Critiques

13 REASONS WHY (Critique Saison 1) « Sombre et profondément mélancolique… »

SYNOPSIS: Inspirée des best-sellers de Jay Asher, 13 Reasons Why suit Clay Jensen, un adolescent qui découvre sous son porche au retour du lycée une mystérieuse boîte portant son nom. À l’intérieur, des cassettes enregistrées par Hannah Baker, une camarade de classe qui s’est tragiquement suicidée deux semaines auparavant. Les enregistrements révèlent que la jeune fille, dont il était amoureux, a décidé de mettre fin à ses jours pour treize raisons. Clay est-il l’une de ces raisons ?

13 Reasons Why (Treize Raisons pour ceux qui voudraient lire le livre), l’adaptation télévisée du roman jeune adulte de Jay Asher, peut se vanter d’avoir une liste de producteurs exécutif longue comme le bras. Parmi eux se trouve Selena Gomez, ex-star de Disney et popstar internationale, qui a eu l’incroyable flair d’acheter les droits d’adaptations à l’âge de 15 ans. Ce petit détail aurait suffit à lui seul à éveiller la curiosité du public et des fans de la chanteuse, mais ajoutez à cela Brian Yorkey comme showrunner, l’homme à qui Broadway doit certaines de ses meilleures comédies musicales de ces dernières années (Next to Normal pour n’en citer qu’une ou la très prochaine adaptation musicale de Magic Mike), un jeune compositeur du nom d’Eskmo qui n’a pas fini de faire parler de lui et une distribution de jeunes inconnus bourrés de talent, et vous avez de quoi faire sensation. On n’ira pas jusqu’à prédire que 13 Reasons Why sera le nouveau Stranger Things, mais Netflix semble avoir du nez pour les séries sombres et mystérieuses destinées à un public jeune.

Vous aimerez :

L’ambiance: Angoissante, sombre et avec, quelque chose de profondément mélancolique, c’est un petit-chef d’œuvre atmosphérique du début à la fin. La mort d’Hannah est un coup dur pour un grand nombre de nos personnages et sa lettre de suicide, envoyée sous la forme archaïque de cassettes audio, entraîne nos personnages dans une longue spirale ténébreuse.

Le couple central: Quand on construit toute une histoire autour d’une adolescente qui décide de se tuer, le point capital est de créer des personnages auxquels le public pourra s’attacher. Mission accomplie pour 13 Reasons Why dont les protagonistes Hannah (Katherine Langford) et Clay (Dylan Minette), incarnés à la perfection par deux jeunes acteurs au top, sont magnifiquement imparfaits.

L’honnêteté du propos: Ce serait aller un peu loin que de qualifier cette série de révolutionnaire, mais le sujet est incroyablement important. Le harcèlement au sein des écoles est un vrai problème qui commence à peine à être considéré comme tel, et ses répercussions sont incalculables. 13 Reasons Why s’y attaque de front avec une sincérité et une honnêteté qui font honneur à toute l’équipe créative.

Vous n’aimerez peut-être pas :

Le sujet: Si vous n’êtes pas fan des histoires de lycée, cette série n’est sans doute pas pour vous. On pourrait tenter de vous convaincre en vous disant qu’il ne s’agit pas d’une histoire emblématique de la vie à l’école, mais il faut avoir un certain goût pour les douleurs de passage à l’âge adulte.

Le rythme: La série démarre assez vite, nous lâchant au milieu de l’intrigue et utilisant nombre de flashbacks pour nous aider à combler les trous dans un va-et-vient incessant entre présent et passé. Une technique efficace certes, mais tellement utilisée ces derniers temps qu’elle peut lasser très vite.

Le manque de surprise: La pression monte au fur et à mesure qu’on avance dans les épisodes, ce qui malheureusement veut dire que l’on n’a pas toujours les réponses que l’on voulait. Sans vouloir vous spoiler quoi que ce soit, on vous dira juste que certains des plus grands « mystères » amorcés en début de saison se résolvent de façon un peu décevante et conventionnelle.

Il est rare de voir une série pour ados adaptée à la télévision précisément parce qu’une adolescente s’est reconnue dans l’intrigue, et dans le cas de 13 Reasons Why, il faut avouer que les producteurs ont tapé dans le mille. On est loin de la vie de l’adolescent typique façon Beverly Hills ou Les Frères Scott puisque nos héros sont, de facto, impliqués dans la mort d’une de leur camarade de classe. Quant à l’intrigue principale qui se révèle très, mais alors très addictive, et plus l’on s’enfonce dans les souvenirs d’Hannah, plus on a envie de connaître le pourquoi du comment. A conseiller à ceux qui n’ont pas peur de voir la vérité en face.

Crédits: Netflix

Advertisements

4 réponses »

  1. C’est une série que j’ai très envie de voir !
    Sais tu si elle fera plus d’une saison car je ne vois pas comment ils peuvent exploité le sujet longtemps !
    Je vais essayer dans un premier temps de lire le livre déjà ! 😉
    Merci de ta chronique qui donne envie
    Bonne soirée

    • Bonjour Laura,
      Je pense que Netflix attendra de voir les réactions de la première saison avant de décider si oui ou non ils renouvelleront la série pour une saison deux. Mais en attendant, je pense que les premiers épisodes valent le détour. 🙂

  2. Bonjour Laura,
    Je pense que Netflix est en attente de voir les réactions du public avant de commander une seconde saison. En attendant, c’est une série que je conseille vivement 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s