Critiques Cinéma

Detective Dee II : la légende du Dragon des Mers (Critique)

SYNOPSIS: L’impératrice Wu règne sur la dynastie Tang aux côtés de l’empereur Gaozong. Elle envoie sa flotte vers l’empire Baekje afin de soutenir cet allié de longue date, envahi par le belliqueux empire Buyeo. Mais, juste après leur départ, les navires sont attaqués par une mystérieuse et gigantesque créature surgie du fond des mers. Les habitants de Luoyang, la capitale orientale, pensent qu’il s’agit d’un dragon des mers.

Ce second opus des aventures du désormais célèbre détective est sorti en 2014. Il prend place avant les événements du premier épisode où on découvre le jeune Dee cette fois-ci interprété par Mark Chao luttant contre un ennemi de l’empire qui veut renverser la dynastie Tang. Pour cela, il utilisera sa connaissance de la médecine pour parvenir à ses fins. C’est sans compter sur l’arrivée dans la capitale de Dee qui va tout faire pour protéger le royaume avec l’aide de Yuchi Zhenjin (Feng Shaofeng) qui à travers multiples péripéties réussira à sauver l’Empire. Le plaisir de voir ce Detective Dee 2 n’est clairement pas dans la nouveauté du scénario car il reprend les grandes lignes du premier film mais bien dans la recherche permanente de donner le maximum de plaisir aux spectateurs en faisant preuve d’originalité dans la mise en scène de l’action. On sent que Hark ne va pas beaucoup s’attarder au contraire du premier épisode à développer à la fois un quelconque propos politique et ses personnages. Même si on poursuit le travail sur le système politique chinois gangréné par ces sociétés secrètes, des espions de toutes parts, le metteur en scène avait l’air moins intéressé par ces questions.

Les scènes s’enchainent à un rythme effréné avec cette fois-ci un sentiment de no limit de la part du réalisateur. En effet, on y retrouve des monstres aquatiques, des dragons des mers, des scènes d’arts martiaux, de la magie. Bref, on pousse les curseurs à fond pour que Hark, totalement maître de son art, puisse nous en mettre plein les yeux avec toujours ce mot d’ordre : le mouvement sans cesse le mouvement. Ainsi La scène finale qui permet aux deux ennemis d’hier de définitivement former une équipe est fabuleuse. Tel un ballet, les aventuriers s’agrippent aux roches et aux cordes pour survivre et éliminer l’ennemi. Les effets spéciaux sont un peu mieux réussi que dans le premier épisode même si tout n’est pas parfait. Mais la direction artistique, notamment les décors et les costumes sont tellement soignés qu’on a du mal à bouder notre plaisir.

On pourra cependant reprocher au réalisateur de s’être fait son petit plaisir personnel avec une durée de 2h15 sans grand développement narratif. Certaines scènes font un peu redites notamment les scènes avec la découverte du monstre aquatique reprise peu de temps après. Hark semble se mettre dans la roue des blockbusters hollywoodiens des dix dernières années. On peut également noter que Mark Chao a un peu moins de charisme qu’Andy Lau et se fait un peu manger à l’écran par Feng Shaofeng. Ce dernier est vraiment magnétique dans les scènes de combat.

Retrouvez la critique de Detective Dee : Le Mystère de la Flamme Fantôme ici

Titre Original: DIE RENJIE : SHEN DU LONG WANG

Réalisé par: Tsui Hark

Casting : Mark Chao, Feng Shaofeng, Carina Lau …

Genre: Action, Aventure, Arts Martiaux

Sortie le : 06 août  2014

Distribué par: The Jokers / Le Pacte

TRÈS BIEN  

Publicités

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s