Critiques Cinéma

LA CHUTE DE LONDRES (Critique)

2 STARS PAS GENIAL

la chute de londres affiche

SYNOPSIS: Les plus grands leaders du monde occidental sont attendus à Londres aux funérailles du Premier ministre britannique, mort dans des circonstances plus que douteuses. Mais ce qui avait commencé comme l’évènement le plus sécurisé de la planète tourne rapidement au désastre. Cible d’un complot terroriste, la capitale anglaise est mise à feu et à sang et la plupart des chefs d’état faits prisonniers. Seuls ont pu s’échapper le président américain et l’agent secret Mike Banning, qui vont devoir à la fois combattre pour survivre et mettre fin aux agissements des terroristes. 

On prend les mêmes et on recommence ! Après le succès du premier opus dans lequel la Maison Blanche se faisait assiéger par des nord-coréens, cette fois-ci, POTUS (Aaron Eckhart) se trouve être la cible de terroristes pakistanais bien décidés à venger une grosse bavure des services secrets. Et ils sont vraiment, vraiment pas contents, les méchants. L’occasion pour Mike Banning (Gerard Butler), garde du corps chéri du président, de se lancer dans un second shoot’em up assorti de punchlines bien senties. Le décor est posé, le cerveau, déconnecté. On peut y aller. L’histoire, toujours la même, de vilains trafiquants d’armes commerçant avec les pires despotes de la planète, et dont les petites affaires vont se changer en vendetta contre le monde entier… donc les États-Unis. C’est bien connu, dés que se profile une catastrophe à l’horizon, d’origine alien ou non, c’est pour l’Oncle Sam. Même si, pour faire bonne figure, on zigouille dans le premier quart du film quelques chefs d’États un peu importants, comme ça, histoire de signifier au spectateur que l’on a bien enregistré la présence de vie outre-Atlantique, et de l’autre côté du Pacifique… en plus du pétrole dans la zone où ça fait mal. Cela étant dit, le pitch repose quand même sur un traquenard tellement énorme qu’à côté, l’iceberg du Titanic ressemble à un petit pois. On part donc du principe que les grands de ce monde et autres éminences grises sont de parfaits tartuffes. On s’en doutait, mais c’est toujours sympa de repréciser. London Has Fallen donnerait-il dans l’auto-dérision ? Une vraie, sincère ironie ? Peu s’en faut. Mais non, on reste dans le second degré permanent, malgré les petites vannes balancées çà et là, comme il est de coutume dans les films du genre.

la chute de londres 1

Le rythme est plutôt haletant, la tension quasi permanente, et l’utilisation d’une taupe nous met sur le qui-vive… pendant un court moment. Si les effets spéciaux sont saisissants, figurant la destruction de plusieurs monuments londoniens notamment, les quelques temps morts lorgnent vers un besoin d’émotion trop factice, et une tentative assez vaine de justification trop manichéenne qui tend vers un patriotisme un peu attardé, mais de bon ton, et qui lasse ou agace, c’est selon. On reconnaîtra tout de même au film de proposer, consciemment ou non, un point de vue plus humain des terroristes en présence, qui peut donner à réfléchir sur le (dés)équilibre des forces impliquées dans les conflits actuels, le film possédant une forte résonance avec l’actualité chaotique de ces derniers mois. Au passage, avant de se faire redorer le blason par une morale un peu puante parce que trop idéalisée, le gouvernement américain se fait quand même bien écorcher sur les bords, accusé de choix tactiques douteux et d’intérêts économiques belliqueux… le tout vite noyé/justifié par la vieille rengaine du cowboys vs indiens : « c’est nous les gentils, toi t’es méchant alors tu fermes ta gueule ». Un parti pris à prendre avec des pincettes, donc.

la chute de londres 2

On aura droit à des morceaux de bravoure incroyablement badass, mais complètement cramés de la touffe ; à la salle de crise de la Maison Blanche, quand même, parce que ça fait toujours son petit effet ; et on aura même l’occasion de voir le président américain appuyer sur la gâchette et faire son rodéo drive. Si ça c’est pas too Hollywood ?En clair, La Chute de Londres est un divertissement over-the-top, bourré de scènes d’action complètement WTF mais très efficaces, sur un petit air de Call of Duty. Un vaste défouloir, mais peut-être pas si inoffensif qu’il en a l’air.

la chute de londres affiche

Titre Original: LONDON HAS FALLEN

Réalisé par: Babak Najafi

Casting :  Gerard Butler, Aaron Eckhart, Morgan Freeman,

Alon Aboutboul, Melissa Leo, Angela Bassett, Robert Forster…

Genre: Action

Sortie le: 02 mars 2016

Distribué par: SND

2 STARS PAS GENIALPAS GÉNIAL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s