Actus

DALLAS a 40 ans : (Re) découvrez l’histoire et les cliffhangers de toute la série (Actus)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le 2 avril 1978, le premier épisode de ce qui est prévu pour être une mini-série en cinq épisodes intitulée Dallas est diffusé sur la chaine américaine CBS. La Fille de Barnes, voit Bobby Ewing et sa toute nouvelle jeune épouse Pamela Barnes, arriver au ranch de la Famille Ewing, Southfork. Là, Bobby y retrouve ses parents Jock et Ellie, son frère ainé J.R et sa femme Sue Ellen ainsi que sa nièce Lucy. Or, en épousant Pamela qui est la fille de Digger Barnes ex-associé de Jock qu’il accuse de l’avoir volé et ruiné, Bobby va mettre le feu aux poudres d’une intrigue qui va vite s’enflammer. La série, écrite par David Jacobs connait un succès diffus mais suffisant pour que la chaine passe commande d’une saison complète pour la rentrée suivante mettant en place en plus d’histoires indépendantes, des intrigues feuilletonnantes qui commencent à courir tout au long de la saison. A l’issue de la première saison complète de Dallas, les producteurs vont instituer ce qui deviendra l’une des traditions récurrentes majeures de la série, le cliffhanger de fin de saison. Si Dallas n’est évidemment pas la première série à utiliser ce fameux suspense sensé être insoutenable et maintenir en haleine le public afin qu’il soit de retour devant son téléviseur quelques mois plus tard, la série saura l’utiliser très efficacement tout au long de son histoire en faisant monter les enjeux dramatiques à chaque saison. Elle ne parviendra malgré tout jamais à faire aussi bien qu’à l’issue de sa saison 2 avec l’épisode intitulé Le Départ où, celui qui deviendra l’un des méchants les plus iconiques de la télévision américaine, J.R Ewing, s’effondre au sol après une tentative de meurtre sur sa personne, laissant les spectateurs dans l’expectative quant à son sort et quant à l’identité de celui qui a commis ce forfait. Cette science du cliffhanger fut telle que les têtes pensantes de la série, à force de surenchères, atteignirent le point de non retour avec le « rêve » de Pamela suite à la disparition de Bobby en fin de saison 8, toutes les intrigues de cette saison devenant de fait, caduques. Dallas n’a jamais été à une invraisemblance près, celles-ci participant à sa légende, mais la série s’est inscrite dans l’Histoire de la télévision américaine et dans celle des Primetime Soap par la grâce de ses personnages et de ses comédiens. Larry Hagman, le mythique J.R Ewing, personnage secondaire à l’origine, en devint la figure tutélaire et il constitua avec Patrick Duffy (Bobby) l’alpha et l’oméga de la série durant 13 saisons. Dallas contribua à la notoriété de toute sa distribution (Victoria Principal, Linda Gray, Charlene Tilton, Steve Kanaly, Ken Kercheval, Jim Davis, Barbara Bel Geddes…) et connut un succès considérable. Le 3 mai 1991, la série arriva à son terme avec un épisode particulier construit sur le modèle du film de Frank Capra, La Vie est Belle et se concluait, ultime pirouette, par un cliffhanger nous laissant dans l’incertitude sur le sort de J.R. Il faudra attendre ensuite la mise en chantier de deux téléfilms en 1996 d’abord (Le Retour de J.R) puis en 1998 (La Guerre des Ewing) pour connaitre le destin du méchant le plus emblématique des séries télé. Enfin en 2012, une suite vit le jour, centré sur les enfants de J.R et Bobby, John Ross et Christopher. Larry Hagman, Patrick Duffy et Linda Gray notamment y reprirent leurs personnages durant trois saisons. La disparition de Larry Hagman en cours de saison 2 fut intégrée à la narration et J.R connut ainsi un véritable enterrement digne de sa stature.

Revenons sur les cliffhangers qui émaillèrent les treize saisons de la série. A l’issue de sa première saison complète, Sue Ellen qui vient de donner naissance à son fils, lutte entre la vie et la mort et l’épisode nous montre les contradictions et les failles d’un J.R qui laisse transparaitre quelque peu son humanité lorsqu’il ignore si sa femme va en réchapper.

Le Départ, ultime épisode de la saison 2 est un épisode charnière de la série. J.R y est abattu par un mystérieux tireur et laissé quasiment pour mort. L’identité du tireur et le sort du personnage y sont laissés en suspens jusqu’à la saison suivante…. qui ne reprendra qu’à l’automne suivant à cause d’une grève des scénaristes, laissant les téléspectateurs dans une attente interminable alors que le succès de la série est de plus en plus important.

La conclusion de la saison 3 voit Cliff Barnes découvrir le corps de Kristin (Mary Crosby) dans la piscine de Southfork après avoir apparemment chuté depuis l’étage, où apparait J.R, semblant être alors un coupable idéal.

En fin de saison 4, Cliff Barnes a manifestement tenté de se suicider et les médecins ignorent si ils pourront le sauver. Cette situation pousse Sue Ellen à mettre entre parenthèses l’idée de se remarier avec J.R, ce dernier craignant de ne pouvoir récupérer les parts de la compagnie Ewing qu’il convoitait.

