Summer Fever 2020

SUMMER FEVER 2020 : Une sélection cinéma préparée par la rédaction – Épisode 13

Durant tout l’été la rédaction va vous accompagner avec des sélections de films à voir et à revoir, des découvertes à faire, des curiosités à explorer, des films doudous à savourer, des blockbusters, des séries B voire même des nanars pour s’éclater… Un été cinéma même chez soi, pour que cette année particulière reste aussi celle de la célébration de cet art qu’on dit 7ème mais qui reste le premier dans nos cœurs.

ENTER THE VOID (2010)

SYNOPSIS: Oscar et sa sœur Linda habitent depuis peu à Tokyo. Oscar survit de petits deals de drogue alors que Linda est stripteaseuse dans une boite de nuit. Un soir, lors d’une descente de police, Oscar est touché par une balle. Tandis qu’il agonise, son esprit, fidèle à la promesse faite à sa sœur de ne jamais l’abandonner, refuse de quitter le monde des vivants. Son esprit erre alors dans la ville et ses visions deviennent de plus en plus chaotiques et cauchemardesques. Passé, présent et futur se mélangent dans un maelstrom hallucinatoire.

Enter The Void est une expérience absolument unique dans laquelle se plonger est un véritable défi. On suit Oscar, un dealer habitant à Tokyo, qui se fait toucher par une balle. La caméra se fixe sur sa vision, et nous nous retrouvons pendant toute la durée du film dans le point de vue de l’âme d’Oscar, voguant à travers Tokyo, ne souhaitant visiblement pas quitter le monde des vivants et par conséquent sa sœur, Linda. Enter The Void est une bombe esthétique et audacieuse, tirée par son concept unique et marquant. Gaspar Noé cultive les obsessions de son cinéma dans cette expérimentation rare et transcendante qui nous fait, l’espace de presque 3 heures, quitter notre réalité pour rejoindre celle des âmes errantes tentant encore et encore de se raccrocher à un souffle de vie.

UN APRES-MIDI DE CHIEN (1975)

SYNOPSIS: Des gangsters débutants braquent une banque et se retrouvent cernés par la police et les médias. Ils prennent en otage les employés de la banque. Débute alors un cauchemar qui va durer des heures… 

Un Après-Midi de Chien est un film profondément en avance sur son temps. Sidney Lumet nous raconte l’histoire en temps réel de braqueurs menés par Sonny, entrant dans une banque qui se verra très vite cernée par la Police et le FBI. Le film est une reconstitution qui se veut très réaliste et très frontale. On accompagne littéralement les protagonistes (les braqueurs), donnant lieu à une tension très forte, quelques fois accompagné d’un humour noir très prononcé pour faire respirer tout le monde. Sous une chaleur suffocante, Sonny semble être l’un des personnages majeurs de la filmographie de son interprète Al Pacino, qui lui donne vie avec une précision chirurgicale. Il suffit en plus de ça d’un scénario au bord de la perfection et d’une mise en scène terriblement efficace pour former un film important et majeur.

AFTER HOURS (1985)

SYNOPSIS: La nuit infernale d’un jeune informaticien, employé de banque et grand admirateur d’Henry Miller, dans le quartier bohème de Soho, à New York… 

Il est rare de voir Martin Scorsese à la tête d’une pure comédie. Et pourtant, c’est le cas avec le trop méconnu After Hours. Racontant la nuit mouvementée d’un jeune informaticien qui se retrouve perdu en plein New York sans possibilité de rentrer chez lui, le film est une succession de scènes de plus en plus improbables où le sens du rythme du réalisateur brille. La vision quasiment absurde de certaines scènes rend l’ensemble passionnant et entraînant. Comme si nous voulons absolument que le personnage rentre chez lui, tout en espérant secrètement qu’une autre galère lui tombera dessus. Et vu la construction du film, elle finira par lui tomber dessus, d’une manière ou d’une autre…

SUCKER PUNCH (2011)

SYNOPSIS: Fermez les yeux. Libérez-vous l’esprit. Rien ne vous prépare à ce qui va suivre.
Bienvenue dans l’imaginaire débordant d’une jeune fille dont les rêves sont la seule échappatoire à sa vie cauchemardesque… S’affranchissant des contraintes de temps et d’espace, elle est libre d’aller là où l’entraîne son imagination, jusqu’à brouiller la frontière entre réalité et fantasme…
Enfermée contre son gré, Babydoll a toujours envie de se battre pour reconquérir sa liberté. Combative, elle pousse quatre autres jeunes filles – la timorée Sweet Pea, Rocket la grande gueule, Blondie la futée, et la loyale Amber – à s’unir pour échapper à leurs redoutables ravisseurs, Blue et Madame Gorski – avant que le mystérieux High Roller ne vienne s’emparer de Babydoll.
Avec Babydoll à leur tête, les filles partent en guerre contre des créatures fantastiques, des samouraïs et des serpents, grâce à un arsenal virtuel et à l’aide d’un Sage. Mais ce n’est qu’à ce prix qu’elles pourront – peut-être – recouvrer la liberté… 

Réalisateur au style très particulier qui scinde les spectateurs, Zack Snyder s’aventure en 2011 dans un projet assez audacieux : Sucker Punch. On y suit Babydoll, une jeune femme enfermée dans un hôpital psychiatrique après qu’elle ait été accusée à tort d’un meurtre. Se retrouvant dans cet univers hostile, elle s’en échappe via son imagination foisonnante qui l’emmène dans des univers très variés. De cette façon, Snyder construit un film multi-genre, où l’action est à l’honneur dans des scènes démesurément démentes. On ressent dans Sucker Punch cette passion du réalisateur pour les films d’actions de tous horizons (asiatiques comme américains), et c’est peut-être l’œuvre la plus marquée de sa patte et de son style visuel si caractéristique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s