Critiques Cinéma

MEMORY BOX (Critique)

SYNOPSIS: Montréal, le jour de Noël, Maia et sa fille, Alex, reçoivent un mystérieux colis en provenance de Beyrouth. Ce sont des cahiers, des cassettes et des photographies, toute une correspondance, que Maia, de 13 à 18 ans, a envoyé de Beyrouth à sa meilleure amie partie à Paris pour fuir la guerre civile. Maia refuse d’affronter ce passé mais Alex s’y plonge en cachette. Elle y découvre entre fantasme et réalité, l’adolescence tumultueuse et passionnée de sa mère dans les années 80 et des secrets bien gardés. 

Bien qu’il s’ouvre sur les rues enneigées de la banlieue de Montréal, ce Memory Box est pourtant un film intimement libanais. Une sorte de voyage à travers le monde et les souvenirs lui donnant un aspect international synonyme d’ouverture et de transmission. C’est de ça dont il est question dans le nouveau long-métrage de Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, jolie rétrospective personnelle qui donne chaud au cœur. Le film nous raconte l’histoire de Maia, vivant avec sa fille Alex au Canada. Le soir de Noël, un carton est livré à l’intention de la mère. Elle y découvre des cassettes et des cahiers complétés par ses soins et détaillant ses années adolescentes à Beyrouth en 1980. Par curiosité et malgré les interdictions de Maia, Alex va fouiller dans le passé de sa mère pour découvrir ce qu’il cache de si mystérieux. Œuvre généreusement et intimement sensible qui met la nostalgie et la transmission générationnelle au cœur de sa jolie intrigue familiale, Memory Box fait ouvrir à une jeune adolescente la boîte de Pandore de ses origines, celles dont sa mère ne lui a jamais parlé. Et par une successions de procédés artistiques très inventifs pour faire mouvoir ces photos et faire sonner ces mots encore plus forts, les deux réalisateur.ices développent leurs pellicules dans un écrin émouvant et particulièrement touchant.

Utilisant différents ratios d’image, de la surimpression, du collage, du stop-motion et d’autres trouvailles très riches qui donnent l’impression de voir un journal intime prendre vie, le long-métrage saisit alors son propos, son concept et son atmosphère pour raconter toute en délicatesse (et en violence quand il le faut) cette mystérieuse histoire de famille. En ancrant son rythme, ses images-souvenirs qui sortent littéralement des photos et son contexte dans le Liban des années 80 par le prisme d’une bande d’amis, Memory Box sert de miroir entre une mère et sa fille, un lien invisible qui n’apparaît que quand on fait la paix avec les traumatismes et les erreurs du passé.


Le duo central Rim Turki-Paloma Vauthier fonctionne ainsi terriblement bien, les deux se construisant l’une face à l’autre, quasiment en contradiction, pour finalement épouser leurs ressemblances et leurs différences dans le dernier acte plus singulier du film qui se permet de ralentir pour faire revenir ses personnages. Le reste du casting, dans les deux générations, est tout aussi juste, que ce soit dans les incertitudes de l’adolescence, dans l’émergence de la pensée politique face à un climat social de plus en plus pesant ou dans les rapports entretenus avec les membres de sa famille.


Au final, Memory Box est un très joli album photo qui nous délivre ses souvenirs, parfois fugaces, couchés sur le papier ou rendus éternels par un polaroïd. Grâce à une très riche et vivifiante bande-originale qui fera danser les adolescents jeunes et moins jeunes, Hadjithomas et Joreige signent un film intime, loin d’un sensationnalisme impudique, qui se sert de son intrigue resserrée pour faire jaillir sa volonté de transmission, d’héritage, d’espoir et de liberté. A travers cette adolescence éclair dans les rues de Beyrouth, les cinéastes figent dans cette heure 40 des souvenirs volatiles qui ont bien fait de ne pas rester enfermés dans une boîte.

Titre Original: MEMORY BOX
 

Réalisé par: Khalil Joreige, Joana Hadjithomas

Casting : Rim Turki, Manal Issa, Paloma Vauthier …

Genre: Drame, Comédie

Date de sortie : 19 janvier 2022

Distribué par: Haut et Court

TRÈS BIEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s