Summer Fever 2020

SUMMER FEVER 2020 : Une sélection cinéma préparée par la rédaction – Épisode 21

Durant tout l’été la rédaction va vous accompagner avec des sélections de films à voir et à revoir, des découvertes à faire, des curiosités à explorer, des films doudous à savourer, des blockbusters, des séries B voire même des nanars pour s’éclater… Un été cinéma même chez soi, pour que cette année particulière reste aussi celle de la célébration de cet art qu’on dit 7ème mais qui reste le premier dans nos cœurs.

LA VIE EN PLUS (1988)

SYNOPSIS : Jake et Christy sont de jeunes mariés mais ne s’avèrent pas réellement prèts à affronter les réalités du mariage et à ce qui s’en suit, c’est à dire : un bébé. 

En 1987, quand John Hughes s’attaque à ce film, il est le cador indétrônable de la comédie teen aux US. Après Sixteen Candles, Breakfast Club, Ferris Bueller’s Day Off, il prend un grand risque en voulant dépeindre les doutes d’un homme face à l’amour et au concept même du couple, puis d’une grossesse, dans un film magnifique, très drôle et inventif, à l’esthétique soignée, à la gestion tonale toujours à la corde, et au message plus qu’universel et nécessaire. Un très beau film, plus que ça, une lettre d’amour sincère et courageuse, par l’un des auteurs les plus intéressants de sa génération.


FUNNY PEOPLE (2009)

SYNOPSIS: Dans le monde du stand-up, un comédien se retrouve dans un état de mort imminente…

Longtemps colocataires plus jeunes, Judd Apatow et Adam Sandler s’associent pour livrer un magnifique film crépusculaire, pile poil à la frontière de la comédie et du drame, où ces deux pontes de l’humour états-unien déploient une palette folle. George Simmons est un comique qui a depuis longtemps abandonné la scène pour les grosses machines qui remplissent les salles à la pelle, mais quand on lui annonce qu’il est mourant, une envie irrépressible de revenir aux premières amours fait surface. Dans un comedy-club, il rencontre le jeune Ira, apprenti comique. Les deux hommes vont se nourrir et se détruire, dans un bel écrin éclairé par Janusz Kaminski, dans lequel on croise moult têtes connues du paysage du rire américain. Une auto-fiction passionnée et passionnante.

SANS SARAH RIEN NE VA ! (2008)

SYNOPSIS: Peter Bretter va de galère en galère… Non seulement, il n’arrive pas à percer comme musicien, mais sa petite amie Sarah Marshall, star du petit écran, vient de le larguer. Désespéré, il décide de se rendre à Hawaï pour se changer les idées. Mais une fois sur place, il est plongé en plein cauchemar : son ex est descendue dans le même hôtel que lui… accompagnée de son nouveau petit ami, chanteur de rock à succès.
Peter tentera de noyer son chagrin dans les cocktails et de se consoler auprès de Rachel, une ravissante employée de l’hôtel… 

Produite par Judd Apatow, cette comédie écrite et interprétée par Jason Segel (HIMYM) est ce qui se fait de mieux dans le style de la comédie sensible et estivale. Un film sur l’amour, la dépression, la vengeance, le tout dans le cadre paradisiaque d’Oahu à Hawaii, avec une flopée de talents devant la caméra : Mila Kunis, Kristen Bell, Russell Brand, Jonah Hill, Paul Rudd ou Bill Hader font partie de ce casting quatre-étoiles, pour un film émouvant et hilarant réalisé par Nicholas Stoller (The Five-Year Engagement, Neighbors). À voir et à revoir sans modération !



ADVENTURELAND UN JOB D’ÉTÉ A EVITER (2008)

À peine sorti du succès de Superbad, que Greg Mottola peut produire cette arlésienne qu’il traîne depuis la fac, un coming-of-age movie où il s’inspire d’un été qu’il a passé à travailler dans un parc d’attractions, pour en faire une histoire d’amour drôle mais belle, avec un soupçon de tragique. Une comédie sensible à fleur de peau ancrée dans les années 1980, avec Jesse Eisenberg, Kristen Stewart, Martin Starr, Ryan Reynolds, Bill Hader et Kristen Wiig. Des choix musicaux réjouissants, une ambiance estivale et teen bienvenue, une mise en scène simple et belle. Tout Adventureland est magnifique.


22 JUMP STREET (2014)

La suite du remake de la série télé est plus méta que méta. Au volant de ce bulldozer de comédie, Lord & Miller prennent le ton enlevé du premier pour le transcender à grands renforts de gags physiques et de répliques assassines. Le duo Jonah Hill-Channing Tatum tient toutes ses promesses, alors que les seconds sont tous plus géniaux les uns que les autres, Ice Cube en tête, parfait rempart grognant à la folie ambiante. On attend avec impatience la suite. Et en parlant de ça, le générique de fin vaut à lui seul le détour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s