LES FICHES DES CHRONIQUES DE CLIFFHANGER & Co

LES FICHES DES CHRONIQUES DE CLIFFHANGER & Co (Fiche Cinéma #4) CONTRE-ENQUÊTE


Le synopsis: Le lieutenant Mike Brennan est un flic hors pair. Une nuit, il abat le gangster Tony Vasquez. Plusieurs témoins confirment qu’il a agit en état de légitime défense. Pourtant, le jeune juge Al Reilly, chargé de la rédaction du procès verbal, ne tarde pas à avoir des doutes sur la véracité des faits…


Notre avis : 

Avec Contre-Enquête, Sidney Lumet poursuit son travail d’entomologiste sur la police et la justice et il rajoute un chapitre épatant à sa saga sur la corruption policière dont les films les plus emblématiques sont Serpico et Le Prince de New-York. Dans ce film, il offre à Nick Nolte le rôle d’un salopard hors normes que le comédien transcende littéralement. Ce sont les personnages qui donnent à Contre-Enquête son pouvoir d’attraction et de fascination et celui de Mike Brennan, raciste, grande gueule, irascible et violent semble être un précurseur du Andy Sipowicz interprété par Dennis Franz et qui arrivera à l’antenne dans la série NYPD Blue en 1992. Face à Nick Nolte, Timothy Hutton, quoiqu’un peu plus vert, montre une forte personnalité et son personnage d’idéaliste confronté à des choix moraux contradictoires génère une imposante puissance dramatique. Comme souvent chez Lumet, les personnages secondaires sont extrêmement importants et aucun n’est fonctionnel, ils font tous avancer le récit à un moment ou un autre de celui-ci. La violence est là, sourde et constante et la police est gangrénée par des officiers corrompus qui se pensent au-dessus des lois. Adapté du livre d‘Edwin Torres (qui a écrit Carlito’s Way, livre qui deviendra L’impasse en 1993 porté à l’écran par Brian De Palma), écrit par Lumet lui-même, le script de Contre-Enquête est impeccable de bout en bout et prend le spectateur au col pour ne plus le lâcher jusqu’à l’épilogue. Le film montre également les confrontations entre communautés, les tensions et l’échec pour vivre en harmonie. Armand Assante, Luis Guzmàn ou encore Charles S. Dutton complètent une distribution majoritairement masculine (Jenny Lumet la fille du réalisateur est l’une des seules personnalités féminines du film). Avec un extraordinaire Nick Nolte, Contre-Enquête est un très grand polar urbain que la patte du metteur en scène permet de faire grimper au rang de tragédie moderne. Un must de la carrière d’un réalisateur incontournable.


La fiche technique:

Titre Original: Q & A

Réalisateur: Sidney Lumet

Casting: Nick Nolte, Timothy Hutton, Armand Assante…

Genre : Thriller

Sortie le : 11 juillet 1990

Distribué par: Artistes Auteurs Associés (A.A.A.) 


La curiosité :

Séance de répétitions avec Sidney Lumet, Nick Nolte, Timothy Hutton et Armand Assante

 


La citation presse:

 « C’est un polar pur jus, avec du suspense, de l’humour et de l’action. C’est bon et la performance de Nick Nolte est particulièrement remarquable … « 

Marc Esposito, Studio Magazine


Le box-office :

92 900 entrées France

11 207 891 $ aux Etats-Unis


 

La bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s