Critiques Cinéma

DIGIMON ADVENTURE : LAST EVOLUTION KIZUNA (Critique)

SYNOPSIS: Dix ans se sont écoulés depuis l’été où Taichi a rencontré Agumon et les autres Digimon, et où ils ont vécu d’incroyables aventures dans le monde digital. Taichi est à présent étudiant, tandis que Yamato et ses compagnons sont entrés dans la vie active. Plusieurs incidents inexplicables se produisent un peu partout et des enfants élus du monde entier perdent connaissance. Menoa et son assistant Imura – deux universitaires dont le domaine de recherche sont les Digimon – sollicitent Taichi et ses amis pour tenter d’élucider ces mystérieux phénomènes. Ils leur expliquent qu’Eosmon, un Digimon inconnu, serait à l’origine de tous ces incidents. Ensemble, ils décident d’unir leur force pour l’affronter dans une terrible bataille. Mais l’issue du combat révèle une vérité bien difficile à admettre : lorsqu’un enfant élu devient adulte, son partenaire Digimon disparaît… La menace continue de se propager et touche bientôt les amis proches de Taichi. Ce dernier va alors se retrouver confronté au pire des dilemmes : choisir entre ses amis et son Digimon. Doit-il sauver ses amis, au risque de perdre son partenaire Digimon, son compagnon le plus cher ?

Souvent abusivement comparée à Pokemon en raison de la présence d’enfants accompagnés de petits monstres domestiqués qui ont la faculté de se transformer, la licence Digimon n’a jamais eu un rayonnement équivalent à celle de Pikachu & co malgré une fanbase qui perdure au gré de l’écoulement des années. En 2020, Digimon est pourtant de retour sur le devant de la scène. Avec un reboot (à date nous n’avons visionné que les premiers épisodes mais ils semblaient annoncer quelque chose de particulièrement douteux) de la série originale Digimon Adventure d’une part, puis avec le long métrage que nous allons évoquer dans les présentes lignes d’autre part. Long métrage qui fait suite à…la série originale. 2020 signe donc pour Digimon un passage de flambeau, les petits monstres se payant le loisir de rebooter leur concept en série tout en offrant une conclusion nostalgique et mélancolique à celle de 1999, mais au cinéma. Diffusé en avant-première mardi dernier au Grand Rex, le film sort ce jeudi 24 septembre dans les salles obscures au creux d’une fenêtre de tir extrêmement limitée puisque vous n’aurez que jusqu’au 27 septembre pour le découvrir… Mais faut-il aller célébrer les 20 ans de la série en salle et honorer ce chant du cygne comme il se doit ?



Puisque la série est souvent comparée à Pokemon, prenons cette dernière comme exemple pour son exploitation en films : une démarche purement commerciale et jamais particulièrement artistique (Pokémon, le film : Je te choisis ! était par exemple derrière ses airs nostalgiques, une véritable insulte à ce qui avait fait les plus beaux moments du programme). Pokemon c’est plus d’une vingtaine de films, plus ou moins sans queue ni tête, avec dans le lot peu de choses à sauver. Digimon se serait-elle enflammée de la même frénésie ? La réponse est fort heureusement un grand non. Parce que Digimon Adventure : Last Evolution Kizuna, n’est pas venu les mains vides. Il est venu pour vous, enfants des années 1999/2000 qui êtes devenus adultes mais qui avez découvert Digimon lorsque vous étiez peut-être hauts comme trois pommes. Il est venu pour nous. Il est aussi venu pour ses personnages emblématiques qui, comme vous, comme nous, sont devenus adultes. Il est venu pour tous nous dire adieu car dans cette ultime aventure les personnages sont confrontés à la perte annoncée de leurs Digimons et amis de toujours. Digimon c’est plusieurs séries et plusieurs films mais ce Digimon Adventure : Last Evolution Kizuna se positionne très clairement et simplement dans la franchise : le film est canon des deux séries Digimon Adventure et des six films Digimon Adventure tri (films qui faisaient donc eux-mêmes suite aux deux séries Digimon Adventure). Avoir tout vu n’est néanmoins pas essentiel pour savourer cette conclusion. Venez déjà avec vos bribes de souvenirs de Digimon Adventure 01 ainsi que votre âme d’enfant et vous aurez déjà un bagage non négligeable afin de remettre un pied dans le Digimonde.


A la manière d’un Toy Story 3, mais bien sûr adapté à son concept et avec sa propre singularité, Digimon Adventure : Last Evolution Kizuna narre la transition de ses personnages vers l’âge adulte tout en disant adieu à plusieurs générations. Le film a viscéralement un sens, à tous les niveaux, et n’hésite pas à assumer son parti pris jusqu’au bout, laissant le spectateur un peu hagard et ému à l’issue de la projection. Il est effectivement assez rare d’assister à une aventure où les sentiments sont aussi interactifs entre le public et l’écran. Dans le film les personnages deviennent donc adultes et entrent dans la vie active. A la manière de super-héros ils défendent leur ville avec leurs Digimons lorsque cette dernière est attaquée par des monstres échappés du Digimonde. Mais peut-on rester avec son Digimon lorsque l’on devient adulte ? Après tout, les Digimons choisissent des enfants et ce n’est sans doute pas sans raison. Que devient un Digimon s’il perd son enfant ? Ainsi débute le grand questionnement de cette conclusion : les relations entre enfants élus (Digisauveurs) et leurs Digimons respectifs ont une durée de vie limitée et le temps des adieux est imminent. Si le film nous permet de revoir les personnages de Digimon Adventure 01 et 02, il se concentrera néanmoins principalement sur Tai et son Agumon, ainsi que sur Matt et son Gabumon. Un choix qui n’étonne pas particulièrement, les personnages en question étant emblématiques des grandes heures de la série avec qui plus est des tempéraments de leaders. Le film reprend d’ailleurs les codes de la série initiale, notamment pour les Digivolutions, tout en réservant quelques petites surprises au passage. Ici tout est symbole, tout est réfléchi, tout est là pour vous faire plaisir mais sans vous ménager…le « fan service » est intelligemment incorporé, sans lourdeurs.


Digimon Adventure : Last Evolution Kizuna est un film écrit et réalisé avec le cœur, mettant en scène un adieu au Digimonde autant pour ses personnages que pour ses spectateurs. Le film se paie en outre le luxe de proposer une belle épopée au milieu d’environnements colorés et esthétiquement irréprochables. Nul besoin de se souvenir précisément des deux saisons Digimon Adventure pour apprécier ce baroud d’honneur…car c’est aussi à vous que Digimon dit adieu, clairement écrit pour les petits qui sont devenus grands. Adieu Digimon.

Titre Original: DIGIMON ADVENTURE : LAST EVOLUTION KIZUNA

Genre: Animation

Date de sortie:24 septembre 2020

Distribué par:  CGR EVENTS

EXCELLENT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s