Critiques

THE THIRD DAY (Critique Mini-Série) Une histoire pas forcément palpitante…


SYNOPSIS: Un homme accoste malencontreusement sur une île au large de la côte britannique dont les habitants semblent garder de mystérieux secrets. Alors qu’il découvre leurs étranges coutumes, il va être confronté aux démons de son passé…

La carrière du dramaturge et showrunner Dennis Kelly est des plus étonnantes. Auteur de la brillante et britannique Utopia, qui n’aura tenu que 2 saisons sur Channel 4 (et dont, ironie du sort, le remake américain débarque sur Prime Video dans quelques jours), Kelly aura également, entre autres choses récentes, supervisé l’adaptation excellente en comédie musicale du  Matilda de Roald Dahl. Retour aux affaires télévisées pour Kelly, par la grande porte, avec sa nouvelle œuvre The Third Day, disponible sur HBO et OCS en France. Un pitch intrigant, qui voit Jude Law et Naomie Harris piégés sur une île isolée de tous, alors que des évènements de plus en plus troublants se déroulent…

Dès les premières images et sa photographie soignée, on réalise que le style Kelly avait tout de même énormément manqué à la télévision. Couleurs éclatantes, visions de rêve comme de cauchemars, musique envoûtante de Cristobal Tapia de Veer, The Third Day séduit les sens, à l’instar du pouvoir magnétique mais inquiétant de l’île au cœur de l’histoire, ancrée au milieu de nulle part. Mélange de Midsommar  et Wicker Man, références faciles mais néanmoins efficaces, la série de Kelly adopte de plus une structure fragmentée fort étrange, scindant son histoire en trois segments : deux à la télévision, chacun composé de 3 épisodes, et le dernier au théâtre, où des acteurs de la série joueront pendant plusieurs heures la transition entre les deux arcs principaux de l’histoire. Une tentative de transmédia intrigante et qui réunit les deux grands amours de Kelly (télévision et théâtre), et qui illustre bien cette volonté de sortir une œuvre multi-facettes.

Cela étant, si la proposition esthétique est réussie, The Third Day pêche par son histoire pas forcément palpitante. Certes, le casting convoqué est excellent, et au-delà de Jude Law, c’est surtout Paddy Considine qui impressionne en patriarche faussement avenant, binôme terrifiant avec son épouse jouée par Emily Watson. Mais le rythme pêche, surtout quand on sait que chaque partie a un nombre très limité d’épisodes. Les personnages sont presque alourdis par leurs histoires personnelles qui empêchent de se plonger entièrement dans cette île et c’est surtout une sensation d’étirage d’un concept qui aurait pu tenir en film qui prédomine à la fin. On aime les rythmes lents et contemplatifs, mais ici, trop de lenteur et de contemplatif tue dans l’œuf toute tentative d’avoir un rythme un chouia moins somnolant – malgré une première fin d’arc satisfaisante et efficace. On ne sait finalement pas sur quel pied danser avec cet OVNI qui offre au moins le mérite de superbes paysages anglais dont on n’a pas forcément l’habitude. Sachez d’ailleurs que l’île de la série existe, et que vous pouvez même la visiter si la voir aussi horrifique dans la série ne vous en découragera pas.

En conclusion, sans aucun doute, vous serez séduits par l’audace visuelle de The Third Day qui s’inscrit sans problème dans la continuité de l’œuvre télévisuelle de Dennis Kelly. En revanche, le showrunner britannique nous avait habitués à mieux niveau narration et scénario. On est bien loin des stratosphères atteintes par sa série Utopia, et il faut bien avouer que sans s’attendre à une telle qualité, on est un peu déçus que la promesse esthétique ne soit pas renforcée par une histoire plus prenante et moins ennuyeuse, malgré quelques frissons loin d’être déplaisants en ce début d’automne…

Crédits: OCS / SKY / HBO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s