Actus

La liste de Noël 2022 des Chroniques de Cliffhanger & Co

Par Erwan Darbellay & Fred Teper

Comme l’an dernier (et le précédent), voici notre liste de Noël, 11 films ou coffrets à offrir à ceux que vous aimez, que vous n’aimez pas ou même à vous-même car il faut bien se faire plaisir de temps en temps. De l’action, de la comédie, des films pour les grands, les petits, les cinéphiles et tous les amoureux du 7ème art. Avec en plus, cerise sur le gâteau, nos conseils afin de vous aider à choisir à qui offrir ces films. Et comme on n’est pas très originaux mais très généreux, vous allez retrouver (comme l’an dernier… et le précédent) en fin de dossier une liste supplémentaires d’idées cadeaux concoctée par Fred Teper, notre rédac chef en personne. Joyeux Noël à tous, soyez prudents et rendez-vous l’an prochain ! (Alors oui, c’est exactement la même introduction que l’an dernier… mais comme je doute que le rédac chef lise mes textes…) (il les lit et il est consterné Note du Rédacteur en chef)

Erwan Darbellay


Coffret Claude Lelouch Anthologie (Chabadadantesque)

Prix : Le coffret blu-ray 299,99 euros – Le coffret dvd 249,99 euros

44 longs-métrages de fiction, 4 documentaires, un disque de courts-métrages, 50 dvd (ou 39 blu-ray et 11 dvd), c’est le coffret ultime pour les fans de Claude Lelouch ! 60 ans de carrière, d’Un homme et une femme à L’aventure c’est l’aventure en passant par La Bonne année, Itinéraire d’un enfant gâté ou La Belle Histoire. De l’amour, de l’amitié, des hasards, des coïncidences, du rire, de l’émotion, des rencontres, de grands films inoubliables, des petits films à redécouvrir, des chefs d’œuvres qui ont marqué le cinéma français, bref, toute une vie sur pellicule, la vie, l’amour, la mort en édition limitée qui retrace une carrière extraordinaire, car, quels que soient les films de Claude Lelouch, des plus ratés aux plus réussis, des plus émouvants aux plus caricaturaux, il y a toujours une scène qui touche au cœur… C’est ça la magie Claude Lelouch.  

À qui l’offrir : Pour un fan de Claude Lelouch, car ce coffret, c’est un peu le graal. Ne soyez pas surpris, si vous l’offrez à la bonne personne, il risque de pleurer, de rire, de vous embrasser, de prendre sa voiture et de partir à Deauville avec son coffret, pour l’embrasser sur la plage en dansant…

Encanto (Quand Disney fait mieux que Pixar !)

Prix : Le dvd 15 euros – Le blu-ray 20 euros

Après un Raya un peu décevant, Disney revient en très grande forme, se payant le luxe de nous offrir un film meilleur (et c’est rare) que les deux Pixar sorti quelques mois avant et après, le formidable Luca et le très sympathique Alerte rouge. Encanto c’est du très grands Disney, réalisé par Jared Bush (scénariste de Vaiana et Zootopie), Byron Howard (réalisateur de Zootopie, Raiponce…) et Charise Castro Smith (scénariste sur The Hauntig of Hill House) et porté par la musique et les chansons du génial Lin-Manuel Miranda (Tick, Tick… Boom !). Ce film choral haut en couleurs est un ravissement visuel, une comédie musicale grand public qui donne envie de danser, un enchantement pour les yeux qui puise son inspiration dans les légendes sud-américaines, plein d’humanité et de magie, difficile de ne pas tomber sous le charme de de 60ème film made in Disney. Certes la firme aux grandes oreilles est devenue un monstre, mais parfois la magie peut encore opérer.

