Dans le Chronogyre

Dans le Chronogyre #1 LA QUATRIÈME DIMENSION

dans le chonogyre

Vous êtes sur une route déserte. C’est la nuit. Mais vous n’êtes pas seul (ouf !). Votre passager est un sympathique auto-stoppeur qui vous accompagne durant ce long trajet en voiture. Vous avez tous les deux à peu près le même âge et vous pouvez discuter la nuit entière en évoquant les séries télé qui passaient durant votre jeunesse. Une, en particulier, vous revient à l’esprit : présentée par Rod Serling, elle vous proposait un voyage dans une contrée sans fin dont les frontières sont notre imagination. Et si, vous aussi, vous étiez déjà entré dans la Quatrième Dimension ?

la quatrieme dimension affiche

Dans les années 80, Steven Spielberg ressuscite la série culte des années 60 en regroupant 4 épisodes mythiques dans un film à sketches. Pour cela, il réunit autour de lui John « Le Loup-garou de Londres » Landis, Joe « Gremlins » Dante et George « Mad Max » Miller. Que des pointures ! Comme dans la série, rien n’unit les 4 épisodes, si ce n’est qu’ils partagent le fait de se passer dans un monde proche du nôtre où le fantastique aurait élu domicile.

Et pour que le spectateur s’identifie davantage aux protagonistes du film, chaque épisode est centré sur un personnage plongé dans une situation qui le dépasse : un raciste ordinaire condamné à revivre les grands conflits du passé dans la peau de l’ « ennemi », les occupants d’une maison de retraite bénéficiant d’une seconde jeunesse, une famille réduite en esclavage par un enfant doté de pouvoirs terrifiants et le passager d’un avion confronté à ses propres phobies.

Si les réalisateurs sont au diapason pour faire revivre les frissons de la Quatrième Dimension, le casting est, lui aussi, trié sur le volet. On y retrouve Dan Aykroyd en automobiliste (prologue), Scatman Crothers (le cuisinier de l’hôtel Overlook dans Shining) en gardien de la jeunesse éternelle, Dick Miller (présent dans tous les films de Joe Dante !) mais aussi John Lithgow confronté pendant un vol long courrier à un gremlin ! On peut même ajouter à cette belle brochette d’acteurs la présence de Kevin Costner dans une séquence réalisée par Spielberg lui-même (La Mascotte). Cette séquence, diffusée en France dans les salles en fin de programme, a disparu de l’édition DVD. Elle fait par contre partie de la série Amazing Stories, produite par Steven Spielberg en 1985 soit … deux ans plus tard ! La séquence a-t-elle été tournée en 1983 puis reprise en tant qu’épisode de la première saison d’Amazing Stories ? Je n’ai trouvé aucune information permettant d’expliquer ce mystère. Si vous en savez plus, écrivez à la rédac des Chroniques de Cliffhanger qui transmettra (on répond toujours au courrier des fans !)

Résumons si vous le voulez bien : un casting d’enfer, des réalisateurs phares des années 80, pour la plupart des sketches le scénario original comme matériel de base. Mais alors, pourquoi ce film n’est plus autant rediffusé que les autres productions Amblin Entertainment de l’époque (Goonies, Gremlins et Retour vers le Futur en tête) ? Peut-être parce que le film à sketches est un genre qui, bien que remis régulièrement au goût du jour, n’a jamais vraiment passionné les foules. Mais surtout parce que La Quatrième Dimension fait partie de ces films maudits qui ont failli ne jamais voir le jour. Vic Morrow (père de Jennifer Jason Leigh) qui incarne l’homme raciste et xénophobe de la première partie a connu une fin tragique dans un accident survenu lors du tournage de cet épisode. Le procès qui s’ensuivit a eu des conséquences sur la production et la distribution du film en salles. (Voir à ce sujet le documentaire consacré à John Landis dans la série Cinéaste des années 80 diffusée sur OCS NDLR)

Reste que cet étrange objet des années 80 rendant hommage à la série la plus flippante des années 60 baigne dans la cinéphilie des ses 4 auteurs et fût pour certains d’entre eux une source d’inspiration : on retrouvera le gremlin de l’épisode de George Miller sous une autre forme dans le Gremlins de Joe Dante un an plus tard, Spielberg retrouvera son désir de courir après sa jeunesse dans Hook (entre autres !) et enchaînera, en tant que producteur délégué, avec Les Goonies, Retour vers le futur et le sublime Secret de la Pyramide (dont je vous parlerai bientôt si vous êtes sages, bandes de petits chenapans !)

Si vous voulez découvrir ou redécouvrir le chaînon manquant de l’œuvre de tonton Spielberg, une édition DVD française doit encore être disponible à prix tout doux chez Amazon. Au moins, vous savez quel sera votre prochain arrêt : La Quatrième Dimension, bien sûr !

3 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s