Festival de la Rochelle 2022

TOUCHÉES (Critique Fiction Unitaire) Douloureux mais terriblement nécessaire…

SYNOPSIS: Lucie (Mélanie Doutey) vient d’emménager à Anduze avec son fils Léo, pour fuir son ex-conjoint violent. En participant à une thérapie de groupe originale basée sur le sport, elle va nouer une amitié sincère avec Nicole (Claudia Tagbo) et Tamara (Chloé Jouannet). Trois femmes, trois combats, un seul objectif : s’affranchir du passé.

Pour sa toute première réalisation, la comédienne Alexandra Lamy s’est emparée du livre graphique de Quentin Zuttion, Touchées et a décidé d’aborder le sujet difficile mais de plus en plus au cœur de nos vies quotidiennes, de la violence faites aux femmes, avec trois destins différents en focus de son récit, une femme en proie à un mari violent (Mélanie Doutey), une autre enfermée dans la solitude depuis un viol (Claudia Tagbo) et une jeune femme victime d’inceste (Chloé Jouannet). Ces trois femmes qui n’auraient jamais dû se rencontrer vont faire connaissance dans un centre qui favorise la pratique de l’escrime comme thérapie, un moyen de permettre aux traumatismes, aux corps et à l’esprit d’essayer tant bien que mal de se reconstruire sous l’œil empathique de la thérapeute interprétée par la géniale Andréa Bescond (Les Chatouilles).

Sur un scénario de Solen Roy-Pagenault (Candice Renoir), c’est avec beaucoup de justesse, de subtilité et de tendresse qu’Alexandra Lamy embrasse son sujet. Les drames vécus par toutes ces femmes (d’autres victimes suivent la thérapie avec le trio central) racontent seulement quelques uns des différents traumatismes qu’elles peuvent traverser, avant, pour certaines, de pouvoir remonter à la surface, quand d’autres ne parviendront jamais à reprendre une vie normale. Traité avec un regard bienveillant et bouleversant, Touchées ne hiérarchise jamais les émotions, ni les douleurs mais les fait au contraire se répondre avec fluidité jusqu’à ce que l’on soit emporté dans un tourbillon émotionnel sans jamais qu’un seul instant la réalisatrice use de pathos et n’instrumentalise notre ressenti.

Alexandra Lamy a trouvé les comédiennes idoine pour l’accompagner dans cette aventure qui aurait pu s’avérer casse-gueule si la réalisatrice n’avait pas trouvé le bon tempo, la bon mouvement du cœur, le bon regard. Mélanie Doutey fait montre d’une palette de jeu extrêmement large et montre à l’écran fêlures et fragilité avec grand talent. Claudia Tagbo est surprenante et très juste dans sa solitude étouffée par sa peur qui semble constamment au bord des lèvres et qui l’empêche de respirer normalement. Et Chloé Jouannet dont le tempérament s’affirme de projet en projet, dont l’agressivité est saisissante comme seule réponse à la douleur qui la ronge, propose une prestation saisissante. Avec ses trois comédiennes, Alexandra Lamy est partie au charbon, avec un sujet difficile en bandoulière qu’elle maitrise avec une grande dextérité. Touchées n’en fait jamais trop dans aucune de ses composantes, la ligne de crête n’est jamais dépassée et les émotions sont au rendez-vous, le fond est là, Lorsque que des sujets de société primordiaux sont au rendez-vous des grandes chaines de télévision, il convient de le faire savoir pour que chacun puisse découvrir comment les artistes participent aux prises de conscience collectives. Touchées est un beau téléfilm, important dans ce qu’il dit et ce qu’il montre et qui met au centre de son récit la force de la sororité quand elle sert les intérêts de toutes.

En résume, Touchées exhale une bouffée d’émotions qui vous monte au cœur puis qui vous envahit l’âme dès les premières minutes. Le trio Mélanie Doutey – Claudia Tagbo -Chloé Jouannet, magnifique de sensibilité et parfaitement dirigé par Alexandra Lamy dont la mise en scène, empreinte de pudeur, épouse son sujet – la résilience – et dépasse son élan féministe pour parler à toutes et tous, sans manichéisme, des violences faites aux femmes ! Douloureux, mais nécessaire.

Crédits: TF1 / NORD-OUEST FILMS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s