Au commencement...

Au commencement… (Séries) INSECURE Saison 2 1X01 – 1X04

SYNOPSIS: Les expériences quotidiennes savoureuses et parfois surréalistes d’une Afro-Américaine à l’aube de la trentaine et de sa meilleure amie délurée…

Insecure s’appelait à l’origine The Misadventures of Awkward Black Girl (que l’on peut très inélégamment traduire par Les Mésaventures de Fille Noire Pataude). Il s’agissait d’une petite web série sans prétention, suivant la vie quotidienne d’une fille tout à fait normale qui avait bien du mal à gérer le fait d’être un adulte. Sauf que la petite série sans prétention s’est faite remarquée par un certain Donald Glover et de fil en aiguille, s’est retrouvée au programme de l’été 2016 de la chaîne HBO, puis séduit la critique qui tombe folle amoureuse de cette tranche de vie en équilibre instable, et après une nomination aux Golden Globes et cinq autres nominations aux NAACP Image Awards (National Association for the Advancement of Colored People), Insecure est renouvelée pour une deuxième saison et sa créatrice/productrice/actrice croule sous les offres de projets. Mais comme on n’abandonne pas facilement son bébé, Issa Rae nous revient, plus pataude et insecure que jamais.

Issa Dee (Issa Rae) a bien du mal à garder le contrôle de sa vie. Elle travaille dans une organisation dont le but principal est d’aider les jeunes en échec scolaire, une noble cause qui lui cause de nombreux problèmes, notamment lorsque les enfants qu’elle veut aider ne veulent pas de son aide. Un problème épineux auquel s’ajoutent une vie sentimentale compliquée, une meilleure amie Molly (Yvonne Orji) avocate tout aussi déboussolée et les ornières d’une vie sociale dominée par Tinder. Issa patauge donc quelque peu dans le grand marécage humain de Los Angeles et se réconforte en rappant devant le miroir de sa salle de bain. Notre héroïne est donc loin de l’archétype de la femme alpha qui lutte contre le système en tailleurs haute couture (à la manière d’Olivia Pope (Scandal)) mais la vulnérabilité même du personnage lui confère une force certaine. Il faut beaucoup de courage pour se présenter au monde dans toute sa gaucherie, surtout à une époque ou la culture est dominée par des femmes noires qui placent la barre très haut comme Michelle Obama et Beyoncé Knowles, et du courage, Issa Rae n’en manque pas. Elle s’attache à écrire des personnages complexes, humains, élusifs, à « tri-dimensionnaliser tout le monde » comme elle dit, à mille lieux des stéréotypes auxquels on pourrait s’attendre, octroyant une élégance indiscutable à des gens qui n’avaient à priori rien d’élégant.

Si l’écriture est le point fort d’Insecure, on aurait tort de ne pas mentionner la distribution. Yvonne Orji crève l’écran dans la peau de Molly, la meilleure amie qui excelle à son job mais qui n’est pas sans faiblesses. Orji est extrêmement à l’aise à l’écran, parfois même davantage que Rae, ce qui accentue le contraste entre leurs personnages ; la relation que Molly cultive avec Issa portant la série vers l’avant. Les deux femmes se soutiennent, se contrarient, s’épaulent, s’énervent et disent toujours la vérité, avec une candeur à faire fondre un cœur de pierre. Quant à Jay Ellis, qui joue Lawrence, le petit-ami, ex-petit ami, futur petit-ami d’Issa (c’est compliqué), il est d’une subtilité remarquable et, si la dynamique entre Lawrence et Issa n’est pas aussi riche et nuancée que celle qui existe entre notre héroïne et Molly, elle se rattrape en offrant de nombreux, et très beaux moments de fragilité. Un trio central qui certes, n’a a priori rien d’original (on a vu la configuration héroïne-amoureux-meilleur ami) des centaines de fois auparavant, mais qui a ici le mérite d’être délicat et sur mesure. Bref, une jolie série à laquelle vous feriez bien de donner une chance.

La critique de la saison 1 ici

Crédits : HBO / OCS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s