Critique Livres

RIVERDALE THE DAY BEFORE – LE PREQUEL DE LA SERIE (Critique Livre)

SYNOPSIS: Ce matin-là à l’aube, un coup de feu retentit du côté de la rivière Sweetwater, bouleversant la paisible bourgade de RIVERDALE. Mais à quoi ressemblait la vie des habitants avant ce terrible événement ?
Les semaines précédant la disparition du jeune Jason Blossom, quatre adolescents profitaient de leurs vacances d’été. Archie Andrews était secrètement amoureux.
Betty Cooper essayait de percer à Los Angeles alors que Veronica Lodge dominait encore Manhattan. Quant à Jughead Jones, il essayait juste de garder la tête hors de l’eau au sein de sa famille à la dérive…
Alternant leurs points de vue, ce prequel de la série explore la vie des quatre héros au cours de cet été qui a tout changé… à jamais.

Que s’est-il passé durant les quelques heures qui ont précédé la disparition tragique de Jason Blossom, le jumeau de la piquante Cheryl ? Quels secrets se sont liés aux abords de Sweetwater River ? Pourquoi Archie Andrews et Jughead Jones, des amis d’enfance, ne se parlent-ils plus ? Que faisait Betty Cooper avant de se transformer en Nancy Drew ? Et comment diable la très new-yorkaise Veronica Lodge, riche héritière d’un empire financier aux ressorts inquiétants, a-t-elle atterrit à Riverdale ? Autant de questions – que l’on ne se posait pas nécessairement au demeurant – auxquelles entend répondre ce prequel officiel publié aux éditions Hachette.

Les fans de Riverdale, déclinée à partir des personnages phares de l’éditeur Archie Comics (à qui l’on doit également Sabrina, l’apprentie sorcière entre autres, qui a elle aussi eu droit à une récente adaptation) retrouveront à coup sûr avec beaucoup de plaisir Betty, Archie, Jughead et Veronica, dont il est (évidemment) essentiellement question dans ce roman adolescent signé Micol Ostow (prête-plume sur des romans dérivés de Charmed, Buffy contre les vampires notamment…). Le hic, c’est justement que l’on se concentre encore sur eux. Tout l’intérêt d’explorer l’univers étendu de la série aurait été d’en apprendre plus sur ceux dont il est peu question à l’écran finalement. Car si les « notes de terrain » de Dilton Doiley nous dévoile une personnalité étonnante, à la limite de la paranoïa, et si l’on obtient confirmation que les potes de Veronica issus de l’upper class WASP sont de viles punaises, les Pussycats, Kevin, Reggie ou encore les Serpents font simplement partie du décor, et c’est un peu dommage. Le style, pas déplaisant, ne casse pas des briques non plus, en-dehors d’un travail éditorial original sur la construction du livre : s’y succèdent chapitres classiques alternant les points de vue à la première personne, pages imitant un écran de smartphone où s’affichent un fil de discussion, échanges de mail, affiches, etc… Un petit plus pour l’identité visuelle du roman donc, parfaitement calibrée pour attirer l’attention de son public cible. Sans surprise, si les chapitres narrés par Jughead et Veronica sont les plus dignes d’intérêt (plus profonds et plus riches), en revanche ceux consacrés à Betty passent complètement à côté du personnage pourtant complexe de l’apprentie-détective à la psyché trouble.

Assez court (250 pages), le bouquin se consomme vite, comme une sucrerie, et ne marquera pas les esprits. Nous ignorons si la lecture de ce prequel par un néophyte pourrait susciter chez lui l’envie irrépressible de découvrir la série mais, pour le spectateur, l’ouvrage restera assurément anecdotique, dans la mesure où peu (aucune ?) d’informations indispensables y figurent. A noter qu’un autre roman officiel dérivé doit paraître le 29 mai prochain, relatant l’été précédent la saison 3 cette fois-ci. Rempli de nouveaux (et véritables) secrets ? Dans l’intervalle, la suite des épisodes de la saison 3 s’égrène chaque jeudi (ou presque) sur Netflix, dans l’attente que soit enfin révélée la véritable identité du Roi des Gargouilles.

NDLR: le nouveau roman officiel dérivé de la série RIVERDALE, « Get out of town », à paraître le 29 mai 2019.

Crédits: Hachette Romans

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s