Critiques Cinéma

LES ENQUÊTES DU DEPARTEMENT V: MISERICORDE (Critique)

3 STARS BIEN

misericorde afficheSYNOPSIS: Après une bavure qui coûte la vie à l’un de ses collègues et laisse son meilleur ami paralysé, l’inspecteur Carl Mørck a presque tout perdu. Mis sur la touche, privé du droit d’enquêter, il est chargé d’archiver les vieux dossiers du commissariat avec Hafez el Assad, l’assistant d’origine syrienne qui lui est imposé. Mais très vite, les deux policiers désobéissent à leur supérieur et rouvrent une enquête jamais résolue, la disparition mystérieuse d’une jeune politicienne prometteuse survenue cinq ans auparavant.  C’est la naissance du Département V et sa première enquête…

Miséricorde est le premier film adapté d’une série de livres best-sellers au Danemark, qui au final devrait compter 10 tomes. Le livre comme le film ont été des succès à domicile, et, si tout va bien, on verra chacune des aventures de nos deux inspecteurs adaptées à l’écran. Sans vouloir tomber dans les clichés, la Scandinavie est devenue, depuis l’incroyable succès de Millenium, une usine à polars. Livres, films, séries, tout y passe, avec plus ou moins d’originalité, plus ou moins de maitrise, et donc plus ou moins de succès. Miséricorde, s’il ne révolutionne pas le genre, reste un petit film qui se regarde sagement, plus calibré pour une diffusion à la télé qu’en tant qu’œuvre de cinéma à part entière.  Du classique, vous en aurez : l’inspecteur asocial, arrogant, torturé mais génial ; le coéquipier qui en est tout l’opposé ; les vieilles affaires qu’il faut classer, mais qui s’avèrent révéler encore bien des surprises ; la hiérarchie obstinée ; la famille du héros complètement dysfonctionnelle ; une affaire un poil sordide, etc. Que du déjà vu.  Pourtant, il est justement agréable de tomber sur un polar qui assume son classicisme, et qui ne cherche en rien à redéfinir le genre. Conscient de ses limites, Miséricorde les assument en se concentrant sur ses atouts : quelques idées scénaristiques malignes, une construction chronologique astucieuse, des seconds rôles de qualité, des dialogues efficaces. Seul vrai petit bémol, l’acteur principal, Nikolaj Lie Kaas, n’est pas toujours des plus convaincants. Mais cela ne gâche pas le plaisir que l’on prend pendant 1h35. Mieux, on sort de la salle attaché aux personnages et à l’ambiance soignée qui se dégage de l’ensemble, avec l’envie de voir le second opus, Profanation, et de lire le reste de la série en livres.

misericorde 1

Il est intéressant de noter que le film se voit offrir par Wild Bunch, son distributeur, une sortie exclusivement en VOD ou plutôt e-cinema de l’appellation de son nouveau service. Miséricorde sera disponible en e-Cinéma sur la majorité des services de vidéo à la demande : CLUB VIDEO SFR, FILMOTV, GOOGLE PLAY, ITUNES, MYTF1VOD, ORANGE, PLUZZ VAD, VIDEOFUTUR, WUAKI.TV. De plus en plus de films passent par le circuit digital pour pouvoir exister : lorsqu’il y a entre 10 et 15 sorties par semaines dans les salles, difficile de se détacher du lot si l’on ne pose pas quelques millions de frais marketing sur la table. Welcome to New York avait connu le succès en sortant directement en ligne, il est à parier que ce circuit de distribution est également mieux adapté pour un film comme Miséricorde que le circuit classique sur grand écran, et l’expérience permettra de dire si ce premier film sert de locomotive au second, Profanation qui aura lui droit aux honneurs d’une sortie salles le 8 avril.

misericorde afficheTitre Original: KVINDEN I BURET

Réalisé par: Mikkel Norgaard

Casting: Nikolaj Lie Kaas, Fares Fares, Sonja Richter,

Mikkel Boe Folsgaard, Soren Pilmark, Troels Lyby

Genre: Thriller, Judiciaire

Sortie le: 27 mars 2015 en e-cinema

Distribué par: Wild Bunch

3 STARS BIENBIEN

Publicités

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s