Au commencement...

Au commencement… (Séries) The Five 1×01 & 02 Séries Mania Saison 7

the five AU COMMENCEMENT

3 STARS BIEN

SYNOPSIS: Jesse, âgé de 5 ans, s’est enfui du parc alors qu’il était sous la surveillance de son frère Mark et de sa bande de copains. Après sa disparition, plus personne ne l’a jamais revu. Vingt ans plus tard, Danny, un des amis de Mark devenu flic, apprend que l’ADN de Jesse a été retrouvé sur une scène de crime. Il est vivant, quelque part…

Après le triomphe d’Une Chance de trop sur TF1 adapté de l’un de ses nombreux best-sellers, c’est peu dire que la première série originale signée Harlan Coben était attendue au tournant. L’écrivain aux près de 70 millions d’exemplaires vendus dans le monde, dont on imagine sans peine qu’il a constamment une adaptation sur le feu se fend pourtant ici d’une histoire inédite spécialement conçue pour la télévision. Produite par StudioCanal et diffusée sur la chaine britannique Sky 1, The Five débarque aujourd’hui sur Canal + après avoir été présentée dans le cadre du Festival Séries Mania. Harlan Coben propose ici un thriller dans la pure tradition de ses romans, à savoir extrêmement addictif et bien troussé. En s’inscrivant dans la veine très à la mode de la disparition d’enfant et de ses conséquences sur un microcosme, l’auteur, passé maître dans l’art du rebondissement s’ingénie à nous attirer dans la toile qu’il tisse inexorablement et dans laquelle on se retrouve englué à notre corps défendant. Coben (entouré d’une équipe de scénaristes dont Danny Brocklehurst  présent avec l’auteur à Séries Mania) maîtrise son récit avec une efficacité diabolique et présente une galerie de personnages extrêmement bien caractérisée, se permettant aussi bien de dépeindre leurs traumas que de les faire se mouvoir au milieu d’une esthétique très soignée. The Five dépeint un monde sombre et violent où le suspense monte crescendo. En optant pour un flash-back dès le début de l’histoire, The Five tricote les sentiments mêlés des différents personnages pour mieux faire comprendre leur implication émotionnelle et l’impact que le drame qu’ils vont traverser aura sur leurs vies futures. Avec l’un des protagonistes devenu flic et la découverte de l’ADN du disparu sur une scène de crime dans le présent, puis la réunion des 4 amis pour reprendre l’enquête, Harlan Coben réussit d’emblée à nous intéresser à son histoire qui nous captive et nous met dans l’attente de l’évolution des pistes qui s’ouvrent et des chausse-trapes que rencontrent les différents protagonistes. L’écrivain récite ses gammes et ressort ses marrotes dans un thriller psychologique où s’invite les fantômes d’un passé toujours présent.  Les comédiens sont bons et le casting aide évidemment à développer l’intérêt que suscite la série. O. T. Fagbenle, Tom Cullen, Sarah Solemani et Lee Ingleby à l’interprétation ambigüe très réussie permettent à Coben de développer son récit choral et de mettre à l’épreuve la puissance des liens qui lient nos héros. La grande force de The Five c’est évidemment cette construction en chapitres comme les affectionne le romancier dans ses livres et de l’utilisation des cliffhangers permanents avec ce sens du rythme et des rebondissements qui impressionne même si l’originalité n’est guère de mise. Mais c’est aussi la limite de la série qui use de trop d’ellipses et de facilités qui l’empêchent d’atteindre l’excellence. Cela fait de The Five un divertissement de qualité, hautement recommandable mais comme ces romans qu’on lit l’été sur les plages, pas sûr qu’elle reste dans les mémoires autrement que comme un bon souvenir et non comme une œuvre impérissable.

Crédits: Canal +

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s