Critiques Cinéma

L’ENNEMI (Critique)

SYNOPSIS: Un célèbre homme politique est accusé d’avoir tué son épouse retrouvée morte, une nuit, dans leur chambre d’hôtel. Est-il coupable ou innocent ? Personne ne le sait. Et peut-être lui non plus. 

Jérémie Renier est abonné aux rôles ambigus et aux interprétations sensibles, que ce soit récemment dans Slalom où il incarnait un professeur de ski manipulateur ou dans Albatros dans lequel il donnait corps à un gendarme ayant provoqué la mort d’un agriculteur dont il tentait d’empêcher le suicide. Cette fois pour le nouveau film de Stephan Strecker, Renier se glisse dans la peau du nouveau visage de la politique belge, accusé du meurtre de sa femme dans une chambre d’hôtel. Par cette sordide histoire de féminicide qui prend des airs dangereusement périlleux en traitant ce sujet d’une façon aussi parcellaire, L’Ennemi est moins une histoire de justice et de quête de réponse qu’un questionnement constant sur les questions de la culpabilité et des mécanismes judiciaires du tribunal médiatique. Louis Durieux, newcomer acerbe de la classe politique belge, se voit jeté en pâture sur les réseaux sociaux, les plateaux de télévision et les discours de ses concurrents directs. En esquissant toujours le doute sur les évènements qui ont précédé le drame dans cette chambre d’hôtel, Strecker découpe un film qui ne parle pas tellement de cet homme et de ses éventuels abominables actes, mais plutôt de la question du point de vue. Par la relation sulfureuse et passionnée entretenue par Louis et Maéva dépeinte dans les flashbacks qui jalonnent l’entièreté du film, mettant en lumière les troubles et la toxicité de leurs liens, L’Ennemi finit par s’ancrer sur la place des apparences et des masques dans l’opinion populaire et dans les relations intimes – masques que l’on retrouve littéralement tout au long du film portés par le couple.



Par une mise en scène découpée et amatrice de gros plans pour permettre à son spectateur de scruter les visages de ses personnages à la recherche d’une potentielle réponse à la raison de la tournure tragique des évènements, Strecker recherche à créer des liens pour pouvoir mieux les détruire. A ce titre, L’Ennemi est un drame destructeur aux accents de polar statique et psychologique. Si bien qu’à tenter de détruire toujours plus, le film a souvent du mal à bâtir, et donc à maintenir l’attention du spectateur sans pour autant tourner inlassablement en rond comme un poisson dans sa cellule. Dans cette salle d’audience publique et en bord de mer, Jérémie Renier est comme à son habitude impeccable dans sa proposition, aussi forte qu’elle est fracturée. Alma Jodorowski est toute aussi convaincante dans un rôle particulièrement sensible qui se dévoile au fur et à mesure sans tomber dans une diabolisation – qui aurait été particulièrement mal venue étant donné la thématique du film. Sont aussi présents les très doués Emmanuelle Bercot, Zaccharie Chasseriaud et Félix Maritaud qui donnent au film sa part multi-facettes et scindée en plusieurs parties bien distinctes qui se répondent par éclats.


Drame psychologique où la vérité est aussi obscure que la justice, L’Ennemi est une plongée sensible au cœur d’une relation toxique à la tragédie fatalement inévitable. Par un montage oscillant entre présent et passé par des flashbacks contextuels qui raccrochent les wagons en dévoilant encore plus de questions, Strecker signe un film aussi ambivalent que ses personnages, convaincant dans une partie de ses aspects tout en étant pesé par la surenchère d’interrogations qui finit par alourdir le propos malgré les compositions impeccables de son casting. Un film saisissant autant qu’il est flou, donc.

Titre Original: L’ENNEMI
 

Réalisé par: Stephan Streker

Casting : Jérémie Renier, Alma Jodorowsky, Emmanuelle Bercot…

Genre: Drame

Date de sortie : 26 janvier 2022

Distribué par: Alba Films

BIEN

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s