champs-elysées film festival 2016

Focus: A redécouvrir au CEFF 2016

Parmi la sélection de plus de 80 films sélectionnés pour le Champs-Elysées Film Festival, certaines pépites sont à redécouvrir ou à découvrir pour certains, pour la première fois sur grand écran. On s’arrête aujourd’hui sur une Palme d’or française d’à peine 50 ans et sur un blockbuster hollywoodien malin qui est aussi un thriller haletant.

UN HOMME ET UNE FEMME de Claude Lelouch (1966)

unhommeetunefemme-affiche

 

 

 

 

 

 

 

 


SYNOPSIS: Une script-girl, inconsolable depuis la mort de son mari cascadeur, rencontre à Deauville un coureur automobile dont la femme s’est suicidée par désespoir. Ils s’aiment, se repoussent, se retrouvent et s’aiment encore.

Un couple mythique, une musique intemporelle, une histoire d’amour bouleversante pour la mise en orbite de Claude Lelouch dans le cinéma. Au final une Palme d’or et un Oscar ainsi qu’une place au panthéon pour cette œuvre romantique et tendre dont on redécouvre l’intensité et l’émotion qu’elle diffuse. Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant forment un couple magnifique qui sous la caméra de Lelouch, virevoltante et aérienne, s’en trouve sublimé. Et cette musique incroyable fait vibrer les cœurs au rythme d’un Chabadabada pour l’éternité!

Retrouvez chez nos amis de Cineblogywood l’interview d’Antoine Sire qui interprétait le fils de Jean-Louis Trintignant http://blogywoodland.blogspot.fr/2016/05/cannes-2016-sur-un-homme-et-une-femme.html

LE FUGITIF d’Andrew Davis (1993)

le fugitif

 

 

 

 

 

 

 

 


SYNOPSIS: Le chirurgien David Kimble mène une vie paisible jusqu’au jour où il retrouve son épouse avec le crâne fracassé et est accusé du meurtre. Pour rétablir la vérité, il doit d’abord s’évader et reprendre l’enquête de zéro, avec toute la police à ses trousses. 

Adaptation de la célèbre série télé des années 60 où David Janssen interprétait le rôle principal, Le Fugitif peut se targuer d’être l’une des meilleures transpositions du petit au grand écran. Thriller malin et efficace, haletant de bout en bout, la confrontation savoureuse entre Harrison Ford et Tommy Lee Jones vaut pour beaucoup dans la réussite d’un film qui n’est pas qu’un assemblage de scènes d’action mais également un affrontement psychologique entre deux personnages extrêmement bien écrits. Mis en scène au cordeau par Andrew Davis, Le Fugitif est une réussite pleine et entière, qui connut même un spin-off, puisque U.S Marshals reprenait en 1998 le personnage de Samuel Gerard (Tommy Lee Jones).

Un homme et une femme et Le Fugitif sont à redécouvrir au Champs-Elysées Film Festival le 8 juin 2016

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s