À qui l’offrir : A vos enfants, aux enfants de vos enfants, mais aussi aux amateurs de comédies musicales, ceux qui trépignent sur leur chaise dès qu’une musique un peu rythmée résonne et qui ont déjà vu sur scène à Paris Le Roi Lion, Sister Act ou La Belle et la Bête…

Top Gun : Maverick (Deux fois plus forts)

Prix : Le dvd 15 euros – Le blu-ray 20 euros – Le blu-ray 4k 25 euros

Sacré Tom Cruise, à 60 ans il réussit le pari de nous offrir (36 ans plus tard) une suite qui surpasse aisément le film original pourtant culte dans la filmographie de l’acteur. Blockbuster enivrant et virtuose, œuvre généreuse et parfois émouvante taillée sur mesure pour le grand écran et pour le mythe Tom Cruise, Top Gun : Maverick doit également beaucoup à son réalisateur, Joseph Kosinski (Tron l’héritage, Oblivion), brillant artisan qui met son talent au service du roi du divertissement et qui conserve l’essence de Top Gun en reproduisant puissance dix la magie du film original. Le blockbuster de l’année 2022.

À qui l’offrir : A tous les fans d’action sur grand écran, mais également à tous ceux, qui, comme ma petite sœur, ont eu un poster de Tom Cruise torse nu dans le 1er Top Gun accroché à la porte de leur chambre… 

Rashomon (Contenant aussi beau que le contenu)

Prix : Le blu-ray 24 euros – L’Édition Coffret collector bois 69,90 euros

Magnifique édition de Rashomon d’Akira Kurosawa restaurée en 2k proposée dans un coffret en bois particulièrement beau et qui fera sensation sous le sapin. Rashomon, Oscar du meilleur film étranger et Lion d’or à Venise est une œuvre d’une incroyable modernité, qui a fait connaître Akira Kurosawa en dehors du Japon, et qui, aujourd’hui encore, garde toute sa force. Film sur l’honneur, sur l’honnêteté envers les autres et envers soi-même, sur la vérité et le mensonge, sur la fragilité du témoignage humain et la foi en l’homme, brillamment construit, merveille de technicité cette œuvre philosophie et sensorielle d’Akira Kurosawa est un film majeur de l’histoire du cinéma édité par Potemkine dans un écrin rare.

À qui l’offrir : Clairement à un amoureux du cinéma et des beaux objets, à savoir qu’en plus du blu-ray se trouve dans le coffret un livre de 126 pages, donc s’assurer également que la personne sache lire…

Elvis (Pour se déhancher à Noël)

Prix : Le dvd 19,99 – le blu-ray 19,99 euros – le blu-ray 4k 29,99 euros

S’il y avait bien un réalisateur qui paraissait être taillé pour nous offrir un Elvis toute en démesure, c’est bien Baz Luhrman (Moulin Rouge), et si les évidences ne donnent pas toujours naissance à des chefs-d’œuvre (Burton/Alice…) ici c’est une formidable réussite. Biopic baroque et passionnant, œuvre tourbillonnante et saisissante qui déborde d’énergie et narre la destinée du King avec en filament l’évolution des mœurs dans une Amérique puritaine. Porté par un Austin Butler saisissant, Elvis, œuvre monstrueuse, intelligente, brillante et folle, tourbillon de la vie infernale qui nous est contée par le colonel Parker, l’intriguant manager du King interprété par Tom Hanks, est le biopic ultime, et l’un des grands films de Baz Luhrman.

À qui l’offrir : Si votre femme a accroché dans le salon un tableau du King d’un mètre sur deux… je pense que c’est une bonne idée que de lui offrir le film.

Didier (Rire nul)

Prix : Le combo Blu-ray + Dvd 19,99 euros

Alors qu’avec son Late Show Alain Chabat nous a proposé certains des moments télévisuels les plus drôles et absurdes de cette année 2022, retour sur son premier film qui débarque pour ses 25 ans en version restaurée sous la supervision de Pathé. Didier c’est d’abord une idée totalement improbable et casse-gueule qui fonctionne parfaitement grâce au talent des deux interprètes principaux, Jean-Pierre Bacri et Alain Chabat qui nous livrent un face à face hilarant. Outre sa formidable interprétation, Alain Chabat qui nous offre ici sa première réalisation soigne son scénario, drôle et touchant, avec quelques pépites dans les dialogues et des scènes restées cultes. Certes à vouloir inviter tous ses potes on risque quelques baisses de rythme et quelques scènes moins drôles… (Farrugia ou Balasko…) mais l’ensemble fonctionne plutôt très bien, et les quelques petits défauts sont vite oubliés devant l’humour burlesque de cette fantaisie totalement originale qui a reçu le César du meilleur premier film.

