J'ai quelque chose à vous dire...

J’ai quelque chose à vous dire… René Goscinny

Cher Monsieur Goscinny

Il aura donc fallu entre autres attendre que La Cinémathèque Française vous consacre une exposition et que sorte en DVD l’intégralité de vos Minichroniques pour que je me décide enfin à vous écrire. A vous dire merci. A tenter de vous rendre en l’espace de quelques lignes ne serait-ce qu’un micron du bonheur que vous avez apporté dans ma vie. Oh je sais bien, je ne suis pas le seul, loin s’en faut, à avoir été bercé par vos mots, votre univers, votre humour et votre folie. Et il faut souvent du recul, beaucoup de recul, pour réaliser tout ce que l’on doit à des artistes qui ont façonné une grande part de votre imaginaire. Et vous, cher Monsieur Goscinny, vous n’y êtes pas allé de main morte, votre vie, aussi raccourcie fut t-elle, vous aura donné pourtant l’occasion de faire le bonheur de ces fameux « enfants de 7 à 77 ans » au travers de tous les médiums auxquels vous avez offert votre génie incontestable. Je vous dois tant que c’est difficilement quantifiable, que ce soit par l’entremise directe de votre travail ou par ricochet, par l’influence que vous avez eue sur certaines de mes idoles, mais votre pétulance d’esprit tout autant que votre humour, sont des ciments qui m’ont permis de trouver ma propre voie, ma propre carburation.

Quand je repense à tous ces personnages et toutes ces situations que vous avez créées et qui m’ont donné tant de bonheur, la liste est proprement vertigineuse : Le Petit Nicolas, Astérix, Lucky Luke, Les Dingodossiers, Le Viager, Le Journal de Tintin, Pilote… Vous me rétorquerez sans doute, et vous aurez raison, que vous n’étiez pas seul dans ces aventures, que sans Sempé, Uderzo, Gotlib, Tchernia…, vous n’auriez rien pu faire. Le génie appelant le génie, il n’est pas si surprenant que ça en définitive que vous ayez créé ou participé à ces différentes aventures en duo, élevant toutes ces figures emblématiques de la culture française au rang d’icônes indétrônables. Votre inimitable talent pour les bons mots, pour la drôlerie et la tendresse, pour une écriture vive, fine et pétillante aura emmené sur les plus hautes cimes des héros qui, des décennies après leur création, gardent encore toute leur fraicheur et leur pouvoir de fascination.

En fait, évoquer votre nom ou vos aventures éditoriales, télévisuelles et cinématographiques peut automatiquement avoir sur moi l’effet de la madeleine de Proust. La malice qui se glissait dans vos travaux ainsi que votre pertinence pour pointer les travers de notre société saute aux yeux avec acuité. Il n’y a qu’à revoir vos Minichroniques pour s’en convaincre. Vous saviez d’une pirouette, d’un pied de nez ou d’une saillie dont vous étiez coutumier nous mettre dans les meilleures dispositions. Il y avait toujours derrière vos traits d’humour un véritable fond, rien n’était gratuit et vous nous permettiez de donner un véritable sens au mot plaisir. Vous avez créé des héros auxquels nous ne pouvions que nous identifier car ils étaient le fruit de votre sens de l’observation de vos contemporains et de votre œil averti pour les croquer et en restituer toute la dimension. On vous doit tant cher René Goscinny qu’on ne pourra jamais vous rendre ce que vous nous avez donner : Une âme et une manière de voir les choses par le prisme d’un regard que rien n’altère, ni le temps, ni la mort, qui nous a privé de vous bien trop tôt.

Votre dévoué Fred Teper

Actualités René Goscinny

Exposition “René Goscinny au-delà du rire” au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme

Goscinny et le cinéma à la Cinémathèque française

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.cinematheque.fr/cycle/goscinny-et-le-cinema-402.html

GoscinnyScope de Philippe Lombard Editions Dunod

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Minichroniques de Goscinny en DVD Éditeur: L’Atelier d’images

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s