Actus

Arte dévoile ses prochaines séries et fictions pour 2018/2019 (Actus)

À l’occasion du Festival de la Fiction TV de La Rochelle, ARTE a dévoilé ses prochaines séries et fictions à venir autant françaises qu’européennes. En plus de quelques annonces (le début du tournage en octobre de L’agent Immobilier avec Eddy Mitchell Mathieu Amalric et Edith Scob pour 4X52 minutes, Cadre Noir de Pierre Lemaitre dont il assurera lui-même l’adaptation pour un 6×52 minutes, Une Île avec Laetitia Casta, Noée Abita et Sergi Lopez, Mytho la nouvelle série de Fabrice Gobert (Les Revenants), Il était une seconde fois avec Gaspard Ulliel, une histoire d’amour fantastique en 4×52 minutes…) la chaine a  annoncé nombre de ses fictions à venir pour la saison 2018/2019 par la voix du directeur de la fiction Olivier Wotling.

Une ligne éditoriale définie par le creusement du « sillon de la  diversité dans les univers comme dans les thématiques. C’est une volonté assumée de la part d’ARTE. Les genres abordés sont donc très variés : anticipation (Ad Vitam), espionnage (Thanksgiving), enquête de société (Jeux d’influence)… Le point commun entre toutes ces propositions, c’est l’affirmation, à chaque fois, d’un point de vue fort et original, et une réelle ambition sur le plan visuel. » Des  thématiques qui abordent des sujets de société actuels comme « le jeu des lobbies agrochimiques sur fond de scandale sanitaire » pour Jeux d’influence ou les « effets de la crise migratoire en Europe » pour Eden.

Par ailleurs la chaine franco-allemande a « noué cette année de  nouveaux partenariats: avec l’Allemagne pour Eden, l’Espagne pour Hierro et l’Italie pour Il Miracolo, du romancier à succès Niccolò Ammaniti » tout en étant toujours très présent auprès de la Scandinavie (notamment avec Au nom du père – Ride Upon the Storm d’Adam Price)

Enfin les séries et les unitaires – dont certains seront dévoilés lors du 20 ème Festival de la Fiction TV de la Rochelle – l’offre de la chaine est extrêmement alléchante de Ad Vitam (de Thomas Cailley avec Yvan Attal, Garance Marillier, Niels Schneider et Rod Paradot) en passant par Thanksgiving de Nicolas Saada avec Grégoire Colin (diffusion en novembre), Jeux d’influence de Jean-Xavier de Lestrade avec Alix Poisson et Laurent Stocker ou côté unitaires Un adultère de Philippe Harel avec Isabelle Carré ou  Jonas de Christophe Charrier avec Félix Maritaud. Pour 2019, on attend aussi Il était une seconde fois de Guillaume Nicloux avec Gaspard Ulliel ou Une vie après avec Emilie Dequenne et Frédéric Pierrot.

On le voit l’offre est pléthorique et alléchante mais une question reste en suspens. Pourquoi la chaine continue t-elle à s’obstiner à diffuser en rafale des 4×52 minutes ou des 6×52 minutes et quelle confiance Arte fait réellement à ses programmes en linéaire lorsque l’on voit que la VOD et désormais les DVD sont disponibles en amont des diffusions? Une curieuse stratégie dont on découvrira sans doute si elle s’avère gagnante lors de la saison à venir.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s