Critiques

PROFILAGE SAISON 5 (Critique épisodes 1 à 10)

3,5 STARS TRES BIEN

profilage s4 4

La saison 4 de Profilage avait sonnée l’arrivée à maturité d’une fiction qui ne cessait de se bonifier au fil des années. Pas parfaite, mais absolument maitrisée dans sa dernière ligne droite narrative, le cliffhanger de fin de saison nous avait laissé sur d’angoissantes questions au terme d’un épisode réellement palpitant. La reprise de la série était d’autant plus attendue que le personnage de Chloé était dans une posture plus que compliquée. Et ne le cachons pas, l’épisode d’ouverture de cette cinquième saison ne satisfait pas tout à fait à une longue attente et c’est même la frustration qui prédomine lorsque l’on voit comment Fanny Robert et Sophie Lebarbier ont choisies de résoudre une intrigue qu’elles avaient très efficacement agencée jusque là. Dire qu’elles ont opté pour la facilité serait allé un peu vite en besogne, mais en choisissant de faire un saut dans le temps de un an et en montrant la résolution de ce qui se passait en fin de saison 4 par bribes au travers des personnages est bien moins passionnant que si la nouvelle saison avait directement débuté dans la continuité de la précédente. D’une atmosphère à la noirceur pesante, on se retrouve dans une ambiance presque bon enfant avec une Chloé, si ce n’est débarrassée de ses tourments, à tout le moins, bien plus sereine. Une Chloé différente pour une saison qui débute dans une quasi légèreté, dès lors, que l’on est en dehors des enquêtes. Et ce changement de braquet pour un personnage en proie à ses démons depuis quatre saisons déstabilise quelque peu.

profilage s4 1

L’humour placé ça et là dans les épisodes est plutôt parcimonieux et s’avère relativement efficace de par la qualité intrinsèque des dialogues, mais on a parfois la sensation qu’il intervient pour désamorcer une  noirceur qui avait tendance à devenir prédominante. Autre point dommageable: Avoir fait de la mère de Chloé, qu’elle a tout de même mis quatre saisons à retrouver, un personnage absolument banal et réduit à peau de chagrin dans ces épisodes. La série continue d’avoir recours à des guests-stars de renom (Julie Gayet, Simon Astier…) ce qui contribue à donner du cachet à des épisodes aux enquêtes parfois un peu tarabiscotées. En effet, certains rebondissements sont à la lisière de la crédibilité, ce qui peut amener à relativiser la direction prise par les scénaristes, mais heureusement ils ne s’agit là que de quelques épiphénomènes au cours d’une saison malgré tout, riche en rebondissements et qui savent parfaitement maintenir le téléspectateur en haleine. Profilage bénéficie d’une production toujours aussi soignée et d’une interprétation de haut niveau de son casting. Odile Vuillemin continue d’apporter au personnage de Chloé une fantaisie (son rôle de mère est prétexte à de très jolies scènes) et un charisme nimbés de failles dramatiques que l’on pressent grandissantes au fil des épisodes. A ce titre le double épisode Tempêtes est extrêmement bien troussé et s’avère charnière dans cette saison qui alterne le très bon et le moyen, mais en restant toujours très au-dessus d’une fiction policière standardisée.

profilage s4 2

Le personnage de Adèle, interprété par Juliette Roudet, et apparu en fin de saison 4 prend une dimension importante pendant une grande partie de la saison et c’est clairement l’un des axes d’écriture les plus intéressants. Adèle est en effet toujours borderline et percluse de failles, et son personnage, très bien construit, apporte une intensité dramatique et une noirceur qui fait un peu plus défaut à Chloé. Les deux jeunes femmes sont un peu comme les deux faces d’une même pièce et leur évolution est vraiment très intéressante, même si l’on sent qu’Adèle est petit à petit mise de côté pour que les intrigues en fil rouge se resserrent un peu plus autour de Chloé. Mais Fanny Robert et Sophie Lebarbier brouillent peut-être seulement les cartes afin de nous amener à un final qui pourrait très bien faire figure de chaos, vu le chemin de plus en plus tortueux pris par les intrigues des derniers épisodes que nous avons pu visionner (le final bénéficiera d’un article ultérieur).

profilage s4 3

Autour des deux jeunes femmes, le reste de la distribution est toujours d’aussi bonne tenue. Philippe Bas continue de jouer le rôle de Rocher sur du velours, même si le personnage mériterait d’être un peu mieux exploité qu’il ne l’est parfois. Ses face à face avec un Eric Berger glaçant et terrifiant figurent parmi les moments forts de cette saison 5, mais il est dommage que le comédien n’ait pas plus souvent de telles gageures à relever, car il peut s’avérer extrêmement bon, dès lors qu’il sort de ses gonds, autrement que par l’intermédiaire de ses muscles. Raphaël Ferret est la caution sourire de la saison comme souvent, mais son naturel et sa drôlerie permettent à l’acteur quelques scènes vraiment savoureuses. Dans cette saison 5, c’est le personnage de Fred interprété par Vanessa Valence, qui évolue le moins, même si l’actrice fait très bien ce qu’elle a à faire. Profilage avait atteint des sommets d’intensité en fin de saison 4, et si la machine a toussoté pour cette reprise, la série n’en reste pas moins addictive et passionnante à suivre. On attend le final pour voir si la réussite est à nouveau au rendez-vous et parvient encore à nous laisser la mâchoire pendante, suspendu à un insoutenable suspense. Mais on peut d’ores et déjà dire que bien qu’imparfaite, Profilage est le haut du panier de notre sacro-sainte fiction française et qu’il y a tout lieu de s’en féliciter.

profilage s4PROFILAGE SAISON 5 DE 12 ÉPISODES CHAQUE JEUDI A 20H50 DEPUIS LE 16 OCTOBRE 2014

Avec: Odile Vuillemin, Philippe Bas, Vanessa Valence,

Raphaël Ferret, Juliette Roudet, Eric Berger…

3,5 STARS TRES BIEN

TRÈS BIEN

Publicités

2 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s