Critiques Cinéma

PRÉPAREZ VOS MOUCHOIRS (Critique)

4 STARS EXCELLENT

SYNOPSIS: A bout d’idées, Raoul demande à Stéphane de l’aider à rendre le sourire à Solange, sa femme. Ensemble, ils partent s’occuper d’une colonie de vacances où Solange finit par tomber amoureuse de Christian, un jeune surdoué de 13 ans qui s’ennuie autant qu’elle…

Si beaucoup de metteurs en scène ont couru en vain, toute leur carrière, après un succès critique et populaire tel que Bertrand Blier en connut avec Les Valseuses (1974), celui-ci peut s’avérer difficile à digérer, tant les attentes sont alors grandes et le public, comme la critique, prompt à se détourner du réalisateur dont ils avaient pourtant chanté les louanges. Alors qu’il semblait avoir toutes les cartes en main pour devenir le nouveau roi de la comédie française, Bertrand Blier a ainsi expérimenté avec Calmos (1976) le syndrome du « film d’après » et essuyé un échec retentissant dont il aurait pu ne jamais se relever. Accusé de pornographie, de misogynie, boudé par le public, pour un film certes très imparfait et à part dans sa filmographie, né comme la mauvaise blague d’un réalisateur iconoclaste encore sonné par un succès auquel il n’était pas préparé, Blier retrouvera la martingale, deux ans plus tard, avec Préparez Vos Mouchoirs qui marque ses retrouvailles avec l’irrésistible et si complémentaire duo formé par Depardieu et Dewaere, Carole Laure remplaçant Miou Miou dans le rôle de la femme qu’ils essayent désespérément de rendre heureuse. Récompensé par l’Oscar du meilleur film étranger, Préparez Vos Mouchoirs remit pour de bon son metteur en scène sur les rails du succès et confirma son ton unique, cachant une grande sensibilité derrière l’apparente outrance des dialogues et de ses personnages.

preparez vos mouchoirs image cliff 1

Une nouvelle fois, Bertrand Blier fait exploser la représentation traditionnelle du couple et de la famille et prend un plaisir communicatif à mettre en scène des personnages qui ne respectent pas les conventions, des écorchés vifs qui vivent l’instant présent, refusent de se laisser enfermer dans une existence terne et monotone, n’ont que faire des interdits que pose la morale. A la question de savoir comment peut-on traiter d’un sujet qui vous attirera de façon certaine les foudres des associations féministes et de protection des droits de l’enfant, Blier ne s’embarrasse pas avec la morale et les bonnes manières. Il nous livre un récit sans filtre, traité du point de vue de personnages bruts de décoffrage et attachants. Le cadre est posé dès la première scène du film dans laquelle Raoul (Gérard Depardieu), faisant le constat de son impuissance à la rendre heureuse, propose à sa femme Solange (Carole Laure) de choisir l’homme qui lui plait parmi ceux qui se trouvent dans le restaurant où ils sont allés déjeuner. C’est ainsi que Stéphane (Patrick Dewaere) rentrera dans leur vie, chargé de rendre le sourire à une épouse éteinte, insensible à tous les efforts de son mari, manifestement brisée par le chagrin de ne pas réussir à avoir d’enfant.

