Critiques Cinéma

WOMAN AT WAR (Critique)

SYNOPSIS: Halla, la cinquantaine, déclare la guerre à l’industrie locale de l’aluminium, qui défigure son pays. Elle prend tous les risques pour protéger les Hautes Terres d’Islande… Mais la situation pourrait changer avec l’arrivée inattendue d’une petite orpheline dans sa vie…

Munie d’un arc et de flèches, elle s’applique à faire disjoncter les lignes à haute tension qui défigurent les Hautes-Terres islandaises. Cette militante déterminée, c’est Halla, la petite cinquantaine, qui ne recule devant rien pour faire comprendre à son gouvernement qu’il est plus que nécessaire de réfléchir au futur de la planète et non simplement au meilleur moyen de gagner de l’argent en peu de temps. Mais Halla, c’est aussi une professeure de chant qui dirige une chorale et mène une vie plutôt rangée, à base de yoga et de vélo. Pile ou face, super-héroïne des temps modernes ou citoyenne lambda, voilà un personnage aussi complexe que décalé. Il ne s’agit pas pour Benedikt Erlingsson, qui réalise là son deuxième long métrage après Des chevaux et des hommes en 2013, de proposer un manifeste écologiste ou un film militant ancré dans le réel. Le ton est plus léger, donnant à Woman at War des allures de fable, voire de conte nordique, sans que cela ne desserve son propos, bien au contraire. Il est, notamment, plus que réjouissant d’entendre résonner les voix et les instruments de musique d’un orchestre ukrainien dès qu’Halla est en proie au doute ou vient d’avoir une idée pour se tirer d’un mauvais pas ! Un procédé astucieux, évoquant notamment l’univers festif d’un Kusturiča.

Jamais premier degré, le film avance durant presque deux heures sur le fil ténu entre humour et sérieux sans trébucher. La mise en scène, faisant la part belle aux sublimes paysages islandais, gagne définitivement le spectateur à la cause d’Halla, ravi de la voir s’en tirer après une course-poursuite dans les montagnes digne d’un film d’action. Cachée sous une peau de mouton (on ne peut s’empêcher de penser à Catherine Deneuve revêtant sa Peau d’âne), immergée sous une eau glaciale ou courant à travers les pâturages montagneux, Halla est toujours en mouvement, prête à prendre tous les risques pour défendre sa cause quitte à remettre en question le rêve de sa vie : devenir mère.

Profondément engagée dans son combat de David contre Goliath, elle n’a pas envie de tout abandonner même si elle sait qu’une petite fille de 4 ans l’attend en Ukraine. Ce conflit entre convictions et désir, engagement collectif et vie personnelle aurait pu être malvenu, voire parasiter le sujet principal du film, mais il n’en est rien. Benedikt Erlingsson, toujours en équilibre entre humour et sérieux, traite les questionnements intimes d’Halla sans pathos, ni psychologisation. Pour ce faire, il a notamment recours à Ása, la sœur jumelle d’Halla, elle aussi interprétée par la formidable Halldóra Geirharthsdóttir. Si tous les comédiens sont excellents, on peut cependant reprocher au film le traitement un peu trop anecdotique de certains personnages secondaires, notamment l’ami d‘Halla exerçant au ministère. Quoi qu’il en soit, Woman at War reste une expérience de cinéma dynamisante, capable de mettre en avant la nécessité de la lutte écologique sans se transformer en pensum. Et de nous offrir le portrait plein d’humour – et de douceur – d’une femme multiple, qui se bat pour ses convictions sans oublier de réaliser ses rêves. Un film euphorisant et vivifiant.

Titre Original: Kona fer í stríð

Réalisé par: Benedikt Erlingsson

Casting : Halldora Geirhardsdottir, Jóhann Sigurðarson, Davíd Thór Jónsson ...

Genre: Comédie

Sortie le : 04 juillet 2018

Distribué par: Jour2fête

BIEN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s