Actus

L’AFFAIRE SK1 : PREMIERES PHOTOS DU PREMIER CHOC DE 2015 [Mise à jour avec affiche et bande-annonce] (Actus)

SK1

Non il n’y a pas de point d’interrogation au titre de cet article, car nous avons déjà eu l’immense privilège de découvrir le premier film du réalisateur Frédéric Tellier qui avait notamment réalisé la première saison de la série Les Hommes de L’Ombre! L’Affaire SK1  ne sortira sur les écrans que le 7 janvier 2015 et  raconte la longue traque menée par la brigade criminelle pour arrêter le tueur en série de l’Est Parisien, Guy Georges. Un polar suffocant, dur et âpre, mené par une distribution de premier ordre dont Raphael Personnaz, Nathalie Baye, Olivier Gourmet, Michel Vuillermoz, Thierry Neuvic, Christe Theret! La critique du film viendra en son temps, mais voici les premières photos de ce qui sera l’un des évènements du début d’année prochaine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

SYNOPSIS: Paris, 1991. Franck Magne, un jeune inspecteur fait ses premiers pas à la Police Judiciaire, 36 quai des Orfèvres, Brigade Criminelle. Sa première enquête porte sur l’assassinat d’une jeune fille. Son travail l’amène à étudier des dossiers similaires qu’il est le seul à connecter ensemble. Il est vite confronté à la réalité du travail d’enquêteur : le manque de moyens, les longs horaires, la bureaucratie… Pendant 8 ans, obsédé par cette enquête, il traquera ce tueur en série auquel personne ne croit. Au fil d’une décennie, les victimes se multiplient. Les pistes se brouillent. Les meurtres sauvages se rapprochent. Franck Magne traque le monstre qui se dessine pour le stopper. Le policier de la Brigade Criminelle devient l’architecte de l’enquête la plus complexe et la plus vaste qu’ait jamais connu la police judiciaire française. Il va croiser la route de Frédérique Pons, une avocate passionnée, décidée à comprendre le destin de l’homme qui se cache derrière cet assassin sans pitié. Une plongée au cœur de 10 ans d’enquête, au milieu de policiers opiniâtres, de juges déterminés, de policiers scientifiques consciencieux, d’avocats ardents qui, tous, resteront marqués par cette affaire devenue retentissante : « l’affaire Guy Georges, le tueur de l’est parisien ».

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s