à mettre fin aux avancées du Roi de la Nuit est claire. Cela aura donc une immense influence lors des négociations qu’elle s’en va mener avec Cersei dans le prochain épisode. Consciente du risque d’anéantissement total de Westeros, la Mère des Dragons risque de céder du terrain face à Cersei, ne pouvant se permettre de mener deux guerres de front.

Le prochain épisode est le dernier de la saison 7. Il durera 1h20, en faisant le plus long de l’histoire de Game of Thrones, et s’intitulera Le Dragon et le Loup. Oui, frissons.

Jon.jpg

 

Publicités

2 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s