Critiques Cinéma

IBRAHIM (Critique)

SYNOPSIS: La vie du jeune Ibrahim se partage entre son père, Ahmed, écailler à la brasserie du Royal Opéra, sérieux et réservé, et son ami du lycée technique, Achille, plus âgé que lui et spécialiste des mauvais coups. C’est précisément à cause de l’un d’eux que le rêve d’Ahmed de retrouver une dignité se brise lorsqu’il doit régler la note d’un vol commis par son fils et qui a mal tourné. Les rapports se tendent mais Ibrahim décide alors de prendre tous les risques pour réparer sa faute… 

Labellisé à l’édition du Festival de Cannes 2020, Samir Guesmi arrive cette année avec sa première fois derrière (et devant) la caméra, occupant la double casquette de son nouveau film Ibrahim. Le comédien débarque dans le monde de la mise en scène avec un film tendre et touchant qui promet un casting en très grande forme qui aura – comme un bon nombre d’autres œuvres – eut du mal à trouver le chemin des salles. Ibrahim raconte l’histoire du personnage éponyme, jeune lycéen peu enclin aux études qui se retrouve à suivre Achille, un camarade plus âgé que lui, dans des petits coups à droite à gauche. Il espère ainsi trouver l’argent nécessaire au financement d’une prothèse dentaire très coûteuse pour son père, sans laquelle il ne peut accéder au poste de serveur auquel il ambitionne. Lorsqu’un de ces coups tourne mal, Ibrahim est mis face aux dures conséquences de ses actes en brisant le rêve de son père. Se centrant continuellement sur son personnage principal, adolescent en pleine transition constamment confronté au doute, aux incertitudes et aux envies de tenter de nouvelles expériences, Ibrahim développe alors une relation père/fils d’une fragilité et d’une sensibilité percutante par son aspect instable. Malgré leur amour évident qui transcende l’écran et brise le cœur à chaque faux pas de part et d’autre, le récit développe une déchirure filiale qui imbibe l’ensemble du film en offrant alors tout le luxe à son casting de se donner corps et âme dans cette dualité. Si Ibrahim reste une œuvre classique par sa forme et par ses effets narratifs, Samir Guesmi propose constamment de nouvelles idées dans ce coming of age movie lumineux par ses thèmes et par les histoires secondaires qu’il traite.

Fruit d’une subtilité et d’une pudeur qui évite le sentimentalisme à l’eau de rose et le sensationnalisme de longues déclarations en économisant les mots au profit d’une imagerie visuelle haute en symbolique – dont la photographie discrète et toute en retenue à l’instar du film est signée Céline Bozon Ibrahim est un portrait générationnel efficace qui ne s’embarrasse pas des clichés habituels du drame social français pour mieux faire parler les regards et la magie des gestes. De ce fait, le casting habille le film de cette aura réaliste posée les deux pieds sur terre, en commençant par Samir Guesmi qui incarne avec nuances et précision ce père désespéré et désemparé par la tournure des évènements. En face de lui, le rôle-titre interprété par le jeune Abdel Bendaher dont la discrétion et la retenue fait de lui un personnage riche en intérêt et particulièrement juste dans cette dualité père/fils qui évite le coup classique de la « crise d’ado » soudaine et violente, en montrant la spirale dans laquelle le jeune homme s’enferme sans le vouloir. Le casting est également soutenu par les excellents Rabat Naït Oufella, Philippe Rebbot et Lùana Bajrami, cette dernière proposant une interprétation magnétique et étincelante à souhait.

Pavé de bonnes intentions et d’une modestie évidente par son absence complète de surenchère émotionnelle ou scénique, Ibrahim est une réussite émouvante et prenante, peinture subtile d’une génération qui a de plus en plus de mal à communiquer. De sa relation père/fils particulièrement nuancée qui frappe par sa pudeur, Samir Guesmi dessine un film sobre et lumineux d’un charme fou, qui diffuse derrière lui un parfum de joie et d’espoir particulièrement enthousiasmant.

 

Titre Original: IBRAHIM

Réalisé par: Samir Guesmi

Casting : Abdel Bendaher, Samir Guesmi, Rabah Naït Oufella

Genre: Drame

Sortie le: 23 juin 2021

Distribué par: Le Pacte

TRÈS BIEN 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s