La Chronique de Cliffhanger

La Chronique de Cliffhanger [Réflexions cinéphiles]

15 avril 2019

Après moins d’un an de sevrage j’ai craqué et j’ai de nouveau succombé à l’abonnement au bouquet réunissant l’essentiel des chaines cinéma disponibles en France. Si cette faiblesse de caractère m’incite à m’administrer chaque matin de violentes flagellations, je me console en me régalant quasiment quotidiennement en puisant dans un catalogue extrêmement riche de films en tous genres, certains étant pour le moment totalement invisibles en vidéo au grand dam de nombreux cinéphiles. En quelques semaines j’ai revu L’Indic, La Guerre des Polices, Le Seul Témoin, C’était demain, L’Anglais, Tir Groupé, Peggy Sue s’est mariée, Le Ciel peut attendre, Le quatrième Pouvoir et j’ai découvert Désobéissance, Tully, Le Complexe du Kangourou, L’inconnu dans la maison, Causes toujours tu m’intéresses, Le Juge, Dans la Brume ou Ça commence aujourd’hui… Un programme personnalisé, un voyage dans la cinéphilie excitant et délicieux qui m’a permis de passer des heures absolument formidables. Alors certes le budget mensuel en prend un coup mais le prix à payer quand on peut plonger dans des intrigues policières sombres, dans des voyages dans le temps romantiques et vintage, dans des comédies avec des comédiens prodigieux, ou lorsqu’on peut voir les dernières sorties manquées en salles ou rattraper des films de nos cinéastes de chevet, le prix à payer donc, est relativement bas pour accéder à la paix de son âme. J’ai des pensées zen en ce moment.

20 avril 2019

Découverte en vidéo à l’occasion de sa sortie en version restaurée de Fin août début septembre d’Olivier Assayas, belle réussite d’un réalisateur dont je suis souvent passé à côté du travail. Là je plonge au cœur de ce récit porté par des comédiens que j’adore (Mathieu Amalric, François Cluzet, Virginie Ledoyen…) et la caméra d’Assayas suit le parcours amoureux et professionnel de ces deux amis dans des séquences qui transpirent la sincérité et une véritable authenticité qui s’attache à leur parcours. Le film est à vif avec en filigrane le spectre de la maladie, mais il n’est jamais larmoyant et ces moments de vie sont à la fois touchants et drôles, trouvant le juste équilibre pour en faire un beau moment de cinéma.

2 mai 2019

tarantino kechiche cliff and co

Alors qu’approche le Festival de Cannes, quelques rajouts sont apportés à la Sélection Officielle et notamment deux TRÈS gros morceaux: Once Upon A time in Hollywood de Quentin Tarantino et Mektoub my Love: Intermezzo d’Abdelatiff Kechiche. Ce sont sans doute (et à quelques exceptions près) les deux films que j’attends le plus cette année. Si Tarantino fait partie de mes cinéastes de chevet depuis Pulp Fiction et que son casting méga excitant (Léonardo DiCaprio, Brad Pitt, Margot Robbie…) avaient déjà mis en émoi tous mes sens, le premier teaser dévoilé il y a quelques semaines a décuplé mon impatience. Je ne vois pas trop comment je ne pourrais pas aimer. Quant au deuxième volet de Mektoub My Love, c’est une attente qui n’en finit plus. Le premier film était mon préféré de 2018 et j’ai hâte de découvrir ce qui arrive à tous ces personnages magnifiques et magnifiés par la caméra de Kechiche. Comme pour le Tarantino, hormis sa durée homérique (4 heures), je ne vois pas trop ce qui pourrait faire que je n’aime pas. Ces deux films me font forcément regretter de ne pas être à Cannes, car l’attente n’est pas finie loin s’en faut.

5 mai 2019

Rencontre ce dimanche matin au MK2 Bibliothèque avec Danièle Thompson et Jean-Pierre Lavoignat pour le livre qu’ils ont co-signés et qu’ils publient le 16 mai au Éditions de la Martinière : Mon père l’as des as. Ce père c’est celui de Danièle Thompson bien sûr : L’immense Gérard Oury, le réalisateur de La Grande Vadrouille, du Corniaud, de La Folie des Grandeurs, des Aventures de Rabbi Jacob ou encore de L’As des As. Menée par son complice d’écriture, Jean-Pierre Lavoignat, cette Masterclass égrène la carrière d’Oury au travers de nombreuses anecdotes (dont certaines sont dans le livre) et c’est un vrai plaisir d’entendre Danièle Thompson parler de ce cinéaste populaire et généreux et de leur collaboration. Les quasi 1h30 dévolues à la rencontre sont trop courtes pour évoquer l’ensemble des films et des histoires autour de Gérard Oury, mais c’est une parfaite mise en bouche avant de découvrir ce livre passionnant, richement illustré et truffé d’archives inédites qui offre un regard aimant et touchant sur un cinéaste qui aurait eu 100 ans cette année.

6 mai 2019

Quelques jours plus tard on apprend que le film de clôture du Festival de Cannes change d’appellation et s’appellera désormais « Dernière Séance » afin de rendre un côté évènementiel et de lustre à la fin du Festival qui s’était un peu atténué avec le temps. Pour cette nouvelle configuration c’est le nouveau film de Olivier Nakache et Eric Toledano, Hors Normes qui a été sélectionné. Ce nouvel opus après Le Sens de la Fête réunira Vincent Cassel et Reda Kateb et nous plongera dans le milieu des enfants et adolescents autistes. Le synopsis du film promet sans doute un mélange entre comédie et drame que maîtrisent parfaitement le tandem de réalisateurs:

Bruno et Malik vivent depuis 20 ans dans un monde à part, celui des enfants et adolescents autistes. Au sein de leurs deux associations respectives, ils forment des jeunes issus des quartiers difficiles pour encadrer ces cas qualifiés « d’hyper complexes ». Une alliance hors du commun pour des personnalités hors normes.

Hors Normes sortira le 23 octobre 2019.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Rendez-vous dès que possible. Portez-vous bien.

Publicités

1 réponse »

Répondre à princecranoir Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s