À qui l’offrir : À quelqu’un qui a de l’humour, mais vraiment de l’humour, l’humour Chabat, l’humour absurde, l’humour nul, pas l’humour de mon rédacteur en chef qui est resté bloqué quelque part dans les années 80, entre Michel Leeb et Jean Roucas…

Freaks out (Et si le meilleur film de super héros était italien?)

Prix : Le dvd 9,99 euros – Le blu-ray 14,99 euros

Fresque poétique et humaniste, film hors normes qui nous offre l’un des grands spectacles de l’année, et qui enterre clairement les derniers films Marvel avec un film de super-héros populaire et bourré d’imagination. Le réalisateur du surprenant On l’appelle Jeeg Robot nous offre une rêverie fascinante et foisonnante, ultra référencée, du cinéma italien politique ou action et aventure s’entremêlent en une œuvre de plus de 2 heures qui rend hommage aux marginaux et aux anonymes avec sa galerie de freaks. Il y a du Guillermo Del Toro et du Alex de la Iglesia dans le cinéma de Gabriele Mainetti, mais également un univers très personnel, qui ne ressemble à rien de connu, et ça c’est une excellente nouvelle pour le cinéma Italien et pour le cinéma fantastique.

À qui l’offrir : À un fan de Marvel, ou de DC, un peu trop fan et qui a besoin de s’ouvrir à autre chose… (Vous pouvez aussi vous l’offrir, parce que bon, il est vraiment très sympa)

Sacré Robin des bois (Sacré Mel Brooks)

Prix : Le blu-ray 14,99 euros

En 1993 Mel Brooks sort Sacré Robin des bois. Et avec ce film, il rappelle à tout le monde que le roi de la parodie, c’est lui. Car après ses chefs-d’œuvres des années 70 (Le Shérif est en prison, Frankenstein Junior, Silent Movie) il a été dépassé par certains de ceux que son humour a influencé, comme les ZAZ avec Y’a-t-il un pilote dans l’avion, Top Secret, Y’a-t-il un flic ou Hot Shots… et ceci malgré deux grosses productions, La Folle histoire du monde et de l’espace, plus inégales que ses films de la décennie précédente. Donc, en 1993 Mel Brooks, propose sa propre version de Robin des bois, en parodiant le film de Kevin Reynolds sorti 2 ans plus tôt, mais également le Robin des bois d’Errol Flynn. Encore aujourd’hui Sacré Robin des bois se regarde avec un certain plaisir, même si, paradoxalement il a moins bien vieilli que des œuvres plus anciennes. Mais quelques scènes restent franchement hilarantes. Et l’amour de l’œuvre originale se ressent chez Mel Brooks dans le moindre détail, jusqu’au maniement des épées dans certains combats qui nous renvoient au Robin des bois de Michael Curtiz. La bonne nouvelle c’est de voir enfin édité Sacré Robin des bois en blu-ray chez Gaumont (avec également Dracula Mort et heureux de l’être)

À qui l’offrir : Ce n’est sans doute pas le meilleur Mel Brooks pour découvrir son cinéma, car c’est plus un film générationnel culte pour ceux qui l’ont découvert en salles, donc à offrir à un quarantenaire, pas plus, pas moins… (Ce serait moi, je l’offrirai à tout le monde, comme tous les Mel Brooks d’ailleurs)

West Side Story (Spielberg le magicien)

Prix : Le dvd 10 euros – Le blu-ray 15 euros – Le Steelbook 4k 35 euros

Chef-d’œuvre instantané 60 ans après une première brillante adaptation à laquelle Steven Spielberg répond avec une modernité et une fraîcheur bienvenue. S’il y avait bien un projet casse-gueule c’était celui-ci. Quel grand film et quelle mise en scène. Difficile de ne pas être ému, touché, emporté par cette œuvre virtuose et émouvante, viscérale et inespérée qui réussit à raconter quelque chose de notre époque à travers ce remake plus sombre et plus inventif que l’original (oui j’assume). Un pari fou, un résultat magique et enthousiasmant, une splendide démonstration chorégraphique et l’œuvre magistrale d’un jeune homme passionné, bref du grand cinéma hollywoodien et le plus beau film de l’année 2021.

