Critiques Cinéma

C.R.A.Z.Y. (Critique)

SYNOPSIS: Un portrait de famille qui dépeint la vie souvent extraordinaire de gens ordinaires à la poursuite de leur bonheur. De 1960 à 1980, entouré de ses quatre frères, de Pink Floyd, des Rolling Stones et de David Bowie, entre les promenades en moto pour impressionner les filles, les pétards fumés en cachette, les petites et grandes disputes et, surtout, un père qu’il cherche désespérément à retrouver, Zac nous raconte son histoire… 

Avant de cartonner derrière des productions américaines saluées, le réalisateur Jean-Marc Vallée s’était fait remarqué en France via son film C.R.A.Z.Y., une fresque narrant l’histoire de Zac, sur plusieurs années, de sa naissance jusqu’à sa vie d’adulte, et plus particulièrement sa relation avec son père, tout en évoquant différents sujets propres à la jeunesse ou l’adolescence de tous les garçons. A l’occasion de se distribution sur la plate-forme FilmoTV,  et de sa ressortie en salles, retour sur cette petite pépite québécoise.De par son approche périodique, où l’on voit notre protagoniste à différentes périodes de sa vie le tout guidée par sa voix, le long-métrage propose une forme d’empathie directe pour Zac, dont les différentes problématiques, au fil des étapes évoquées, ne peuvent que nous parler, notamment celle d’une relation brisée avec son père, qu’il essaye désespérément de retrouver. Bien qu’il soit le narrateur, cela n’exclut en rien de voir l’évolution de la fratrie de 5, avec chacun leur caractère et leur tempérament. Des personnages assez clichés de prime abord, mais qui s’étoffent et gagnent en épaisseur au fil des époques, grâce à une caractérisation initiale bien pensée, et qui nous permet facilement d’identifier qui est qui au sein de la famille. Ces différents moments épars de la vie de famille ne nous larguent jamais et on ne ressent jamais d’incompréhension face aux évolutions des différents membres de la famille facilement identifiables donc, tant le nombre de détails permet de ne jamais surprendre. Une intelligence de la narration et de la mise en scène, qui favorise encore plus l’affectation que l’on peut éprouver pour le personnage interprété par Marc-André Grondin. Un acteur qu’on retrouvera d’ailleurs quelques années plus tard à l’affiche du réussi Le premier jour du reste de ta vie, qui narre aussi une fresque familiale sur plusieurs années, avec cependant une différence des thèmes abordés.



Pour accompagner les différentes périodes de la vie et permettre de se resituer dans le temps plus facilement, une bande-originale de qualité rythme le film. Pink Floyd, The Rolling Stones ou encore David Bowie permettent d’aider à situer l’époque narrée. Des styles musicaux variés, comme cette chanson d’Aznavour qui illustre certaines traditions familiales à la fois drôle et gênantes.



La réalisation s’avère elle aussi réussie et certains plans le démontrent très rapidement, à l’instar de celui dans l’introduction du film, avec ce moment indiquant la naissance de Zac, où l’on voit les réactions des deux parents simultanément. Le rythme y est parfaitement dosé, permettant de s’attarder suffisamment sur des instants clés sans pour autant alourdir la narration.

Ajoutons la prestation de Michel Côté, incroyablement touchant dans le rôle du père, que ce soit dans ses moments de tendresse, de colère ou d’égarement. Le reste du casting n’est cependant pas en reste, notamment Marc-André Grondin, dont le visage et la sobriété rappelle par moment Gaspard Ulliel.

Petite note : les sous-titres français sont à conseiller. Si tout n’est pas sous-titré, certaines expressions québécoises nécessitent une traduction pour en appréhender la portée.

Titre Original: C.R.A.Z.Y.

Réalisé par: Jean-Marc Vallée

Casting : Mchel Côté, Marc-André Grondin, Émile Vallée …

Genre: Drame

Sortie le: 03 Mai 2006

Reprise le: 31 août 2022

Distribué par:  L’Atelier Distribution

TOP NIVEAU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s