Critiques

MR MERCEDES (Critique Épisode Pilote) Réussi et prometteur…

SYNOPSIS: Bill Hodges, un flic à la retraite, est mis au défi par un criminel de reprendre une vieille affaire non résolue qui l’a toujours tracassé : un chauffard au volant d’une Mercedes volée avait causé un massacre, deux ans plus tôt, en tuant délibérément pas moins de seize personnes. Un dangereux jeu du chat et de la souris s’installe entre le vieil enquêteur et l’assassin… 

Après le succès critique de la série 22.11.63 l’an dernier, adaptation du roman éponyme de Stephen King, Mr Mercedes débarque cet été sur le petit écran. Derrière Mr Mercedes se cache le titre du premier roman d’une saga en comportant trois (Carnets noirs et Fin de ronde complètent le cycle). Si l’exercice d’adaptation des œuvres de Stephen King sur petit ou grand écran s’avère souvent difficile, certaines de ses histoires s’y prêtent mieux que d’autres. C’est sans doute le cas pour les récits à tendance réaliste et ne proposant que peu d’éléments fantastiques (22.11.63, Misery, par exemple). Mr Mercedes semble entrer dans cette catégorie en proposant un thriller centré sur un serial-killer et un talentueux policier à la retraite. Basé sur un univers simple et très réaliste, Mr Mercedes a en outre la triste particularité d’avoir un point de départ ayant connu un écho dans le monde réel avec des attentats récents commis sur le même mode.

La série bénéficie d’un casting très solide, puisque le héros est campé par l’excellent Brendan Gleeson, gage de qualité indéniable. Ce pilote, sensiblement basé sur l’interprétation de son acteur phare, s’avère extrêmement efficace et prometteur, Gleeson réussissant à donner vie à un Bill Hodges plus vrai que nature, en ours mal léché à l’hygiène de vie déplorable, mais dont on perçoit rapidement les facultés. Harry Treadaway incarne le serial killer Brady Hartsfiel de façon très convaincante lui aussi tandis que Kelly Lynch campe la mère de ce dernier avec brio.

Si l’ensemble du cast et en particulier ce trio-là jouent leur partition à la perfection, la qualité du pilote ne se limite pas à cela, loin de là. Le scénario est parfaitement ciselé, mettant en place les bases d’une intrigue prometteuse, avec une enquête que l’on imagine facilement prendre de l’ampleur et un jeu du chat et de la souris qui se dessine. Les qualités visuelles et de mise en scène du pilote sautent aux yeux dès la présentation du personnage de Bill Hodges, auquel on s’attache presque immédiatement. Si l’histoire n’a a priori rien d’extraordinaire et a même des allures de classique du genre, elle est pourtant typiquement de celles qui donnent envie de revenir au prochain épisode. La personnalité déviante du serial-killer, le charisme et le potentiel de Hodges, la promesse d’une enquête intelligente forment un tout trop alléchant pour en rester au visionnage du seul pilote.

La suite de l’histoire des romans étant riche en rebondissements et de grande qualité, nous ne pouvons que vous conseiller de vous lancer dans le visionnage de ce pilote de Mr Mercedes, très réussi et prometteur.

Mr Mercedes – Inédit en France

Crédits : Direct TV

Publicités

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s