Critique Blu-Ray

DU SANG ET DES LARMES (Critique Blu-Ray)

3 STARS BIEN

du sang et des larmes br

Le tweet d’après-visionnage:

tweet du sang et des larmes

SYNOPSIS: Le 28 juin 2005, un commando de quatre Navy Seals prend part à l’opération « Red Wing », qui a pour but de localiser et éliminer le leader taliban Ahmad Shah. Mais rapidement repérés et encerclés, les quatre soldats vont se retrouver pris au piège.

Peter Berg est le réalisateur du film culte  Very Bad Things, comédie noire à l’humour grinçant sauvage et aux personnages complètement barrés. Il a également officié comme showrunner sur l’excellente série Friday Night Lights , adaptation petit écran du film éponyme plébiscité partout sur le globe. Berg est aussi connu pour avoir dirigé le brillant et mésestimé film de guerre Le Royaume, produit par Michael Mann, ainsi que Hancock, divertissement pop mais pas très original avec Will Smith. C’est avec Battleship que la situation s’est sérieusement dégradée pour Peter Berg, puisque le blockbuster maritime tiré du célèbre jeu Hasbro  Touché Coulé  s’est pris une grosse mandale au box office et fut un fiasco monumental pour Universal (la major productrice), fiasco à la fois artistique (des critiques presse épouvantables) et financier (un énorme four). Berg est de retour aujourd’hui avec le plus modeste Du Sang et des larmes (quoique, 50 millions de budget tout de même !), film de guerre inspirée d’une histoire vraie et librement adapté du roman Lone Survivor de Marcus Luttrell. Du Sang et des larmes compte parmi ses rangs les rookies Mark Wahlberg et Eric Bana, mais aussi les jeunes recrues Émile Hirsch et Ben Foster, ainsi que le fidèle Taylor Kitsch (un habitué du réalisateur). Décidément, Peter Berg est attaché aux valeurs militaires et très impliqué sur l’interventionnisme américain au Moyen-Orient (cinéaste du Royaume, comédien dans Lions et agneaux  et metteur en scène de Du sang et des larmes). Après avoir œuvré sur le film over patriotique  Battleship, revoilà le bonhomme crédité réalisateur d’un long métrage de guerre rendant hommage aux soldats américains. A raison ? Sentiment très mitigé. Du Sang et des larmes commence, en effet, laborieusement par une scène de discussion militaire interminable et déjà vue mille fois. Des scènes d’exposition à l’humour au ras des pâquerettes, un lead introducing typique (et raté) des films du genre.Puis la mission commence : les Navy Seals, campés par des comédiens en jambes (Mark Wahlberg, Taylor Kitsch, Ben Foster, Emile Hirsch), sont envoyés au casse-pipe dans les montagnes afghanes pour capturer un taliban local. L’action démarre, la caméra embarquée de Peter Berg assure une part d’ultra réalisme désiré, les friands des survival / war movies seront satisfaits. Il faut reconnaître que le metteur en scène s’en donne à cœur joie pour divertir en narrant les aventures du héros Luttrell avec authenticité, grâce à son style nerveux. Il propose ainsi plusieurs morceaux de bravoure au ton très brutal qui raviront certainement les fans du genre ; en somme, des séquences d’action plutôt bien troussées et originales (le saut dans le précipice, unique parade pour s’en sortir), malgré quelques invraisemblances (certaines blessures non prises en compte d’un plan à l’autre) et défauts risibles (le montage, mais surtout l’énorme spoiler du titre original : Lone Survivor). Le bât blesse sur le fond en revanche : si le souhait de Peter Berg  est indéniablement de rendre hommage aux soldats tombés au champ d’honneur, voire d’imposer son opinion sur cette jeunesse sacrifiée, force est de constater qu’il se plante misérablement en livrant une vision réactionnaire et propagandiste, où les talibans sont présentés comme des barbares primitifs (décapiter les Navy Seals à la machette) dépourvus de conscience ou de valeurs humaines. Un point de vue remarquablement univoque et over hollywoodien – comprenez maladroit – corroboré par une mise en scène souvent pataude (les ralentis héroïsants à tire-larigot, les clairons en nombre, les photos des vrais Seals qui défilent lors du générique …), ainsi qu’une morale plus que douteuse. L’argument du soldat qui refuse de tuer froidement les otages afghans (« ça finira par se savoir ») est, en effet, totalement irrecevable. Passez votre chemin si vous voulez comprendre le bourbier afghan ou la violence (physico-psychologique) subie par les Navy Seals. Du Sang et des larmes » est un film de guerre certes tendu, nerveux et efficace par moments, mais demeure  très bourrin sur le fond avec certains propos discutables.

DÉTAIL DES SUPPLÉMENTS:

Adapter l’histoire à l’écran

Recréer la fusillade

Apprendre les bases

Le pachtounwali

La détermination du combattant

Hommage aux héros de l’Opération Red Wings

Bande annonce

du sang et des larmes br miniTitre Original: LONE SURVIVOR

Réalisé par: PETER BERG

Casting: Mark Wahlberg, Taylor Kitsch, Ben Foster,

 Emile Hirsch, Eric Bana, Alexander Ludwig …

Genre: Guerre, Action, Drame

Sortie en DVD, blu-ray et VOD depuis le 26 mai 2014 chez M6 Video

3 STARS BIEN BIEN

Publicités

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s