preparez vos mouchoirs image cliff 2

Stéphane (Patrick Dewaere) est un professeur passionné de musique classique, ou plutôt exclusivement de Mozart qu’il écoute à longueur de temps dans son appartement. C’est l’un des ressorts comiques de ce personnage un peu lunaire qui se laisse porter par la vie et son désir. S’il pourrait parler des heures de Mozart, Stéphane n’est pas de ces faux érudits qui pontifierait sur le sujet qu’il maîtrise le mieux, mais presque comme un supporter/fan qui porte aux nues son idole et moque ou méprise ceux qui pourraient lui faire de l’ombre. On sait que c’est de cette idée qu’est née le scénario du film, Blier ayant commencé à écrire sur un personnage qui écouterait Mozart toute la journée, comme lui-même le faisait alors, reclus seul dans sa maison de campagne, avec ses disques et ses puzzles géants, pour se mettre au vert après le succès des Valseuses. Comme toujours avec Patrick Dewaere, on se dit que lui seul pouvait interpréter ce personnage qu’il joue avec un naturel et une sensibilité désarmante. Face à lui Gérard Depardieu, ne donne gère plus l’impression de composer un personnage, tant on le retrouve sous les traits de cet homme qui ne supporte pas « de vivre avec une boudeuse » et qui la pousse dans le lit d’un autre parce qu’il est persuadé qu’elle a besoin « de changement, d’un autre épiderme, une autre paire de couilles ».  Face à ces deux « ogres » à l’abattage et au charisme dévastateur, Carole Laure, encore quasiment inconnue en France, tout juste révélée dans La Menace (Alain Corneau, 1977) aux côtés d’Yves Montand, est épatante et donne de l’épaisseur à ce personnage faussement passif, bien plus intéressant que ne le laisse supposer la première partie du film.

preparez vos mouchoirs image cliff and co.jpg

Si le film joue sur la figure du triangle amoureux, parle encore de la difficulté pour les hommes à comprendre la psyché féminine et de leur désarroi face à sa complexité, eux qui sont dépeints comme des grands enfants vivant l’instant présent, Préparez Vos Mouchoirs surprend et va au delà du libertinage de ses personnages pour traiter d’un sujet, déjà sensible à l’époque et qu’il serait certainement impossible de traiter de cette façon aujourd’hui. Le triangle amoureux va en effet exploser par l’entrée dans leur vie de celui qui arrive enfin à redonner le sourire à Carole: Christian (Riton Liebman), un tout jeune adolescent de 14 ans, certes très mature mais dont l’apparence nous rappelle, à chaque plan, qu’il est un enfant qui tombe amoureux d’une adulte. Sans être frontal, le récit est suffisamment explicite sur la nature des sentiments qui naissent entre cette jeune femme de 24 ans et cet adolescent, sur l’interdit qui sera brisé pour créer un certain malaise. Il faut préciser que la plupart des scènes dans lesquelles apparaît Riton Liebman ont d’ailleurs été tournées en Belgique pour profiter d’une législation beaucoup plus permissive en la matière (tant sur les durées de tournage, que sur la nature des scènes dans lesquelles apparaît celui qui est encore légalement un enfant).

Préparez vos mouchoirs - Gérard Depardieu - Patrick Daewere - Ca

Il faut toute la sincérité et la sensibilité de Bertrand Blier pour que ce malaise ne soit pas un point de non retour dans le récit. Il est manifeste qu’il se projette dans le personnage de Christian et ce qui est montré l’est de son point de vue, celui d’un adolescent solitaire et très en avance sur son âge qui veut entrer dans le monde des adultes pour échapper à un monde dans lequel il ne trouve pas sa place. Sur ce point Blier montre bien que Christian est étranger à ce monde, victime du harcèlement de ses camarades et élevé dans une famille qui n’a aucune conscience de ce qui peut traverser un enfant de son âge, encore plus quand il est manifestement surdoué. On peut évidemment discuter de la nature du consentement d’un enfant de cet âge, quelle que soit sa maturité intellectuelle et de la  véritable conscience qu’il a de la relation avec une femme de 24 ans et il est évident et tout à fait légitime que l’on puisse se détourner du film pour ces raisons. Si l’on va au delà de cette question morale, que l’on s’attache aussi à la façon dont Blier conclut ce récit , au point de vue qui épouse celui de personnages qui n’ont d’autre intention que de trouver leur place et leur bonheur, Préparez Vos Mouchoirs est une comédie formidablement écrite, portée par des dialogues extrêmement drôles qui sonnent juste à chaque instant et par des acteurs en état de grâce.

preparez vos mouchoirs affiche cliffandco

Titre Original: PREPAREZ VOS MOUCHOIRS

Réalisé par: Bertrand Blier

Casting : Patrick Dewaere, Gérard Depardieu, Carole Laure,

Riton Liebman, Michel Serraut …

Genre: Comédie

Date de sortie: 11 janvier 1978

Distribué par: –

4 STARS EXCELLENT

EXCELLENT

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s