Critique Blu-Ray

WE BLEW IT (Critique Blu-ray)

SYNOPSIS: Comment l’Amérique est-elle passée d’Easy Rider à Donald Trump ? Que sont devenus les rêves et les utopies des années 1960 et 1970 ? Qu’en pensent, aujourd’hui, ceux qui ont vécu cet âge d’or ? Ont-ils vraiment tout foutu en l’air ? Tourné en Cinémascope, du New Jersey à la Californie, ce road-movie mélancolique et élégiaque dresse le portrait d’une Amérique déboussolée, complexe, et chauffée à blanc par une année de campagne électorale. Inconsolable d’un âge d’or devenu sa dernière frontière romantique, elle s’apprête pourtant à appuyer sur la gâchette Trump.

Quand le pape français du cinéma américain des années 70 et du nouvel Hollywood, dont les conférences pourraient être récitées comme un mantra par toute une génération de cinéphiles (dont l’auteur de ces lignes fait partie), décide de parcourir l’Amérique pour recueillir les témoignages de quelques uns des réalisateurs les plus emblématiques de cet âge d’or du cinéma américain, on va à la projection de son documentaire comme on va à la messe. S’il en est un qui connaît cette période sur le bout des doigts et peut aujourd’hui comprendre ce qui l’a nourrit, puis ce qui y a mis fin , c’est bien Jean-Baptiste Thoret, dont le passage à la réalisation est une nouvelle étape dans la carrière de l’un de nos plus érudits et passionnants cinéphiles…

Si on l’attendait sur le fond et qu’il tient toutes ses promesses, c’est sur la forme que son documentaire surprend et impressionne le plus. Accompagné par une bande originale imparable (Sam Cooke, Bob Dylan, Creedance Clearwater, Jefferson Airplane, Bruce Springsteen ….), le documentaire de Jean-Baptiste Thoret, parle de cinéma mais surtout n’oublie pas d’en faire, là ou tant d’autres ne reposent que sur la matière apportée par les témoignages des intervenants. Loin de n’être qu’une succession de « face caméra », We Blew it est une matière vivante qui fait du cinéma à chaque instant, une invitation à la réflexion sur cette époque autant qu’une invitation au voyage. En cinémascope, il parcoure l’Amérique et sa mythique route 66 pour y rencontrer des anonymes dont les témoignages se croisent avec ceux du prestigieux casting qu’il a réuni pour l’occasion : Michael Mann, Bob Rafelson, Jerry Schatzberg, Peter Bogdanovich, Peter Hyams, Paul Schrader

Quand la passion pour une époque révolue peut parfois enfermer dans une nostalgie vaine et sclérosante, Jean-Baptiste Thoret fait avec ce documentaire la démonstration qu’il n’est pas un de ces historiens du cinéma prisonniers d’une époque, qu’il a sur l’Amérique un regard d’une lucidité et d’une acuité remarquables et que son envie de faire du cinéma est au moins aussi grande que celle d’en parler. Son documentaire nous éclaire autant qu’il nous inspire, restera l’un des très grands moments de cette année de cinéma et continuera encore longtemps de nous accompagner.

La critique complète de Fabrice Sayag ici

DÉTAIL DES SUPPLÉMENTS:

– Entretien avec Bob Rafelson version longue
– Entretien avec Michaël Mann version longue
– Entretien avec Stéphanie Rothman version longue
– Memory road : WBI ou Requiem pour une Amérique défunte
– Entretien avec Philippe Rouyer
– Commentaire audio de Jean-Baptiste Thoret (lien lançant le film avec la piste son du commentaire audio activé)

Et un livret de 100 pages avec de nombreux textes et articles autour du film.

Titre Original: WE BLEW IT

Réalisé par: Jean-Baptiste Thoret

Casting : Michael Mann, Peter Bogdanovich, Paul Schrader

Genre: Documentaire

Date de sortie: 02 mai 2018

Distribué par: Potemkine

4,5 STARS TOP NIVEAU

TOP NIVEAU

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s