Critiques Cinéma

TOUT NOUS SÉPARE (Critique)

SYNOPSIS: Une maison bourgeoise au milieu de nulle part. Une cité à Sète. Une mère et sa fille. Deux amis d’enfance. Une disparition. Un chantage. La confrontation de deux mondes. 

Depuis qu’il a embrassé la carrière de réalisateur Thierry Klifa alterne les genres avec opiniâtreté et réussite sans se laisser aller à la facilité de la comédie formatée dans laquelle le système a tôt fait de vouloir enfermer les metteurs en scène talentueux. Après Une Vie à t’attendre, Le Héros de la Famille et Les Yeux de sa Mère, il revient pour Tout Nous Sépare, avec un film noir qu’on pourrait qualifier de thriller romanesque. Pour ce nouveau film, Thierry Klifa réunit un quatuor inattendu : Catherine Deneuve, Nicolas Duvauchelle, Diane Kruger et le rappeur Nekfeu! Si sur le papier ce casting peut sembler incongru (quoique!) on attendait de voir si le résultat serait à la hauteur de l’attente. Après trois films co-écrits avec Christopher Thompson Thierry Klifa change de partenaire d’écriture pour Tout Nous Sépare en collaborant pour la première fois avec Cédric Anger (La Prochaine fois je viserai le cœur). Une collaboration qui fait mouche car la patte de Cédric Anger, radicalement différente de celle de Christopher Thompson, permet à Tout Nous Sépare de mixer une trame romanesque, un romantisme exacerbé et une ambiance de film noir que Thierry Klifa n’avait pas encore abordé et qu’il excelle à faire sienne.

Si le réalisateur ne fait aucun mystère de ses influences, on sent bien avec ce nouveau long métrage son désir de rendre hommage au cinéma américain des années 50, aux films noirs et à ces héroïnes à la Barbara Stanwyck. Son récit nous immerge dans une histoire torturée et tortueuse où l’on suit des personnages pour la plupart perdus ou tentant coûte que coûte de conserver ce qu’il ont acquis ou de protéger ceux qui leur sont chers. Dans ce polar qui n’en est pas vraiment un malgré ses disparitions chantages et autres exactions, l’opposition entre la bourgeoisie et ces petits dealers noue un drame qui va atteindre son paroxysme à un moment inattendu. Filmé dans les paysages magnifiques des alentours de Sète, un superbe vivier pour dépeindre un peu plus cette oppositions entre deux monde, le film avance sur un rythme fluide avant que ne s’accélère sa cadence tout en faisant grimper crescendo une tension subtilement amenée. Sans esbroufe mais avec une élégance et une maîtrise dans sa manière de filmer les visages comme les paysages, Thierry Klifa continue la construction d’une œuvre d’où transpire à la fois son amour du cinéma et ses références, sans jamais qu’elles ne fassent ployer le film sous leur ombre.

On ne surprendra personne en avançant que la grande force de Tout Nous Sépare c’est sa distribution. C’est un grand film d’acteurs qu’a conçu Thierry Klifa qui aime ses comédiens, cela se sent, il les sublime et ne les met jamais en position de faiblesse, quand bien même il leur fait traverser des situations difficiles. Aidé par une belle photographie de Julien Hirsch et une musique entêtante due à Gustavo Santaolalla, Thierry Klifa place ses acteurs dans les meilleures dispositions pour qu’ils lui donnent le meilleur d’eux même. On ne doutait pas que Catherine Deneuve – que Klifa met en scène pour la troisième fois -, se sortirait de ce personnage de matriarche, un peu la fille spirituelle de celui qu’elle incarnait il y a près de 30 ans dans Le Lieu du Crime d’André Téchiné. A la fois femme forte touchée par ce jeune mec perdu, inquiète pour le bien être de sa fille et effrayée par ses mauvaises fréquentations, Catherine Deneuve est comme souvent magnétique et magnifique. Elle a incontestablement l’aura de ce qui fait les vraies stars et si on le savait déjà, Tout Nous Sépare rappelle quelle grande comédienne elle est lorsqu’on lui donne une matière digne de son talent. Diane Kruger, intense, amoureuse et accro dans tous les sens du terme est le parfait miroir de Deneuve, dont elle possède l’élégance et avec qui elle forme un très beau duo. Si Nicolas Duvauchelle, qui lui aussi retrouvait Thierry Klifa, est très bon également, il joue un personnage qui semble plus conforme à ce qu’il sait faire. Si il ne sort pas vraiment de sa zone de confort et qu’on le retrouve comme on l’aime, on regrettera un traitement peut-être un peu moins profond de son rôle. Quant à Nekfeu il est plus que parfait. The right man at the right place. Il embrase la pellicule et s’impose comme une fracassante révélation capable d’une infinité de nuances. Sombre et romantique, il est à l’image de ce film, beau, puissant, viscéral et qui reste en mémoire.

Titre original: TOUT NOUS SÉPARE

Réalisé par: Thierry Klifa

Casting: Catherine Deneuve, Nekfeu, Nicolas Duvauchelle, Diane Kruger

Genre: Drame, Thriller

Sortie le: 8 Novembre 2017

Distribué par : Mars Films

EXCELLENT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s