Critiques Cinéma

LES ENFANTS DES AUTRES (Critique)

SYNOPSIS: Rachel a 40 ans, pas d’enfant. Elle aime sa vie : ses élèves du lycée, ses amis, ses ex, ses cours de guitare. En tombant amoureuse d’Ali, elle s’attache à Leila, sa fille de 4 ans. Elle la borde, la soigne, et l’aime comme la sienne. Mais aimer les enfants des autres, c’est un risque à prendre…

Depuis ses débuts comme réalisatrice Rebecca Zlotowski a en quatre longs métrages imposé une voix singulière dans le cinéma français. Grand central, son deuxième film était à ce titre réellement intriguant et Une fille facile était un film culotté et réussi alors qu’il était extrêmement casse-gueule sur le papier. Quels que soient les défauts ou les qualités de ses films, Rebecca Zlotowski offrent aux actrices de beaux personnages qui à bien des égards, disent beaucoup des femmes du 21ème siècle, du féminisme et de la façon dont la gente féminine s’émancipe d’un joug patriarcal étouffant. Avec son cinquième film, Les enfants des autres, elle raconte encore une autre facette de la femme moderne par le biais de son statut parfois ingrat de belle-mère. C’est d’emblée la qualité de l’écriture de Rebecca Zlotowski qui séduit, la fluidité narrative dont elle use et la subtilité dont elle fait preuve pour évoquer la famille recomposée, l’envie de maternité, le désir de construire sa vie avec l’autre et en filigrane le dévouement du personnage principal et l’attachement profond qu’elle noue avec la fille de son ami. Quand une femme sans statut légal assuré tisse une relation profonde avec une enfant qui n’est pas la sienne et sur laquelle elle n’aura jamais aucun droit, où est la justice émotionnelle, lorsque cette enfant peut du jour au lendemain disparaitre de votre vie? Forcément, et à fortiori quand on a 40 ans, le désir légitime d’avoir enfin un enfant à soi finit de manière insidieuse puis de plus en plus clairement par apparaitre au grand jour.

 

Alors que Les enfants des autres aurait pu rapidement viré au vaudeville ou à la comédie sentimentale éculée, Rebecca Zlotowski signe un film remarquable et d’une modernité absolue, passant du déploiement d’une histoire d’amour d’une infinie évidence à la prise de conscience d’une envie de grossesse alors qu’elle pense enfin avoir rencontré l’homme de sa vie et que concomitamment sa sœur est sur le point d’accoucher. Des sentiments prennent le temps de naitre à l’écran, des réflexions de se constituer, des peurs de grandir, des comptes à rebours de s’enclencher…

Tous ces moments caractérisent en filigrane le personnage de Rachel, qui n’est pas que la femme amoureuse mais aussi celle qui désire enfin assouvir un désir de maternité tardif et longtemps passé derrière d’autres priorités, comme son travail de prof. Comment ne pas voir dans sa relation avec l’un de ses élèves, une façon détournée de prendre soin d’un enfant, de l’éduquer au mieux et de le remettre dans le droit chemin ? Cette relation montrée avec une douceur, une tendresse et une vraie subtilité est aussi belle que sensible.

Avec une magnifique énergie et une sensibilité déchirante, Les enfants des autres joue une petite musique délicieuse qui prend son temps pour nous emporter dans ses plis mais qui fait un bien fou quand elle trouve son tempo délicat et d’une justesse à tomber. Autant par ses dialogues incisifs et d’une clarté absolue que par son sujet traité de front par un angle rarement abordé, Les enfants des autres est une belle histoire de cinéma, qui, quand son récit se densifie et que les sentiments multiples s’exacerbent, devient un magnifique portrait de femme moderne à l’image dans les années 70 d’Une Histoire simple de Claude Sautet. Comme Romy Schneider en son temps, Virginie Efira signe une nouvelle performance de haut vol, l’intensité le disputant à l’émotion qu’elle exsude. Roschdy Zem, lui aussi est parfait comme toujours, the right man at the right place. Avec Les enfants des autres, Rebecca Zlotowski réussit son film le plus beau et le plus pur qui soit, un vrai beau film naturaliste mais profondément de son temps.

Titre Original:  LES ENFANTS DES AUTRES

Réalisé par: Rebecca Zlotowski

Casting: Virginie Efira, Roschdy Zem, Callie Ferreira-Goncalves …

Genre: Drame

Sortie le: 21 Septembre 2022

Distribué par: Ad Vitam

EXCELLENT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s