Critiques Cinéma

POLTERGEIST (Critique)

3,5 STARS TRES BIEN

poltergeist afficheSYNOPSIS: Lorsque les Bowen emménagent dans leur nouvelle maison, ils sont rapidement confrontés à des phénomènes étranges. Une présence hante les lieux. Une nuit, leur plus jeune fille, Maddie, disparaît. Pour avoir une chance de la revoir, tous vont devoir mener un combat acharné contre un terrifiant poltergeist…

En 1981, Steven Spielberg n’est pas encore l’équivalent de Dieu à Hollywood, mais il s’en approche. Cette année-là, jamais à court de projet, il doit réaliser E.T. L’extraterrestre, mais est également très intéressé par une histoire d’esprits frappeur, des Poltergeist, s’attaquant à une famille américaine moyenne de Californie. Son contrat l’empêchant de passer derrière la caméra, il restera à la production, et la confiera à Tobe Hooper, le réalisateur de Massacre à la Tronçonneuse. Une polémique suivra d’ailleurs sur le véritable rôle joué par Spielberg sur le plateau, où il était présent tous les jours, face à un Hooper particulièrement fatigué par son usage répété de stupéfiants. Mais cette polémique sera rapidement effacée par le succès de Poltergeist, l’un des meilleurs films de l’année 82, qui obtiendra même trois nominations techniques aux Oscars. Pour l’anecdote, le film se verra souffler une statuette par… E.T. L’extraterrestre, sorti à une semaine d’intervalle, et qui propulsera Spielberg dans une autre dimension. Succès oblige, Poltergeist connaitra deux suites de moindre qualité, et il faudra attendre 2015 pour en voir le remake. Alors que depuis une quinzaine d’années les films d’horreur reviennent en force, portés par les productions asiatiques, espagnoles et américaines, il n’était qu’une question de temps avant qu’un classique comme Poltergeist ait droit à sa remise à jour. Les remakes de Massacre à la Tronçonneuse ou La Colline a des Yeux ayant rencontrés le succès, autant jouer sur d’autres valeurs sures. Gil Kenan, le réalisateur du très correct La Cité d’Ember, s’y colle, et remplit sa mission avec succès.

poltergeist 1Thème préféré de Spielberg, c’était bien la famille qui était au centre du film original. Logique donc que cet élément revienne au cœur du remake. La famille Bowen est unie, alors même qu’elle est confrontée à des problèmes d’argent, l’obligeant à déménager dans une petite maison de banlieue tranquille. C’est l’une des forces du film d’avoir mis au centre de son intrigue fantastique une famille très attachante, avec des parents complices et aimants, et des enfants tous particulièrement bien écrits : l’adolescent rebelle addicte aux réseaux sociaux, le fils peureux et cérébral, et la petite dernière innocente et adorable. On est d’autant plus concernés par les malheurs qui s’abattent sur eux que la première demi-heure nous les rends tous particulièrement sympathiques. Dès que les poltergeists commencent à s’exprimer (c’est à dire 10 minutes), on comprends que Kenan a décidé d’attaquer son sujet de front, sans s’embarrasser de scènes au suspense trop appuyé. Les effets classiques des films d’horreur sont bien présents (une lumière qui s’allume toute seule, un porte qui s’ouvre, des clowns..) mais jamais on ne se sent pris en otage par la mise en scène. Les effets de peur sont suffisamment nombreux et variés pour se suffire à eux-mêmes. On n’a pas le temps de s’ennuyer, et même si le film n’atteindra pas la statut de classique comme son illustre prédécesseur, nous sommes ici face à un divertissement réussi, plutôt intelligent et bien joué. Mention spéciale à Sam Rockwell en papa jovial, moderne et responsable, ainsi qu’à l’excellent et trop rare Jared Harris, très correct en exorciste télégénique mais concerné. Sans oublier la petite Kennedi Clements, dont le visage pur et les grands yeux bleus font beaucoup pour l’attachement que l’on peut montrer à l’égard du sort des Bowen. Si vous aimez avoir peur sans être traumatisé, ce Poltergeist est fait pour vous.

poltergeist afficheTitre Original: POLTERGEIST

Réalisé par: Gil Kenan

Casting: Sam Rockwell, Rosemarie DeWitt, Jared Harris,

Jane Adams, Saxon Sharbino, Kennedi Clements…

Genre: Epouvante-Horreur

Sortie le: 24 juin 2015

Distribué par: Twentieth Century Fox France

3,5 STARS TRES BIENTRÈS BIEN

Publicités

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s