Au commencement...

Au commencement… (Séries) Zoo 1×01

ZOO AU COMMENCEMENT

3 STARS BIEN

SYNOPSIS: A travers le globe, on observe des attaques soudaines d’animaux contre les Humains. Peu à peu, ces attaques se révèlent plus organisées et violentes. Voulant percer le mystère de ce phénomène, un jeune biologiste se lance dans une course contre la montre… pour sauver l’Humanité.

CBS passe à l’heure d’été. Parallèlement au lancement de la seconde saison d’Extant, la chaîne propose une incursion dans le thriller fantastique, centré sur le règne animal. Librement adaptée du roman Zoo de James Patterson et Michael Ledwidge, le projet était sur le papier à la fois excitant et ambitieux. On retrouve au casting James Wolk (Mad Men), Nora Arnezeder (Maniac, Mozart in the jungle, Fiston), Kristen Connolly (La cabane dans les bois, The whispers, House of cards), Nonso Anozie (Game of thrones, Le territoire des loups) et Billy Burke (Twilight).

Le concept imaginé par James Patterson, à savoir une dystopie dans laquelle les animaux prennent leur revanche sur l’humain en s’attaquant à lui pour régner sur la Terre aurait presque pu paraître plus naturel au cinéma avec un blockbuster au budget de plusieurs centaines millions de dollars, pour donner naissance à un film aux accents de La planète des singes, Jurassic Park, King Kong ou Les oiseaux. Cela étant, là où les studios Hollywoodiens auraient opté pour une déferlante d’effets spéciaux pour matérialiser les créatures à l’écran, Zoo choisit la carte du réalisme en décidant d’utiliser de véritables animaux pour le tournage.

Même si ce choix n’a pas plu à l’association PETA, il faut reconnaître que le résultat est troublant. Voir de vrais lions à l’écran perturbe même notre œil de spectateur trop habitué aux images de synthèse et crée quelque peu la sensation. C’est la grande réussite de ce pilote, qui se place instantanément dans l’originalité visuelle avec ce choix fort. Le casting constitue la seconde force de la série, puisqu’il est constitué d’acteurs ayant déjà un beau parcours derrière eux, même pour la jeune actrice française Nora Arnezeder, qui hérite pourtant d’un personnage trop caricatural et dont l’évolution semble assez prévisible dès le départ. James Wolk, Billy Burke et Nonso Anozie campent solidement leurs personnages et aucune fausse note n’est à pointer dans leur interprétation.

Ce pilote souffre tout de même d’un certain manque d’originalité pour le reste de ses composantes, des changements assez importants étant d’ailleurs réalisés par rapport à l’intrigue du roman. Les personnages principaux, rapidement placés au cœur de l’action et de l’intrigue, sont un peu trop caractéristiques de ce genre d’histoire : de l‘aventurier aux grands idéaux à la journaliste/blogueuse prête à tout perdre pour dévoiler un scandale (cf. Jude Law dans Contagion) en passant par le scientifique qu’elle rencontre déjà acquis à sa cause, pourtant peu évidente à accepter, il n’y a pas réellement de surprise.

Zoo évoque un thème contemporain en imaginant que le changement comportemental des animaux serait du à la nourriture concoctée par une multinationale sur la piste de laquelle s’est lancée la journaliste. Là encore, il faudra patienter pour voir comment évolue cette intrigue, dont les ressorts semblent un peu convenus. Reste que l’action est présente tout au long de ce premier épisode, que les scénaristes ne semblent pas avoir hésité à traiter le sujet de front en proposant plusieurs attaques d’animaux impressionnants dès le départ (ici les lions). Zoo ne se dérobe pas et tient ses promesses en nous montrant réellement les prémisses du soulèvement animal.

On pourra néanmoins regretter que les scènes d’attaque soient pour la plupart mises en scène de façon assez conventionnelle, sans doute par crainte de verser dans l’horreur et de perdre une partie du public télévisuel potentiel. Sans être réussie en tous points, ni proposer une histoire aussi fascinante que ce que le sujet pouvait laisser imaginer, vous trouverez tout de même avec Zoo ce que vous étiez venus chercher. Le pilote de cette série est globalement réussi et plutôt prometteur. Si vous décidez de le regarder, vous aurez sans doute envie de voir la suite, ce qui constitue à coup sûr un signe positif.

Crédits: CBS

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s