Actus

CÉSAR 2018 – Découvrez le palmarès complet de la 43 ème cérémonie des César (Actus)

La 43ème cérémonie des César s’est déroulée ce vendredi soir à la Salle Pleyel. Comme prévu 120 Battements par minute et Au Revoir là-haut se sont partagés un grand nombre de récompenses.

Pour sa première comme maître de cérémonie, Manu Payet a eu un peu de mal à mettre le rythme à une soirée que Jérôme Commandeur avait brillamment menée l’an passé. Passé des débuts poussifs avec une séquence en forme de comédie musicale pas totalement réussie, la 43ème cérémonie des César qui s’est déroulée vendredi soir à la Salle Pleyel a avancé bon gré mal gré, avec de l’ambition certes, mais des gags souvent amenés à contre temps ou joués sur un faux rythme, excepté la saillie gonflée et très drôle de Blanche Gardin qu’il fallait oser et qu’elle a parfaitement interprétée. Comme toujours la soirée était trop longue bien que cette fois aucun discours interminable ou prise d’otage de l’antenne n’ait été de mise. Cette 43ème cérémonie des César a singulièrement manqué d’émotions et de vie là où l’année dernière elle avait relevé le challenge. Les moments émouvants furent très rares et aucun des hommages rendus aux disparus ne fut à la hauteur de la renommée de certains d’entre eux (Jean Rochefort, Mireille Darc, Jeanne Moreau, Claude Rich, Johnny Hallyday entre autres) ni n’atteignirent la qualité de la magnifique séquence autour de Jean-Paul Belmondo l’année dernière. Le César d’honneur remis à Penelope Cruz ne fut pas non plus l’occasion d’un moment particulier qui restera dans les annales des César, le talent de la comédienne n’étant pas remis en question mais aucun frisson particulier n’est à dénoter dans des moments qui manquaient cruellement de vie et qui semblaient trop préparés en amont pour que la spontanéité puisse vraiment s’exprimer. Pour la première fois de l’histoire de la cérémonie le César du Public a été décerné au film français ayant rallier le plus de suffrages dans les salles. C’est Dany Boon pour Raid Dingue qui a reçu cette distinction, la récompense lui ayant été remis par sa maman de cinéma Line Renaud. Au rayon des récompenses 120 Battements par minute et Au Revoir là-haut repartent comme prévu avec le plein de récompenses, glanant respectivement 6 et 5 statuettes. Si Dupontel est sacré meilleur réalisateur et partage avec Pierre Lemaitre le César de la Meilleure Adaptation, les trois autres récompenses d’Au Revoir là-haut sont des citations techniques. Le film de Robin Campillo repart entre autres avec les César du Meilleur Film, Scénario original, Second Rôle Masculin et Espoir Masculin. Petit Paysan crée la surprise en raflant trois récompenses dont meilleur acteur et meilleur premier film, tandis que le Barbara de Mathieu Amalric vaut un César de la Meilleure actrice à Jeanne Balibar. Ci-dessous le palmarès détaillé:

Meilleur film

120 Battements par minute produit par Hugues Charbonneau, Marie-Ange Luciani et réalisé par Robin Campillo
Au Revoir là-haut produit par Catherine Bozorgan et réalisé par Albert Dupontel
Barbara produit par Patrick Godeau et réalisé par Mathieu Amalric
Le Brio produit par Dimitri Rassam et Benjamin Elalouf et réalisé par Yvan Attal
Patients produit Eric Altamayer, Nicolas Altmayer, Jean-Rachid et réalisé par Grand Corps Malade et Mehdi Idir
Petit Paysan produit par Stéphanie Bermann et Alexis Dulguerian et réalisé par Hubert Charuel
Le Sens de la Fête produit par Nicolas Duval Adassovsky, Yann Zenou et Laurent Zeitoun et réalisé par Eric Toledano et Olivier Nakache

Meilleure réalisation

Robin Campillo pour 120 Battements par minute
Albert Dupontel pour Au revoir là-haut
Mathieu Amalric pour Barbara
Julia Ducournau pour Grave
Hubert Charuel pour Petit Paysan
Michel Hazanavicius pour Le Redoutable
Eric Toledano et Olivier Nakache pour Le Sens de la Fête

Meilleur acteur

Swann Arlaud pour Petit Paysan
Daniel Auteuil pour Le Brio
Jean-Pierre Bacri pour Le Sens de la Fête
Guillaume Canet pour Rock’n Roll
Albert Dupontel pour Au Revoir là-haut
Louis Garrel pour Le Redoutable
Reda Kateb pour Django

Meilleure actrice

Jeanne Balibar pour Barbara
Juliette Binoche pour Un beau soleil intérieur
Emmanuelle Devos pour Numéro Une
Marina Fois pour L’Atelier
Charlotte Gainsboug pour La Promesse de l’aube
Doria Tillier pour Monsieur et Madame Adelman
Karin Viard pour Jalouse

Meilleur acteur dans un second rôle

Niels Arestrup pour Au Revoir là-haut
Laurent Lafitte pour Au Revoir là-haut
Gilles Lellouche pour Le Sens de la Fête
Vincent Macaigne pour Le Sens de la Fête
Antoine Reinartz pour 120 Battements par minute

Meilleure actrice dans un second rôle

Laure Calamy dans Ava
Anaïs Demoustier dans La Villa
Sara Giraudeau dans Petit Paysan
Adèle Haenel dans 120 Battements par minute
Mélanie Thierry pour Au Revoir là-haut

Meilleur espoir masculin

Benjamin Lavernhe pour Le Sens de la Fête
Finnegan Oldfield pour Marvin ou la Belle Éducation
Pablo Pauly pour Patients
Nahuel Perez Biscayart pour 120 Battements par minute
Arnaud Valois pour 120 Battements par minute

