Critiques Cinéma

FELICITÀ (Critique)

SYNOPSIS: Pour Tim et Chloé, le bonheur c’est au jour le jour et sans attache.
Mais demain l’été s’achève. Leur fille, Tommy, rentre au collège et cette année, c’est promis, elle ne manquera pas ce grand rendez vous.
C’était avant que Chloé disparaisse, que Tim vole une voiture et qu’un cosmonaute débarque dans l’histoire.

Après l’étonnant Héros (2007) avec Michaël Youn, Bruno Merle réalise son deuxième film qui prend pour titre une célèbre chanson italienne des années 80 parlant de bonheur. Et l’on est agréablement étonné. Difficile d’en parler tant le film regorge de surprises, alors nous essayerons autant que faire se peut de ne pas trop en révéler pour laisser au spectateur le plaisir intact du visionnage. Le long-métrage se place du point de vue d’une enfant qui s’apprête à rentrer au collège (grand moment dans la vie de chaque préadolescent). C’est la fin de l’été et le retour à la normale. On suit donc Tommy et ses parents pendant les 24 heures précédant cette rentrée des classes. Le film parle ainsi de famille et nous livre une vision d’un foyer rarement vu au cinéma : tendre, décomplexée et fantasque. Une famille normale ? Pas tout à fait. Cette question est renforcée par le visionnage du chef-d’œuvre de Tod Browning, Freaks la monstrueuse parade (1932) : le père explique ainsi à sa fille qu’il n’y a pas de normalité, que ce sont les gens normaux qui deviennent des monstres en maltraitant les marginaux et les personnes dites différentes. Les parents semblent en apparence un peu gamins et Tommy est à première vue très mature pour son âge. Pourtant ils ont l’air d’être à la recherche de la même chose : sortir du cadre imposé que ce soit par la famille ou par la société. On va même aller plus loin : le but semble de fuir, de s’échapper. Tommy se coupe en effet de sa famille par le biais du son, ou plutôt du non-son : en mettant son casque, tout devient silencieux, muet, et elle peut enfin s’isoler (on apprécie cette audace de montage). Pour les parents, cela passe par le dialogue, le jeu et l’imagination. En somme, il s’agit de trouver la liberté et le bonheur dans la fuite, en créant sa propre bulle.



Et c’est bien de notre condition de spectateur et plus largement de notre condition d’être humain que le film parle : nous, les humains, avons besoin de fiction pour nous échapper de notre quotidien afin de mieux vivre notre vie. Cette belle mise en abyme rend le film encore plus émouvant. Mais il est aussi très drôle, et ce grâce à une réalisation solaire, à un scénario, des dialogues et un montage malins, et évidemment grâce à ses trois talentueux comédiens. On ne dira jamais assez de bien de Pio Marmaï, toujours incroyable dans ses rôles de déjantés ou de doux-dingues, avec cette aisance à passer de la comédie au drame en un battement de paupière (voir notamment Maestro et En liberté). Face à l’abattage de ce comédien, il fallait des actrices de haut niveau. C’est le cas avec l’excellente Camille Rutherford (vue également dans le film #Jesuislà cette année) qui joue la pince-sans-rire Chloé. Et avec la merveilleuse Rita Merle (fille du réalisateur) qui incarne l’attachante Tommy. On est aussi ravi par l’apparition inattendue d’un acteur dans le rôle du cosmonaute.


Comme sa chanson-titre, Felicità est un long-métrage joyeux et entraînant qui parle du bonheur des petites choses simples, fut-il peut-être fugace ou illusoire. Charmant, estival et plus profond qu’il n’en a l’air, ce film de 1h22 est fragile comme le parcours de ses personnages et l’équilibre de cette famille mais il nous enchante par sa sincérité et son ton doux, drôle et fantaisiste. En effet, on ne sait jamais où le film va et c’est assez grisant et rare au cinéma pour être remarqué. La belle surprise de l’été et un petit bijou qu’on vous recommande fortement !

Titre Original: FELICITÀ

Réalisé par:  Bruno Merle

Casting : Pio Marmai, Rita Merle, Camille Rutherford

Genre: Comédie

Sortie le: 15 juillet 2020

Distribué par: Rezo Films

TRÈS BIEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s