Critiques Cinéma

LA PLACE D’UNE AUTRE (Critique)

SYNOPSIS: Nélie a échappé à une existence misérable en devenant infirmière auxiliaire sur le front en 1914. Un jour, elle prend l’identité de Rose, une jeune femme qu’elle a vue mourir sous ses yeux, et promise à un meilleur avenir. Nélie se présente à sa place chez une riche veuve, Eléonore, dont elle devient la lectrice. Le mensonge fonctionne au-delà de ses espérances. 

Pour son nouveau long-métrage, Aurélia Georges place son curseur en pleine Première Guerre Mondiale alors que Nélia, jeune femme miséreuse, trouve un travail d’infirmière sur le front. Débutant sous les obus et la violence radicale d’un champ de bataille dévasté par la mort, La Place d’une Autre fait marcher son engrenage lorsque Nélia fait la rencontre de Rose Juillet, se rendant chez une vieille amie de son père décédé dans l’espoir qu’elle lui confie un poste au sein de sa maison. Lorsque la protagoniste voit Rose mourir dans un bombardement, elle y voit une opportunité unique pour changer de vie. Elle va donc prendre le nom Juillet avant de se lancer à la rencontre de Eléonore, qui va faire d’elle sa lectrice personnelle. La Place d’une Autre prend la forme d’un drame historique ponctué de suspense lorsque certains personnages se mettent à douter de la véracité de l’histoire racontée par Nélia rebaptisée Rose. Et la metteuse en scène joue avec cette double notion lors de la bascule principale du film qui arrive en son cœur, une scène doublement surprenante qu’elle met en péril le mensonge de la protagoniste tout en multipliant par deux les enjeux et les propos de l’histoire. De cette façon, Georges et sa co-scénariste Maud Ameline jouent à cacher la vérité façon polar historique pour composer en son centre une relation délicate entre Nélia et Eléonore, deux femmes aux parcours et aux vies opposées qui se rencontrent de la plus curieuse des façons dans une version tordue de ce qu’on pourrait appeler le destin. La mise en scène de La Place d’une Autre nourrit cette ambition de drame intimiste et relationnel (quasiment maternelle) en restant proche de ses personnages pour capter leurs émotions, leurs doutes et les explosions de leurs secrets respectifs.


Interprété par la talentueuse Lyna Khoudri qui confirme sa lancée après ses excellentes prestations dans Papicha, Gagarine et The French Dispatch, Nélia est un personnage pluri-facettes qui demande à son actrice une jolie précision dans son approche. C’est sa confrontation avec Sabine Azéma, donnant corps à cette riche veuve en apparence stricte et mondaine, qui rend le cœur du film aussi intéressant. A noter également les interprétations de Maud Wyler et Laurent Poitrenaux, tout deux en périphérie des principales bascules narratives du film tout en jouant en toute discrétion les rôles particulièrement ambivalents des antagonistes de ce récit.


Drame-mensonge construit autour d’une femme en plein heurt des classes qui se retrouve dans un monde où elle a tout à apprendre, La Place d’une Autre est une péripétie historique bien narrée qui dispose d’une direction artistique pertinente par la composition des costumes, des décors et de la photographie. S’il a tendance à trop souvent souligner à la mise en scène ses points clés narratifs par des séquences tantôt larmoyantes et tantôt too much, le film sait se saisir de ce qui fait sa force, à savoir la dualité entre Nélia/Rose et Eléonore, pour construire une jolie intrigue bien pesée qui traite avec beaucoup de souplesse de la puissance du mensonge et de la difficulté à trouver sa place – en particulier quand on est une femme et que toute sa vie est d’ores et déjà tracée par la mécanique de la société.

 

Titre Original: LA PLACE D’UNE AUTRE
 

Réalisé par: Aurélia Georges

Casting : Lyna Khoudri, Sabine Azéma, Maud Wyler…

Genre:  Drame, Historique

Date de sortie : 19 janvier 2022

Distribué par: Pyramide Distribution

BIEN

 

 



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s