Critiques Cinéma

TERIBLE JUNGLE (Critique)

SYNOPSIS: Eliott, jeune chercheur naïf, part étudier les Otopis, un peuple mystérieux d’Amazonie. C’est aussi l’occasion pour lui de s’éloigner de l’emprise de sa mère, la possessive Chantal de Bellabre. Mais celle-ci, inquiète pour lui, décide de partir à sa recherche en s’aventurant dans l’étrange forêt amazonienne. 

Après avoir co-réalisé le court-métrage Ma bataille (2019), le duo de cinéastes Hugo Benamozig et David Caviglioli s’attaquent à leur premier long-métrage : Terrible jungle dont le titre provient de la fameuse chanson Le lion est mort ce soir. Ce titre annonce déjà le décalage que va instaurer le film : nous sommes bien dans une comédie d’aventures. En ce qui concerne les deux réalisateurs, Hugo Benamozig a notamment été scénariste sur la série Platane (de et avec Eric Judor), tandis que David Caviglioli est journaliste. Tous deux ont expliqué en interview beaucoup aimer les films se passant dans la jungle comme Aguirre, la colère de Dieu de Werner Herzog, Apocalypse Now de Francis Ford Coppola et Tonnerre sous les tropiques de Ben Stiller. Cela se ressent, notamment dans le traitement de la folie de certains personnages. Le film est lui-même assez fou dans ce qu’il dépeint et c’est cette folie absurde qui déclenche le rire. En effet, tout le monde en prend pour son grade que ce soit la bande de bras cassés des gendarmes (mené par le toujours impayable Jonathan Cohen), les anthropologues, ou certains occidentaux qui, même sans le vouloir et sans vraiment s’en rendre compte, répètent les effets et les travers de la colonisation sur des populations qui n’ont rien demandé. Certains gags sont franchement réussis : l’épicerie, la « nourriture » que prend le peuple (fictif) Otopi… Le scénario est, de notre point de vue, peut-être plus attendu dans son déroulement. On aurait aimé peut-être plus de surprises dans les péripéties et plus de rythme dans le montage, cela nous laisse donc un léger goût d’inachevé, même si l’aspect bande-dessinée et cartoon fonctionne très bien.


Tourné à la Réunion dans des décors spécialement construits pour le long-métrage, la météo imprévisible a rendu le tournage difficile mais cela ne transparaît pas à l’image. La forêt, notamment, est très bien filmée, avec de nombreux animaux que l’on a peu l’habitude de voir au cinéma. Devant la caméra, nous avons droit à un casting quatre étoiles. Vincent Dedienne, connu pour ses chroniques télévisuelles et son one-man show, apparaît pour la première fois dans son premier « premier rôle » et on est ravi de le voir sur grand écran.

Loin de son ironie habituelle, il incarne à la perfection une sorte de Tintin naïf qui va se retrouver embarquer dans un voyage au bout de l’enfer en forêt guyanaise. Il est secondé par la toujours excellente Alice Belaïdi (Les Kaïra, la série Workingirls et une séquence culte dans Radiostars) en cheffe des Otopis. Catherine Deneuve est impériale en anthropologue star cherchant son fils et son duo inattendu avec Jonathan Cohen est l’une des grandes réussites du long-métrage. Celui-ci est particulièrement en forme en leader des gendarmes, tous plus stupides et feignants les uns que les autres (mention spéciale à tous les excellents acteurs les incarnant). On notera également l’apparition d’Estéban (connu aussi comme le chanteur du groupe Naive New Beaters) dans une séquence de cuisine d’anthologie. On ne peut aussi s’empêcher de penser à La loi de la jungle (2016) d’Antonin Peretjatko, avec Vincent Macaigne et Vimala Pons, qui se passe également en Guyane, film différent mais tout aussi délirant. Bien qu’un peu inégal, Terrible Jungle est très souvent hilarant, alors on vous recommande cette comédie originale et déjantée, très adaptée pour nos zygomatiques par les temps qui courent !

Titre Original: TERRIBLE JUNGLE

Réalisé par: Hugo Benamozig, David Caviglioli

Casting : Catherine Deneuve, Vincent Dedienne, Alice Belaïdi …

Genre: Aventure, Comédie

Sortie le: 29 juillet 2020

Distribué par: Apollo Films

BIEN

2 réponses »

  1. Bonne critique ! On a également adoré !!! La comédie 2020 , qui fait du bien d’ailleurs. attention spoiler : Marrant de noter que toutes les mères sont dépeintes comme ayant un rapport très dominant avec leurs fils ( comme chez Wong)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s