Critiques Cinéma

LA PIÈCE RAPPORTÉE (Critique)

SYNOPSIS: Paul Château-Têtard, vieux garçon de 45 ans et pur produit du 16e arrondissement de Paris, prend le métro pour la première fois de sa vie et tombe amoureux d’une jeune guichetière, Ava.
Leur mariage n’est pas du goût de « maman », Adélaïde Château-Têtard, qu’on appelle aussi la Reine Mère. Pourtant cette dernière s’en accommode : un héritier serait le bienvenu. Mais le bébé tarde à venir… Une guerre sans pitié s’engage entre les deux femmes, la Reine-mère étant persuadée qu’Ava trompe son fils. Il doit bien y avoir un amant quelque part… 

Comme tous les genres artistiques et cinématographiques, la comédie a tout intérêt à se renouveler, à muter ou à s’aventurer sur des terrains plus curieux. C’est cette troisième voie qu’entreprend Antonin Peretjatko pour son troisième long-métrage après La Fille du 14 Juillet et La Loi de la Jungle, film aux airs de vaudeville gentiment barré au cinéma omniprésent. La Pièce Rapportée, adaptation de la nouvelle Il Faut un Héritier de Noëlle Renaude, nous raconte la vie monotone d’Ava, jeune guichetière de la RATP en recherche constante d’aventures. Lorsqu’elle rencontre Paul Château-Tétard, fils quarantenaire d’une grande famille parisienne en quête d’amour, la liaison est immédiate. Ce tout nouveau mariage sera vu d’un très mauvais œil par la Mère Château-Tétard, qui fera tout pour faire partir Ava de sa maison. Dans un style curieusement à contre-temps aux inspirations théâtrales, films noirs et vieux Paris qui se place gros comme une maison dans la France de 2020 (on y voit des Gilets Jaunes, des robots flambant neufs et autres chaînes d’infos en continu), La Pièce Rapportée croise les genres façon puzzle dans un récit à l’atmosphère ridiculement absurde qui multiplie les décalages et les gags les plus improbables. Vouant une ode à la cascade et à ses pauvres personnages qui passent involontairement par la fenêtre dans les plus gros éclats de verre (et de rire), Peretjatko signe un théâtre de boulevard filmique à l’inventivité contagieuse et à la drôlerie constante, se permettant de rire de cette galerie complètement crétine de personnages tous plus empotés les uns que les autres. Les saynètes s’enchaînent avec beaucoup de créativité à un rythme endiablé qui empile les gags à la chaîne, venant rire de ces bourgeois et d’une certaine pratique du ruissellement de l’argent.


Qui dit comédie moderne à tableaux en plein cœur d’un Paris revisité par un narrateur, dit forcément casting de taille. Et La Pièce Rapportée s’offre dans le rôle central la talentueuse Anaïs Demoustier, géniale en jeune ingénue impulsive à l’énergie débordante, trouvant évidemment une concordance évidente avec l’interprétation d’un Philippe Katerine aussi délicat qu’en demi-temps. Peretjatko profite également de l’expertise chirurgicale de Josiane Balasko incarnant la mère loufoque et déterminée d’une main de maître, habitant son personnage par un travail des mouvements et du corps particulièrement réussi (vous vous souviendrez longtemps de Balasko télécommandée dans son exosquelette robotique complètement instable). William Legbhil, Philippe Duquesne et Sergi Lopez terminent le tour de ronde avec des personnages redoutablement drôles qui n’en finissent pas de livrer de nouvelles facettes.

Véritable parade de répliques au potentiel culte et de scènes slapsticks clairement agréables derrière son aspect narratif volontairement décousu où l’on prend un temps à rentrer, La Pièce Rapportée est un show théâtral au burlesque omniprésent transpirant les idées de cinéma à chaque choix de plan.

Une vraie comédie en grande pompe qui se nourrit de son casting génial et d’un sens du rythme à toute épreuve pour construire son improbable intrigue à base de femme nue dans un violoncelle, de chasse à courre de gilets jaunes, d’une contrôleuse contrôlée et d’un curieux stalker. Peretjatko signe une comédie délicieuse et inspirée qui propose avec du goût une alternative déjantée à la sempiternelle comédie générationnelle qu’on voit défiler et se réincarner constamment au cinéma.

 

Titre Original: LA PIÈCE RAPPORTÉE

Réalisé par: Antonin Peretjatko

Casting : Anaïs Demoustier, Josiane Balasko, Philippe Katerine …

Genre: Comédie

Sortie le: 1 er décembre 2021

Distribué par: Diaphana Distribution

TRÈS BIEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s