Critiques Cinéma

355 (Critique)

SYNOPSIS: Une arme technologique capable de prendre le contrôle de réseaux informatiques tombe entre de mauvaises mains. Les agences de renseignements du monde entier envoient leurs agentes les plus redoutables là où l’arme destructrice a été localisée : à Paris. Leur mission : empêcher des organisations terroristes ou gouvernementales de s’en emparer pour déclencher un conflit mondial. Les espionnes vont devoir choisir entre se combattre ou s’allier… 

The 355 est l’un des premiers films d’action de cette année 2022, et le moins que l’on puisse dire c’est que le film est plutôt alléchant sur le papier : cinq des actrices parmi les plus acclamées d’Hollywood se réunissent pour représenter des officiers du renseignement mondial fuyant leurs gouvernements respectifs. Le film se veut un mélange d’Oceans 8 et de Jason Bourne en passant par James Bond avec la tendance récente de mettre en avant des personnages féminins dans des films d’action agressifs: Gunpowder Milkshake, La Protégée et Jolt… Les héroïnes sont un quatuor de vétérans de l’espionnage qui viennent de différentes régions du globe. Mace (Jessica Chastain), qui travaille pour la CIA, est chargée de récupérer un lecteur de données qui peut tout faire (faire exploser un avion en l’air, pénétrer dans n’importe quel système informatique) ce qui attise forcément la convoitise d’un groupe de criminels international. A Paris, où elle est censée récupérer la clef à un mercenaire colombien (Édgar Ramirez), elle est accompagnée de son collègue et agent de longue date, Nick (Sébastian Stan), mais leur plan va être interrompu par Marie (Diane Kruger), un agent allemand rival du BND. Elles seront bientôt rejointes par deux autres agents : Khadijah (Lupita Nyong’o), une « retraitée » du MI6 qui travaille à la pointe du cyber-espionnage, et Graciela (Penelope Cruz) une psychologue spécialisée dans le traitement des traumatismes de ses collègues agents. Les quatre femmes unissent leurs forces et vont se lancer dans une course contre la montre pour traquer et retrouver le lecteur, l’action va alors fuser dans le monde entier, des cafés de Paris aux marchés du Maroc en passant par la richesse et le glamour de Shanghai. Leurs pays respectifs pensent qu’ils sont également devenus des traitres, alors pour effacer leurs noms, notre quatuor va faire équipe avec l’agent chinois du MSS Lin Mi Sheng (Fan Bingbing).


The 355 est produit par Richard Hewitt (Bohemian Rhapsody) et réalisé par le cinéaste Simon Kinberg (X-Men Dark Phoenix), celui à qui on doit le scénario de Mr. & Mrs. Smith en 2005, connait bien le genre de l’espionnage et ce terrain qui devrait lui être familier, mais malheureusement le scénario écrit par ses soins ainsi que par Theresa Rebeck, comporte beaucoup de lacunes, il enfonce les portes ouvertes du film d’action/espionnage sans jamais les rendre suffisamment perspicaces et spécifiques pour signifier quoi que ce soit. Kinberg complique le récit avec un réseau d’intrigues ennuyeuses, notamment la trahison par un méchant inconnu dont l’identité ne nécessite pas beaucoup de réflexion pour être découverte. Si le scénario comporte pas mal de défauts, nous ne pouvons en revanche généralement rien reprocher au jeu d’acteur. Un projet passionné pour Jessica Chastain, également productrice du film, qui livre une prestation intense et physiquement à la hauteur de son personnage. Elle donne le meilleur d’elle-même mais le rôle est malheureusement souvent monotone et ennuyeux. Elle avait récemment montré un côté plus léger avec sa performance dans The Eyes of Tammy Faye qui avait plutôt un caractère ludique d’opéra mais dans The 355 on peut sentir qu’elle prend du plaisir à revenir un rôle physiquement plus intense. En revanche son personnage souffre de la comparaison avec un autre rôle qu’elle avait brillamment interprété, un rôle également d’agent « coriace  »de la CIA, dans l’excellent Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow.


Mise à part Jessica Chastain, qui est vraiment le chef de file, les autres actrices n’ont pas beaucoup de temps pour briller. Diane Kruger et Lupita Nyong’o nous font beaucoup de promesses en tant qu’héroïnes d’action mais on sent bien que le film ne leurs est pas dédiées, leurs performances sont loin d’être ratées, mais elles ne sont pas suffisamment mises en avant ce qui ne leurs permet pas de sublimer leurs jeux d’actrices. De son côté Penelope Cruz n’a rien à faire en tant que psychiatre, son personnage ne se mêle pas vraiment de l’action. Elle joue un personnage assez ennuyeux, ce qui est dommage car la comédienne mériterait un beau rôle d’action. The 355 se voulait comme un candidat à une nouvelle franchise et un film d’action de groupe entièrement féminin ce qui était une très bonne idée, dans le sillage de films comme Atomic Blonde, Wonder Woman et même celui qui a divisé la critique Birds of Prey, mais cela nous offre une tentative assez abyssale, démodée, basique et qui ne dépoussière pas les codes du films d’action. Il n’a pas fallu longtemps pour que 2022 ait son premier raté, quel dommage.

Titre Original: THE 355

Réalisé par: Simon Kinberg

Casting : Jessica Chastain, Diane Kruger, Penélope Cruz …

Genre:  Action, Espionnage, Thriller

Sortie le: 5 janvier 2022

Distribué par: SND

ASSEZ MAUVAIS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s