L’issue de la saison 5 est dramatique. Ray qui accuse J.R d’être à l’origine de l’accident qui a laissé son cousin Mickey entre la vie et la mort se rend à Southfork avec l’intention de le tuer. Lors de la violente bagarre qui les oppose, J.R. en tentant de se défendre, met malgré lui le feu au ranch, la fin de l’épisode nous laissant dans l’expectative quant aux chances de survie de Ray, Sue Ellen, John Ross et de son père.

La fin de la saison 6 fait écho à l’épisode où J.R était victime d’un tueur mystérieux puisque cette fois le mystérieux individu qui s’introduit dans les bureaux  des Pétroles Ewing, croyant abattre J.R., blesse en fait Bobby qui s’écroule au sol, une blessure apparente à la tempe.

La fin de la saison 7 avec l’épisode Le Chant du Cygne est l’une des plus poignantes et des plus dramatiques de toute la série. Bobby, après avoir renoué avec Pam et la quittant au petit matin la sauve d’une voiture qui tente de l’écraser. Ce faisant, il est violemment percuté par le véhicule et conduit à l’hôpital dans un état désespéré. Toute la famille se rend à son chevet mais Bobby ne tarde pas à succomber à ses blessures. Patrick Duffy quitte Dallas et laisse un vide considérable que la série ne parviendra jamais à combler.

Passant toute la saison à tenter de faire le deuil de Bobby, le cliffhanger de l’ultime épisode de la saison 8 est celui qui ravit les fans du personnage et paradoxalement l’épisode qui rend amer de nombreux téléspectateurs avec le cliffhanger le plus abracadabrant de l’histoire des séries télé. Au lendemain de sa nuit de noces, Pamela se lève croyant rejoindre Mark dans la salle de bain mais c’est Bobby qu’elle découvre sous la douche, ce dernier lui disant alors bonjour comme si de rien n’était.

Avec le retour de Bobby vivant, toute la saison précédente n’était donc qu’un rêve de Pamela. La série se doit par conséquent de raccrocher les wagons avec la saison d’avant, faisant fi de toute crédibilité. On ignore si c’est pour faire payer au personnage cet improbable rêve que les scénaristes réservent un sort dramatique au personnage incarné par Victoria Principal. Alors qu’elle se trouve au volant de la voiture de Bobby, Pamela, qui raccroche d’une conversation téléphonique avec son mari, s’encastre à vive allure dans un camion citerne qui explose immédiatement sous le choc.

La série continue de tenter des fins de saison à suspense en mettant ses personnages principaux dans des situations extrêmement dramatiques. Ici c’est un triangle entre J.R., Sue Ellen et Nicholas Pearce, nouvel amant de cette dernière qui tourne à la violente confrontation. Les deux hommes se battent et dans leur lutte Pearce bascule par la fenêtre de l’immeuble. Sue Ellen, ivre de rage, ramasse l’arme de J.R. et lui tire dessus avant d’appeler la police pour signaler un double meurtre.

Le cliffhanger de la saison 11 voit le départ d’un personnage historique de la série. Linda Gray tire sa révérence. Sue Ellen fait ses adieux à J.R. non sans le mettre une dernière fois sous l’éteignoir en lui indiquant garder secret le film qu’elle a consacré au clan Ewing mais en le menaçant de le sortir en salles s’il a le malheur de la contrarier de quelque façon que ce soit.

J.R se retrouve à la fin de la saison 12 dans une position extrêmement inconfortable. Son propre fils illégitime, James rend visite à son père dans l’hôpital psychiatrique dans lequel il est interné afin de lui remettre la demande de divorce de sa jeune épouse Cally. Seulement, James fait signer à J.R un important transfert de propriété avant de déchirer devant lui les documents lui permettant de quitter l’hôpital. Devant la fureur de J.R. ce dernier est reconduit dans le quartier des dangereux déséquilibrés.

L’ultime épisode de Dallas intitulé Le Voyage est un épisode de 90 minutes. Totalement déconnecté de la narration classique de la série qui se clôt réellement avec l’épisode précédent, cet épisode voit J.R. un revolver à la main, ressasser des envies de suicide et se demandant si tout cela en valait la peine. Lui apparait alors un individu en costume blanc qui lui montre ce qu’il serait advenu des Ewing s’il n’était pas venu au monde, avant de revenir à la réalité. Toujours armé d’un révolver, il est poussé par le mystérieux personnage, à se donner la mort. Bobby, de retour à Southfork entend alors un coup de feu et se précipite dans la chambre de son frère où il découvre visiblement une situation dramatique, lâchant une expression dénuée de toute équivoque: « Oh mon Dieu ». Fin. Dallas reviendra pour deux téléfilms puis pour une suite de 3 saisons à partir de 2012.

A lire notre hommage à Larry Hagman ici
Patrick Duffy sera présent au Festival Séries Mania pour célébrer les 40 ans de Dallas durant une Masterclass et une carte blanche.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s