À qui l’offrir : À tout le monde, car le grand et beau cinéma ça se partage, ça s’offre, ça se déguste sans fin… (et puis il faut réparer l’injuste échec public du film !!!)

Le gendarme de Saint-Tropez 4k (En 4k ? C’est une très bonne idée Cruchot !) 

Prix : Le blu-ray 4k 29,99 euros

S’il y a bien une sortie 4k que l’on n’attendait pas, c’était celle du Gendarme de Saint-Tropez (1964) de Jean Girault (Saga Les Gendarmes, La Soupe aux choux…), 1ère pierre d’une saga culte moulte fois diffusée à la télévision aux presque 8 millions d’entrées en salles. Et pourtant le résultat est spectaculaire et la précédente édition blu-ray définitivement enterrée. Le niveau de définition pour un film de presque 60 ans est impressionnant. Et puis c’est clairement un film qui se regarde sans fin… de « Je demande un volontaire pour se mettre tout nu parmi les nudistes à « Vous savez que le gendarme est à la nation ce que le chien de berger est au troupeau. Il faut souvent aboyer, parfois mordre, mais toujours faire craindre », Le gendarme de Saint-Tropez est un film culte avec un acteur culte dans une saga culte qui voit son premier opus s’offrir une nouvelle jeunesse.  

À qui l’offrir : À un fan de De Funès, à un gendarme, à un amateur de HD, à un inconditionnel des comédies françaises, à un fétichiste du képi, bref, c’est un film pratique pour un cadeau de dernière minute qui fera plaisir à (presque) tout le monde…

Les Aventures du Baron de Münchhausen (Gilliam le visionnaire dépressif)

Prix : Le coffret blu-ray 29,99 euros


Le Baron de Münchhausen de Terry Gilliam est une folie, devant et derrière la caméra, un cauchemar pour le réalisateur, le pire de sa carrière jusqu’à Don Quichotte bien sûr. Entre dépassement de budgets, problèmes de logistique, l’arrêt du tournage par la production… le film failli ne jamais voir le jour. Et pourtant Le Baron de Münchhausen, malgré le chaos en coulisses, malgré ses défauts, est un tourbillon visuel, onirique et magique, visuellement splendide et formellement sublime, une mise en garde contre la perte de l’imagination et de l’espoir qui menace l’humanité. Cette merveilleuse folie ressort chez ESC dans un élégant mediabook agrémenté d’un livret de 32 pages, avec un master légèrement supérieur à celui de 2008 (en attendant en 2023 l’arrivée aux USA du film en 4k HD). Un bel objet à ranger à côté d’un très beau coffret d’un autre Gilliam, Fisher King, sorti l’an dernier chez Wild Side et dont je vous parlais dans cette même rubrique ! (Clique ici pour retrouver la liste de Noël de 2021)

À qui l’offrir : Le Baron de Münchhausen est un film de rêveur, à offrir aux rêveurs, à ceux dont l’imagination fait battre le cœur, mais aussi à ceux qui oublient de rêver, perdus dans la toile froide et aride des réseaux sociaux qui sucent l’âme fragile d’une jeunesse déboussolée… (Si après ça tu n’achètes pas le film…)

 

Eux aussi pourraient trouver leur place sous le sapin

Avec ce livre, Philippe Durant rend hommage à un maitre de la comédie française, qui a su par sa maitrise de l’écriture, son sens du rythme, ses dialogues hilarants, sa direction d’acteurs précise construire une œuvre cohérente, à la fois exigeante et populaire. Francis Veber, le livre qui rend chèvre, livre à la fois ludique et informatif est richement illustré regorge d’anecdotes savoureuses et démontre si besoin était que le réalisateur de La chèvre et du Diner de cons est un as dans sa catégorie. Éditions Hugo Image

 

