Critiques Cinéma

MON LEGIONNAIRE (Critique)


SYNOPSIS: Ils viennent de partout, ils ont désormais une chose en commun : la Légion Étrangère, leur nouvelle famille. Mon Légionnaire raconte leurs histoires : celle de ces femmes qui luttent pour garder leur amour bien vivant, celle de ces hommes qui se battent pour la France, celle de ces couples qui se construisent en territoire hostile. 

Ce n’est pas un film de guerre, c’est un film sur la famille, mais c’est aussi un film sur la place que prend l’armée dans les interstices de la vie de couple. C’est un film sur ces soldats qui donnent jusqu’à leur âme pour une cause plus grande qu’eux et qui se laissent parfois dépasser par elle. Car la Légion étrangère peut s’avérer autant destructrice pour ces hommes que pour leurs compagnes. Ces couples qui se font ou qui se défont, dont l’un attend le retour de l’autre qui ne parvient pas à (re) trouver sa place chez lui. C’est un film qui raconte comment s’intégrer à sa famille pour éviter qu’elle ne disloque. Le second long métrage de Rachel Lang prend la Légion comme prétexte pour parler de ces âmes ballottées dans une existence difficile d’où ressortir indemne est un exploit et la réalisatrice livre un film singulier et maîtrisé dont les qualités d’écriture et d’interprétation sont les garants d’une réussite inattendue.

Si le quotidien des hommes, les opérations militaires qu’ils doivent conduire et leurs interrogations quant à leurs carrières tiennent en haleine, celui de leurs femmes est plus attendu, l’une délaissée glissant vers l’adultère, l’autre solide et fidèle envers et contre tout. Cela n’empêche pas le film de suivre sa voie et d’explorer les liens qui se tissent à la fois dans la Légion entre ces soldats qui deviennent des frères mais aussi entre ces femmes qui se font de la sororité un besoin pour tenir. De ces familles traditionnelles naissent deux autres familles de substitution et c’est une des notions les plus intéressantes d’un film qui pêche parfois dans le rythme mais que ses interprètes font tenir debout. La justesse du regard de Rachel Lang (ancienne réserviste et formée ensuite pour devenir officier) se ressent et on ne doute pas un instant des difficultés existentielles auxquelles ces êtres humains sont confrontés.

Si la rigueur du traitement est palpable, elle est confortée par une distribution inattendue et impeccablement choisie. Si plus personne ne doute du fait que Louis Garrel soit un grand acteur, il prend avec les années une dimension saisissante. Crédible en militaire dévoué à sa tâche autant qu’en mari amoureux, il n’a de cesse d’impressionner. Camille Cottin dans le rôle de son épouse, prouve elle aussi qu’elle a une palette plus large qu’il ne semble et si son personnage est le moins dense des têtes d’affiche, elle l’amène où elle peut sans jamais la faire dériver de sa trajectoire. Ina Marija Bartaité (tragiquement disparue en avril dernier dans un accident de la circulation) et Vladimir Kuznetsov sont eux impressionnants de retenue et de force délivrée dans leur non-dits, leurs corps exprimant autant la solitude que le mal être avec une force incommensurable. Rachel Lang filme avec brio les combats comme l’angoisse qui prend aux tripes mais elle atteint l’excellence pour faire suinter le drame au détour d’une image ou d’une séquence. Si Mon Légionnaire avance cahin-caha, il n’en demeure pas moins un film intriguant qui a le mérite de prendre des chemins de traverse pour mettre les âmes à nues  et nous les donner à voir.

Titre Original: MON LÉGIONNAIRE

Réalisé par: Rachel Lang

Casting : Louis Garrel, Camille Cottin, Ina Marija Bartaité…

Genre:  Drame

Sortie le: 06 Octobre 2021

Distribué par: Bac Films

BIEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s