Critiques Cinéma

PAPA OU MAMAN (Critique)

4 STARS EXCELLENT

papa ou maman

SYNOPSIS: Florence et Vincent Leroy ont tout réussi. Leurs métiers, leur mariage, leurs enfants. Et aujourd’hui, c’est leur divorce qu’ils veulent réussir. Mais quand ils reçoivent simultanément la promotion dont ils ont toujours rêvée, leur vie de couple vire au cauchemar. Dès lors, plus de quartier, les ex-époux modèles se déclarent la guerre : et ils vont tout faire pour NE PAS avoir la garde des enfants.

La comédie française, si souvent raillée par la critique mais plébiscitée par le grand public, c’est un débat sans fin qui agite l’intelligentsia avide d’asséner ses avis comme des vérités toutes faites. Parfois, un film parvient à rallier tous les suffrages et à éteindre le concert de polémiques jusqu’au film suivant. Serait-ce le cas de ce Papa ou Maman, premier film de Martin Bourboulon? On ne parierait pas forcément dessus. Non pas que le film ne soit pas bon bien au contraire, mais il sera sans doute trop politiquement incorrect et irrévérencieux pour les uns et pas assez pour les autres. Mais au milieu, il y aura le plus large public, qui, las de ces considérations, appréciera le film pour ce qu’il est, à savoir une comédie populaire au sens noble du terme, qui va à toute allure, qui fait rire bien sûr, et pas qu’un peu, et qui se paye même le luxe de faire passer deux ou trois jolies émotions fugaces. Pour un premier film c’est déjà beaucoup et c’est parce qu’il a su s’entourer de pointures au scénario que Martin Bourboulon transforme son premier essai. En effet, ce sont les auteurs du Prénom, Alexandre De La Patellière et Mathieu Delaporte qui sont à l’écriture et impriment leur patte à cette histoire atypique, sorte de Kramer contre Kramer à l’envers, qui réserve quelques séquences proprement jubilatoires. Non seulement l’écriture est juste et précise, s’autorisant tout avec un exquis mauvais goût, mais la réalisation est à l’avenant, épousant sans temps mort ce rythme tonitruant et ne cherchant jamais à prendre le pas sur le récit avec des airs poseurs. Rafraichissant et revigorant, Papa ou Maman bénéficie d’un duo vedette parfait dont l’entente réciproque permet ce jeu de massacre auquel on assiste avec un immense sourire aux lèvres.

papa ou maman 1

Que ce soit Marina Foïs ou Laurent Lafitte, ils rivalisent l’un comme l’autre dans l’art de la bassesse avec une dextérité assez folle. Autour d’eux, difficile d’exister et pourtant Judith El Zein ou Michaël Abiteboul y parviennent malgré des personnages de complément bien moins lotis que le couple central. Mention excellente également au formidable Michel Vuillermoz qui, lors de sa courte présence à l’écran fait étalage avec gourmandise d’une veulerie proprement irrésistible. Les trois enfants sont également particulièrement bien castés, évitant de paraitre trop têtes à claques et de justifier les actes commis par leurs parents. Car bien sûr, le film aurait pu s’essouffler à trop aller dans la surenchère mais juste au moment où cette pensée nous effleure, les auteurs ont la riche idée de clore leur histoire. Du coup, grâce à cette durée judicieuse, on se retrouve avec une véritable mécanique de précision qui fait passer un moment délicieux. Par les temps qui courent c’est déjà beaucoup, alors, Papa ou Maman, le choix est fait: On prend les deux!

papa ou maman

Titre Original: PAPA OU MAMAN

Réalisé par: MARTIN BOURBOULON

Casting: Marina Foïs, Laurent Lafitte, Judith El Zein,

Michaël Abiteboul, Michel Vuillermoz, Anne Le Ny

Genre: Comédie

Sortie le: 4 Février 2015

Distribué par: Pathé Distribution

4 STARS EXCELLENTEXCELLENT

Publicités

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s