Meilleur espoir féminin

Iris Bry pour Les Gardiennes
Laetitia Dosch pour Jeune Femme
Eye Haïdara pour Le Sens de la Fête
Camélia Jordana pour Le Brio
Garance Marillier pour Grave

Meilleur scénario original

Robin Campillo pour 120 Battements par minute
Mathieu Amalric et Philippe Di Folco pour Barbara
Julia Ducournau pour Grave
Claude Le Pape et Hubert Charuel pour Petit Paysan
Eric Toledano et Olivier Nakache pour Le Sens de la Fête

Meilleure adaptation

Albert Dupontel et Pierre Lemaitre pour Au Revoir là-haut
Xavier Beauvois, Frédérique Moreau et Marie-Julie Maille pour Les Gardiennes
Grand Corps Malade et Fadette Drouard pour Patients
Eric Barbier et Marie Eynard pour La Promesse de l’Aube
Michel Hazanavicius pour Le Redoutable

Meilleurs décors

Emmanuelle Duplay pour 120 Battements par Minute
Pierre Quefféléan pour Au Revoir là-haut
Laurent Baude pour Barbara
Pierre Renson pour La Promesse de l’Aube
Christian Marti pour Le Redoutable

Meilleurs costumes

Isabelle Pannetier pour 120 Battements par Minute
Mimi Lempicka pour Au Revoir là-haut
Pascaline Chavanne pour Barbara
Anaïs Romand pour Les Gardiennes
Catherine Bouchard pour La Promesse de l’Aube

Meilleure photographie

Jeanne Lapoirie pour 120 Battements par minute
Vincent Mathias pour Au Revoir là-haut
Christophe Beaucarne pour Barbara
Caroline Champetier pour Les Gardiennes
Guillaume Schiffman pour Le Redoutable

Meilleur montage

Robin Campillo pour 120 Battements par minute
Christophe Pinel pour Au Revoir là-haut
François Gedigier pour Barbara
Julie Lena, Lilian Corbeille et Grégoire Pontecaille pour Petit Paysan
Dorian Rigal Ansous pour Le Sens de la Fête

Meilleur son

Julien Sicart, Valérie de Loof et Jean-Pierre Laforc pour 120 Battements par Minute
Jean Minondo, Gurwal Coïc-Gallas, Cyril Holtz et Damien Lazzerini pour Au Revoir là-haut
Olivier Mauvezin, Nicolas Moreau et Stéphane Thiébaut pour Barbara
Mathieu Descamps, Séverin Favriau et Stéphane Thiébaut pour Grave
Pascal Armant, Sélim Azzazi et Jean-Paul Hurier pour Le Sens de la Fête

Meilleure musique originale

Arnaud Rebotini pour 120 Battements par minute
Christophe Julien pour Au Revoir là-haut
Jim Williams pour Grave
Myd pour Petit Paysan
Matthieu Chedid pour Visages Villages

Meilleur premier film

Grave de Julia Ducournau produit par Jean Des Forêts, Julie Gayet et Nadia Turincev
Jeune femme
de Léonor Serraille produit par Sandra Da Fonseca
Monsieur et Madame Adelman
de Nicolas Bedos produit par François Kraus et Denis Pineau-Valencienne
Patients
de Grand Corps Malade et Mehdi Idir produit par Eric Altmayer, Nicolas Altmayer et Jean-Rachid
Petit Paysan
de Hubert Charuel produit par Stéphanie Bermann et Alexis Dulguerian

Meilleur film d’animation

Le Grand Méchant Renard et autres contes de Benjamin Renner et Patrick Imbert produit par Damien Brunner et Didier Brunner
Sahara de Pierre Coré produit par Eric Altmayer, Nicolas Altmayer, Pierre Coré, Christian Ronget et Michel Cortey
Zombillénium de Arthur De Pins et Alexis Ducord produit par Henri Magalon et Léon Perahia

Meilleur court métrage d’animation

Le Futur sera chauve de Paul Cabon produit par Yann Legay
I want Pluto to be a planet again de Marie Amachoukeli et Vladimir Mavounia-Kouka produit par Nicolas Schmerkin
Le Jardin de Minuit de Benoît Chieux produit par Ron Dyens
Pépé le Morse de Lucrèce Andreae produit par Jérôme Barthélemy et Daniel Sauvage

Meilleur film documentaire

12 jours de Raymond Depardon produit par Claudine Nougaret
A voix haute – La Force de la parole
de Stéphane de Freitas et Ladj Ly produit par Harry Tordjman et Anna Tordjman
Carré 35
de Eric Caravaca produit par Laetitia Gonzalez et Yaël Fogiel
I’m Not Your Negro
de Raoul Peck produit par Rémi Grellety et Raoul Peck
Visages villages
de Agnès Varda et JR produit par Rosalie Varda

Meilleur film étranger

Le Caire Confidentiel de Tarik Saleh
Dunkerque de Christopher Nolan
L’Échange des Princesses de Marc Dugain
Faute d’Amour de Andreï Zviaguintsev
La La Land de Damien Chazelle
Noces de Stephan Streker
The Square de Ruben Östlund

Meilleur court métrage

Les Bigorneaux de Alice Vial produit par Jonathan Hazan
Le Bleu Blanc Rouge de mes cheveux de Josza Anjembe produit par Nelson Ghrénassia et Gabriel Festoc
Debout Kinshasa! de Sébastien Maitre produit par Laura Townsend
Marlon de Jessica Palud produit par Sylvain Lagrillère et Lucas Tothe
Les Misérables de Ladj Ly produit par Toufik Ayadi et Christophe Barral

Publicités

2 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s