Claude Sautet a marqué d’une empreinte indélébile le cinéma français. Avec Romy Schneider, son actrice fétiche, il a tourné à 5 reprises (Les Choses de la vie, Max et les ferrailleurs, César et Rosalie, Mado et Une histoire simple). Une histoire créative qui a engendré des chefs-d’oeuvre et une amitié indéfectible qui ont lié les deux artistes. Le tout raconté par la plume toujours aussi belle et pleine d’humanité de Jean-Pierre Lavoignat et renforcé par les témoignages de nombreux proches et de collaborateurs (Philippe Sarde, Alain Sarde, Jean-Louis Livi, Isabelle Huppert, Daniel Biasini et Nathalie Baye), comme de personnalités qui les admirent (Pedro Almodóvar, Jean Dujardin, Sandrine Kiberlain, Nicolas Mathieu et François Ozon) . Issus des archives d’Yves Sautet, le livre bénéficie également de photographies et de documents rares qui donnent à cet ouvrage un plus indéniable. Préface de Sarah Biasini et avant-propos par Yves Sautet, le fils de Claude Sautet. Editions La Martinière

 

Philippe Lombard poursuit une série de livres dans lesquels il a déjà évoqué les tournages de films français et hollywoodiens qui se sont mal passés, ainsi que les faits divers. Cette fois, ce sont les séries télé qui passent sous son oeil expert. Des anecdotes parfois peu connues, entre caprices de vedettes, conflits et tournages dantesques avec de nombreuses illustrations. Un livre pop et coloré délicieusement addictif. La Tengo

 

Dans ce coffret collector consacré à Dario Argento, le maitre du giallo, on retrouve 6 films en versions restaurées 4K (L’oiseau au plumage de Cristal, Le Chat à Neuf Queues, Profondo Rosso, Ténèbres, Phenomena, Opera),des bonus inédits (avec les participations de Gaspar Noé, Bertrand Bonello, Yann Gonzalez etc), ainsi qu’un documentaire de Jean-Baptiste Thoret et un livre de 252 pages signé Olivier Père. Que du bon. Les Films du Camélia

Avec ce coffret de 8 DVD ou 8 Blu-Ray Sidonis redonne si besoin était ses lettres de noblesse à Roger Corman qui fut le prince des films d’exploitation aux budgets au ras des pâquerettes dans les années 50. A partir de 1960 il a adapté des poèmes et des nouvelles de l’écrivain Edgar Allan Poe. Huit de ces titres sont réunis dans ce coffret, des œuvres souvent réalisées avec les mêmes équipes qui sont La chute de la maison Usher, La chambre des tortures, L’empire de la terreur, L’enterré vivant, La malédiction d’Arkham, Le corbeau, La tombe de Ligeia, Le masque de la mort rouge, la plupart avec Vincent Prince et qui constituent un mélange de poésie baroque et de cinéma de terreur fascinant le tout décrypté par les spécialistes les plus émérites (Olivier Père, Christophe Gans, Joe Dante, Bertrand Tavernier, Patrick Brion). Un livre de Marc Toullec vient parachever ce coffret qui est un véritable must.

 

Longtemps journaliste au magazine Première, Christophe Narbonne a publié cette année son premier roman Noir sur Blanc. Un livre sur l’adolescence et sur la façon de se révéler à soi-même, tendre et nostalgique, rythmée par la musique funk et la pop culture des années 80 en général disséminée en filigrane de l’ouvrage. Avec son héros attachiant et son amitié indéfectible pour un copain noir, c’est avec un style alerte et un sens du rythme indéniable que Christophe Narbonne fait avancer un récit qui joue à plein le phénomène d’identification. Sans utiliser la nostalgie à mauvais escient, il restitue au cœur de son livre toute une époque et un état d’esprit que l’on suit au fil de pages enlevées. Une très belle surprise. Éditions Assyelle

 

Impressionnant House of the dragon qui réussit l’exploit de nous faire sentir en terrain connu et d’apposer en même temps sa patte pour créer sa propre histoire. Si l’ombre de Game of Thrones est tentaculaire à certains moments, on parvient à s’en défaire grâce à des personnages passionnants transcendés par de grands interprètes. Une série qui s’avance dans cette première saison comme une oeuvre à part de sa devancière mais aussi son parfait complément. Warner

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s