Lettre ouverte à...

LETTRE OUVERTE A JACK BAUER

previously on 24

24 all seaseons

Jack? Jack? Tu m’entends? Les médecins disent que tu vas t’en sortir, que tu es plus solide qu’on ne pense. J’ai même entendu des infirmières dire qu’elles n’avaient jamais vu un homme avec une telle constitution et autant de cicatrices, si ce n’est dans les films ou les séries télé. Justement je viens de terminer avec quelques années de retard la série qui narre tes aventures. Quel choc! Quel uppercut en plein visage que cette série qui a révolutionné à la fois la narration mais qui est surtout la fiction américaine post 11 septembre la plus emblématique. Et dire que tes exploits soient addictifs est un doux euphémisme. Je n’en reviens pas de tout ce que tu es parvenu à faire, de la façon dont tu as régulièrement sauvé ton pays et de la manière dont celui-ci t’a remercié. Toi tu donnais ta vie non pas pour un job, mais pour un idéal : celui d’un monde où le terrorisme ne faisait pas régner le chaos parce que tu l’en empêchais. Je t’admire Jack parce que tu n’as jamais renoncé à tes convictions, quand bien même elles t’amenaient au bord du précipice. Tu n’as pas toujours fait les choix qu’il fallait aux yeux des ligues de vertus et autres moralisateurs à la petite semaine, mais tu as pris des décisions terribles acculé par le temps qui s’égrenait, implacable. Ceux qui te reprochent l’emploi de la torture pour faire parler des suspects retors sont parfois les mêmes qui te doivent la vie mais qui préfèrent l’oublier.

twenty_four_redemption_ver2 (1)

Toi ton expérience, ton instinct, t’intimaient d’être dans l’action, de prendre des décisions rapides et radicales. La notion de sacrifice est l’un des nombreux points communs entre toi et ceux que tu n’as eu de cesse de pourchasser. Tant de fois tu as cru ta dernière heure arrivée, mais le chrono continuait de tourner. Tu es un héros moderne Jack, une icône badass, l’agent le plus émérite qui ait servi à la cellule anti-terroriste. Dans la série télé inspirée de ta vie, Kiefer Sutherland te prête ses traits avec un talent hors normes et une intensité bluffante. On le dirait habité, totalement imprégné par les événements qui ont traversés ta vie Jack. C’est surement ça un bon comédien tu ne crois pas? Bon d’accord, je fais ton panégyrique en omettant de dire que ce que l’on sait de toi par le biais de la fiction, a connu quelques baisses de régime au fil des saisons, mais toi Jack, tu restais le même, et ces légers défauts n’altéraient pas ta cuirasse. Tu es toujours resté le même bonhomme, dur au mal, serrant les dents, avec une flamme intérieure intacte et un flegme à toute épreuve. Tu as surmonté la disparition des personnes qui t’étaient le plus proche, la trahison de ceux que tu croyais incorruptible et mus par le même idéalisme que toi, la perte de toute vie sociale, amoureuse… Ton équilibre à toi, Jack Bauer, il est dans l’action, dans l’instinct qui te fait repérer avant tout le monde qu’une catastrophe va survenir. Tu as sauvé la vie de présidents, d’élus, d’hommes d’état, au mépris du danger, faisant passer l’intérêt de ton pays avant tout le reste. Il n’y en a plus beaucoup des gens comme toi Jack, des héros modernes et totalement représentatifs d’une époque où la paranoïa et la peur de la différence sont devenues les mamelles de ce nouveau monde. Ta famille, tes amis, tes amours n’ont jamais supplantés la sauvegarde de l’équilibre mondial, que tu savais pouvoir rétablir dès lors qu’il vacillait.

twenty_four_live_another_day (1)

Et alors que l’on croyait tous que tu avais pris ta retraite et que tu coulais enfin des jours tranquilles (assortis de leurs cauchemars récurrents, personne n’est dupe), voilà que tu réapparais. D’abord dans cet hôpital où l’on soigne l’une de tes énièmes plaies par balles, puis toujours sous les traits de Kiefer Sutherland dans douze nouveaux épisodes où tu vas encore, tout le monde s’en doute, traverser mille dangers, souffrir, être blessé, perdre des alliés et des amis, retrouver le soutien logistique de Chloé… Les quelques rides sur le visage de Kiefer Sutherland et le cuir un peu plus tanné de ton blouson n’entament pas le plaisir de te voir encore te battre contre le temps qui passe, et pour le coup deux fois plus vite. Te voilà reparti pour que ton histoire aille tutoyer les étoiles. Tu sais on t’aimait déjà avant ça, penses-tu que revenir était une bonne idée? Moi j’en suis sûr car les héros ne meurent jamais Jack et tu finiras peut-être dans un film comme la rumeur le dit, mais en tout cas, tu es pour toujours dans nos cœurs de sériephiles. Tiens, voilà que tu rouvres enfin les yeux. Ça va Jack? T’inquiètes pas mon vieux, le chrono n’a pas fini de tourner!

24

twenty_four_live_another_day (1)

24 LIVE ANOTHER DAY

12 X 45mn

Casting: Kiefer Sutherland, Kim Raver, William Devane, Mary Lynn Rajskub…

Diffusion en VF sur CANAL PLUS depuis le 11 septembre 2014

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s